Wikileaks peut de nouveau recevoir des dons via MasterCard

Il y a quelques jours, MasterCard a levé le blocus financier sur l’organisation Wikileaks, dont Julian Assange est le membre le plus connu.

Suite à une décision de justice et à cette marche-arrière de MasterCard, mettant fin à son boycott, Validator, le partenaire islandais de MasterCard, a autorisé les paiements par carte, vers le compte de Wikileaks. En effet, la cour suprême islandaise a ordonné à Validator de permettre les donations pour Wikileaks, suite au conflit qui l’avait opposé à Wikileaks et DataCell, un partenaire de l’organisation.

Wikileaks face à des géants

Cela fait près de trois ans que le site Wikileaks a commencé à révéler des câbles diplomatiques au monde entier. Cela fait aussi près de trois ans que l’organisation fait face à des difficultés de toutes sortes. Julian Assange est accusé de viol et l’existence du site est menacée (gel de certains avoirs, suppression de l’application Wikileaks de l’App Store, etc.). En 2010, Wikileaks subit un blocus financier par MasterCard, VISA, Bank of America, PayPal, Western Union et d’autres services. Il devient alors difficile de faire des dons pour l’organisation qui perd une grand partie de ses sources de financement. Certains de ces services auraient été attaqués par Anonymous et leurs actions condamnées par des organismes de défense de la liberté de presse.

« The US government itself found that there were no lawful grounds to add WikiLeaks to a US financial blockade. But the blockade of WikiLeaks by politicized US finance companies continues regardless. » – www.wikileaks.org

Une bouffée d’air frais pour Wikileaks ?

L’arrêt partiel du blocus permettra certainement à cette organisation de bénéficier de plus de financement. Toutefois, jusqu’à l’heure où nous écrivons, seul MasterCard a levé son embargo. Cela n’a pas encore été suivi par d’autres intermédiaires financiers.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Fleur Pellerin : le WiFi gratuit dans les gares SNCF

C'est avec le ministre des transports que Fleur Pellerin, ministre chargée du Numérique, a lancé le projet de la SNCF...

Fermer