Whyd lève 700 000 dollars pour son service de curation musicale

La startup musicale Whyd, spécialisée dans la curation de contenu musical, vient de boucler un tour de table de 700 000 dollars auprès de différents investisseurs.

Je vous avais présenté cette nouvelle plateforme se définissant comme le « Pinterest de la musique » il y a quelques mois. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et la jeune startup parisienne vient tout juste de nous annoncer une belle nouvelle : une levée de fonds de plus de 500 000 euros auprès de plusieurs investisseurs français dont Serge Alleyne, fondateur de Nomao et Tok tok tok.

Cet investissement est un grand pas pour Gilles Poupardin et Jie Meng-Gerard, fondateurs de la plateforme, qui souhaitent ainsi développer largement leur activité dans le monde entier. On rappelle que Whyd permet aux mélomanes d’épingler des musiques « coup de coeur » sur la toile : YouTube, Soundcloud, Vimeo,… pour les réunir sur un profil et les partager avec ses amis. Alors que la communauté a largement grandi ces derniers mois, bien que le site soit toujours en version beta, son ouverture au public opérée aujourd’hui, ainsi que le lancement prochain d’une application mobile, devraient faire exploser le service.

Et quand on parle business model et rentabilité, il semblerait que les garçons de Whyd aient trouvé une piste intéressante selon Gilles : « Les membres de la communauté Whyd sont de gros consommateurs de musique à tous les niveaux. Ils passent beaucoup de temps à découvrir et écouter la musique en ligne, mais collectionnent les vinyles de leurs groupes favoris, vont plusieurs fois par mois en concert et supportent les artistes en achetant leur merchandising (T-shirts, accessoires etc…). C’est un marché de plusieurs milliards, qui reste cependant très fragmenté. Nous étudions une façon inédite d’améliorer l’expérience de découverte musicale et l’engagement entre les fans et les artistes. Chaque track partagé et écouté devrait être une opportunité d’achat et une source de revenu supplémentaire pour l’artiste. »

Une startup à suivre de très près pour les années à venir et qui, espérons-le, saura tirer son épingle du jeu.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Lenovo : une tablette tactile pro et des machines hybrides en prime

Chaque année, Lenovo profite du CES pour renouveler ses gammes. Cette édition ne déroge pas à la règle avec, au...

Fermer