Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde

Wikipedia vient d’annoncer le lancement d’un concours photo « Wiki Loves Monuments 2012 » qui va se dérouler du 1er au 30 septembre. Le thème du concours se concentre cette année sur les grands monuments du monde entier.

Wikipedia vient d’annoncer le lancement d’un concours photo « Wiki Loves Monuments 2012 » qui va se dérouler du 1er au 30 septembre. Le thème du concours se concentre cette année sur les grands monuments du monde entier.

Le but est, bien entendu, d’augmenter significativement le nombre de photos libres disponibles dans Wikimedia Commons afin d’illustrer les (nombreuses) pages Wikipédia. Le concours de l’année dernière avait généré près de 168 000 photos par plus de 5 000 photographes dans 18 pays européens.

A la différence de l’année dernière, le concours est ouvert cette année à l’Inde, à la Russie, à l’Afrique du Sud, à l’Argentine, aux Philippines, au Brésil, à l’Amérique du Nord ainsi qu’à presque toute l’Europe.

Les photos devront être mises en ligne sur Wikimedia Commons sous une licence libre, afin qu’elles soient utilisées par n’importe qui, sous certaines conditions. Sachez que vous pouvez poster votre photo avec l’application Android dédiée à cet effet.

Par la suite, chaque concours national choisira une photo finaliste qui sera jugée par le jury international au mois d’octobre. Par la suite, les résultats avec les 10 meilleurs clichés et le meilleur cliché de l’année seront connus au début du mois de décembre.

photo arc de triomphe france Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde

Le gagnant du concours aura la chance de gagner un voyage à Hong Kong pour assister à la conférence annuelle des collaborateurs de Wikipédia, la Wikimania 2013. Bonne chance à tous les participants !

(source)

58 commentaires

  1. grandiose ! non seulement tu dois fournir une photo qui va etre utilisée par tous, mais en plus en récompense on te propose de photographier la conférence de presse. Et ils foncent tous dedans, que ne ferait on pas « pour avoir son nom inscrit » quelque part, mais lu par personne.

    J’ai vraiment bien fait d’arreter la photo. Quand je lis tout cela, je finis par en rire, apres en avoir pleuré.

  2. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Lygier | Scoop.it

  3. Bonjour.

    Petite erreur dans votre billet : dans chaque pays participant il y a un jury. Ce n’est pas le jury américain qui va décider des vainqueurs pour les photos de monuments historiques français, mais bien le jury mis en place par les organisateurs du concours français (le jury américain présenté dans le billet de blog publié par la Wikimedia Foundation jugera uniquement des meilleures photographies de monuments des États-Unis). Ensuite, un jury international décidera des grands gagnants, dont le premier gagnera un voyage à Hong Kong, pour Wikimania (@Rod : cette conférence annuelle de plusieurs jours n’a rien à voir avec une « conférence de presse »).
    Merci néanmoins de relayer ce concours visant à assurer une visibilité à notre patrimoine ! Pour plus d’informations, le site du concours international : http://www.wikilovesmonuments.org/ , et celui du concours français : http://wikilovesmonuments.fr/ .

  4. Rod : Personne ne « doit » fournir une image. On peut le faire. Et c’est sous licence libre, ce qui veut dire qu’on ne cède ses droits à personne, on accepte juste certains usages de notre travail.
    Et oui, moi, je fais des études d’histoire de l’art et j’apprécie quand quelqu’un a pris en photo le batiment ou le tableau que je cherche et que j’ai le droit de le réutiliser le photo !
    Ca me semble un juste retour des choses que je partage à mon tour ce dont je dispose. Ca s’appelle la gentillesse, la solidarité, des échanges de bons procédés.
    Mais si vous pensez qu’il faut ne penser qu’à soi et tout faire payer, je vous plains, c’est tout :(

  5. Rod, ne participez pas si cela vous embête ! Mais juste pour rappeler des choses de base, Wikipédia est écrite tous les jours par des milliers de bénévoles qui donnent de leur temps pour rédiger des articles. Ce concours permet de montrer qu’il est aussi possible de participer à la plus grande encyclopédie du monde d’une autre manière, à savoir en publiant des photographies sous licence libre.

  6. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | rpidity

  7. Pingback: Kreapixel Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Kreapixel News Toute votre actus 24/24h !

  8. @Edhral : merci pour les précisions intéressantes, j’ai modifié l’article en conséquence et ajouté les liens vers les sites du concours.

  9. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  10. Pingback: Digital strategy – Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde

  11. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Veille technologique by MMP | Scoop.it

  12. @ Rod : c’est vrai que t’as arrêté la photo ? Parce qu’on en a pas vraiment l’impression quand on te suit un peu sur le Hiboo. Sinon, c’est vrai que je suis partagé entre ton avis, et le « c’est quand même bien pratique de pouvoir se servir dans un stock libre de droits ». Est-ce que c’est pire qu’un concours organisé par l’office de tourisme de telle ville où le candidat cède ses droits à l’image (et dont les clichés seront certainement utilisés se faire une nouvelle brochure au lieu d’utiliser les services d’un pro) ?

  13. Plutôt sympa ce concours…par contre seulement 10 prix pour 5000 participants bénévoles et près de 170 000 photos, ca fait un peu léger je trouve…. non?

  14. @Vincent : les 5 000 participants de l’an dernier pour l’ensemble du concours n’ont pas tous mis en ligne de photo de monuments français. Il y avait des prix dans chaque pays organisateur (18, je crois), plus des prix au niveau international.
    Pour les photos de monuments français : il y en a eu environ 25 000 et ce succès a un peu pris de court les organisateurs. Dix photos gagnantes, comme prévu dans le règlement du concours, c’était peu en effet. Cette année, il est probable que des prix spéciaux seront également accordés, pour la personne ayant fourni le plus de photos, ou bien celle ayant photographié le plus de monuments différents, ou celle ayant permis l’illustration dans Wikipédia du plus grand nombre de monuments jusque-là non illustrés…

  15. Je ne participerais pas. La photographie ce n’est pas comme rédiger un article c’est un travail d’artiste, certains vivent de cette activité. Céder une photo d’un monument cela signifie que d’autres photographes ne pourront pas la vendre pour vivre. Bref faites votre choix mais il ne faut pas s’étonner que des métiers disparaissent ou que les prix d’autres prestations augmentent pour compenser le manque à gagner…

  16. Valbou : Merci pour les historiens de l’art comme moi : nous ce qu’on fait est nul donc on peut/doit le mettre à disposition mais vous c’est différent ? Sympa…
    Dans ce concours, personne ne cède ses droits et rien ne vous empêche de vendre par ailleurs vos photos.
    Et vous vous contredisez : si votre travail est différent de celui d’un amateur parce que vous êtes un artiste, vous continuerez à vendre sans problème. Après, qu’il y ait des photographes pro n’est pas un bien en soi : c’est bien qu’ils existent s’ils sont utiles (car ils prennent de meilleures photos, car ils peuvent se déplacer rapidement, répondent à des commandes etc.). À eux de montrer qu’ils le sont !

  17. « sous une licence libre, afin qu’elles soient utilisées par n’importe qui, et ce, dans n’importe quel but. » Une licence libre est certes très ouverte (puisque prévue pour le partage) mais cela ne permet certainement pas « à n’importe qui de faire n’importe quoi ».

  18. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Médias sociaux, Webmarketing & Actualités web | Scoop.it

  19. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | E-marketing et les réseaux sociaux | Scoop.it

  20. Valbou : si vous avez besoin d’un monopole sur la photographie pour votre activité, cela signifie que vous avez un gros problème de viabilité de l’activité elle-même.
    De deux choses l’une : soit les photos des professionnels sont d’une qualité très nettement supérieure à celles des amateurs, et la différence doit se traduire dans la disposition à payer des professionnels de la presse et de la communication, soit il n’y a pas de différence significative et alors il n’y a pas de fondement à une rémunération spécifique.
    L’argumentaire actuel des photographes professionnels me fait irrésistiblement penser à la Pétition des fabricants de chandelles imaginée par Bastiat
    http://fr.wikipedia.org/wiki/P.....chandelles

  21. pour les « historiens » a ma connaissance, flickr remplit déjà très bien cette fonction, et il y a de véritables pépites (exemple : http://www.flickr.com/search/?.....#038;s=int ). En fait ce qui est choquant c’est le « prix final » … genre « t’as trop le droit de faire un reportage photo pas payé » … sérieux quoi. On n’est ni plus ni moins dans une démarche de travail spéculatif, sous couvert de « pour le bien de la communauté ».

    Lili : pro / amateur est un faux débat. Bon nombre d’amateurs ont un niveau supérieur aux pros. Une fois encore, il suffit d’aller sur l’agonisant FlickR pour se rendre compte que certains ont une vision, d’autres non.

    En fait, la généralisation et la banalisation de ce type de concours finit par être inquiétant. Là pour vous ca passe parce que « c’est wikipedia ». Mais Il est un peu temps d’arrêter les « concours » de ce type (il est en train de se produire la meme chose en vidéo pour … les clips !!!).

  22. @Rod : il me semble qu’il y a eu une erreur de communication sur le prix international : on ne demande absolument pas au vainqueur d’aller faire un reportage photo.

    Il remportera un voyage à Hong-Kong, pendant Wikimania afin de rencontrer des Wikipédiens et assister à des conférences sur le sujet s’il le souhaite.

    Certes il est indiqué qu’il pourra photographier Hong-Kong et/ou la conférence, mais je pense que c’est simplement une formulation malheureuse des organisateurs qui ont voulu indiquer un lien entre le prix et la photo.

  23. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Innovations du Social Travel | Scoop.it

  24. Jean-Frédéric on

    Petite précision : le gagnant du concours international ne gagne pas un voyage « pour photographier la conférence Wikimania ». Il gagne le voyage et est convié à assister à la conférence, mais il prend les photographies dont il a envie. :-)

  25. @Rod Le grand prix n’est pas le « droit de faire un reportage photo pas payé » ! C’est un voyage aller-retour gratuit à Wikimania, sans aucune contrainte à ma connaissance.
    Notons aussi que le gagnant du grand prix international aura a priori gagné un des prix nationaux, qui ont leur propre dotation. Pour le prix français, l’an dernier les gagnants ont reçu les récompenses suivantes (article 7 du règlement du concours 2011) : « Chacun des dix lauréats recevra sa photographie sélectionnée imprimée au format poster 60×80 cm, d’une valeur de 26 €, ainsi qu’un t-shirt « Wiki Loves Monuments ». Les trois premiers lauréats remporteront en outre les dotations suivantes :
    1er prix : Trophée, coffret cadeau baptême hélicoptère (d’une valeur de 199 €) et 500 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique
    2e prix : Trophée et 500 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique
    3e prix : Trophée et 300 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique »
    Il y a de fortes chances que la dotation soit encore meilleure cette année ; libre à vous de trouver que c’est une arnaque mais perso, ce n’est pas mon opinion.

    Quant à votre réponse @Lili lui disant d’aller sur Flickr, on peut certes y trouver des photos, mais elles ne sont pas forcément sous une licence permettant une réutilisation facile dans un document d’histoire de l’art. En mettant leur travail sous licence libre, les photographes qui téléchargent leur photo sous Commons permettent systématiquement cette réutilisation, sans aliéner leur droit d’être crédité de leur travail.

  26. Même avis que Rod. Autant ça ne me choque pas que ma photo soit libre, au contraire et ça m’irait très bien! Autant la récompense m’a fait bien rire !! Un voyage à Hong Kong pour aller photographier une conférence… n’importe qui peut le faire, il n’y a rien d’artistique ni technique, aucun challenge, aucun intérêt. Je ne comprends pas.

  27. @valbou « La photographie ce n’est pas comme rédiger un article c’est un travail d’artiste »… je plains tous les journalistes et auteurs pro, si on suit ton raisonnement, on peut se passer des journalistes et auteurs mais pas des photographes. Ha et puis, l’écriture est un ART aussi noble que la photographie.

  28. Top ! De la pure exploitation de photographes ! C’est hallucinant …ça va en plus être exploité par Google sur les pages de recherche (cliquée à 20% sur des espaces pub ou des produits Google). Bref, une belle enc…lerie, comment faire travailler les gens gratuitement pour son propre profit !

  29. @Jahmasta Le concours est organisé par des bénévoles qui n’en tirent aucun profit (hormis la satisfaction de contribuer à la libre diffusion de la connaissance.)

  30. Je trouve ça aberrant ces grandes entreprises qui demandent aux gens de bosser gratuitement sous couvert de concours…

  31. @Alexandre de quelles « grandes entreprises » parlez-vous ? Wikipédia, Wikimedia Commons sont l’œuvre d’une communauté de passionnés bénévoles ; et Wikimedia Foundation, qui possède les serveurs hébergeant ces sites Web, est une organisation à but non lucratif, qui fait appel aux dons une fois par an pour justement payer les serveurs / la bande passante et pouvoir salarier quelques développeurs qui maintiennent et font évoluer le logiciel Mediawiki à la base des sites.

  32. @Rod @Caribou les organisateurs de la conférence Wikimania payent généralement un photographe pro pour venir faire des photos et photos de groupes etc. pendant la semaine. Après chacun est libre de faire des photos si il veut pendant cette conférence.

  33. La générosité, le bénévolat ne sont plus dans les genes de certain :)
    Contribuer au savoir « open source » devrait être naturel, on parle de Wikipedia et non de google ou facebook. Qui n’a jamais eu besoin de consulter wikipedia pour verifier une information ou approfondir un sujet ???
    Il ne faut pas oublier que sur le site de wikipedia il n’y a pas du tout de publicité, qu’ils ne peuvent supporter le projet que grace aux généreux donateurs.
    J’ose même pas imaginer le budget photos si ils devaient payer des licences, le projet ne serait pas viable.

  34. @Ash

    Qu’il soit organisé par des bénévoles est une chose, que les photos soient exploitées en est une autre.
    C’est sur le deuxième point que ça me pose soucis. Les bénévoles sont trop bons et se font exploiter.

    Tapez Paris sur Google.com en version US et vous allez voir a quoi vont servir les photographies des internautes. Sur la droite de votre page de résultats.

  35. @Lepop

    Je suis un contributeur ‘open source’ depuis longtemps et je le resterais, en revanche ça me dérange quand je regarde comment les photos sont exploités par Google par le biais de Wikipedia.

  36. La démarche est intéressante, le problème vient de de sa mise en pratique. Si la license appliquée reste la même que pour l’édition 2011, les participants ne gardent que la paternité de leur oeuvre (le minimum syndical en somme). Toute utilisation de celle-ci peut alors être effectuée, commerciale ou non, ajout de modifications… sans avoir à demander son avis à l’auteur. La seule obligation est de citer ce dernier.
    Alors oui, l’auteur pourra toujours vendre sa photo, mais n’importe qui voulant l’utiliser pourra le faire également sans demande préalable. Une license paternité-utilisation non-commerciale-pas de modification sans accord serait plus proche la philosophie de ce concours, et plus respectueuse des contributeurs je trouve.

  37. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo du monde | Steve Web News | Scoop.it

  38. Pingback: Wikipedia lance le plus grand concours photo au monde ! | Communication évènementielle, Réseaux sociaux et Internet | Scoop.it

  39. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Ce jour et les précédents

  40. @BigPilou : les licences qui interdisent la réutilisation commerciale sont interdites sur Wikimedia. Quasiment tout le contenu (texte, photos, vidéo…) est réutilisable librement (droit de modifier, droit de commercialiser). La philosophie des projets Wikimedia est de mettre le minimum d’entraves à la diffusion du savoir.

  41. @BigPilou : Non, une licence CC-BY-NC-ND n’est absolument pas libre et donc pas du tout dans la philosophie des projets Wikimedia.

  42. @Ash : Le problème est qu’ici on parle de la liberté d’utilisation d’une oeuvre. Le fait de fournir une photo pour une utilisation non-commerciale ne me pose aucun problème, mais je ne vois pas l’intérêt d’autoriser son utilisation commerciale dans le cas de Wikipédia. La liberté d’utilisation non-commerciale d’une oeuvre est une liberté en soi, qui pour moi suffit largement pour ce genre de contributions, et pour le partage du savoir (désintéressé donc). Ou alors je n’ai rien compris à la philosophie de Wikipédia…

  43. @Pyb : le droit de commercialisation d’une photo permet d’avantage de faire du profit que de diffuser un savoir. C’est comme si Wikipédia mettait à disposition des textes intégraux d’oeuvres littéraires, et permettait à tous l’impression et la reliure cuire. Le fait que les photos soient aujourd’hui principalement sur support numérique facilite leur reproduction et utilisation. Et ici il s’agit d’oeuvres intégrales. Il faudrait le prendre en compte.
    Après je sais que Wikipédia part de bonnes intentions, en tant qu’association qui plus est. Mais en se basant sur la liberté à tout pris, certains débordements sont rendus possibles qui le seraient moins avec un minimum d’encadrement. Sans compter, encore une fois, sur le respect des auteurs des photos.

  44. @BigPilou Wikisource n’héberge pas que des documents du domaine public, il y aussi quelques textes sous licence libre : Wikisource héberge tous les types de texte dont la diffusion, y compris commerciale, est libre. On est exactement sur ce projet dans les mêmes conditions que sur les autres projets Wikimédia (pour les articles de Wikipédia, photos de Commons…) : si vous voulez utiliser les œuvres, vous êtes encouragés à le faire, que vous vouliez le faire à usage purement personnel ou commercial. Comme vous l’a dit Pyb, on cherche la plus large diffusion possible.
    Notons en plus que la définition du « non-commercial » est extrêmement floue. A priori, le propriétaire d’un site perso qui met des bannières pour récupérer via la pub de quoi payer avec difficultés son hébergement, utilise de manière commerciale les photos qu’il prend pour illustrer son contenu…

  45. @ Edhral : « si vous voulez utiliser les œuvres, vous êtes encouragés à le faire, que vous vouliez le faire à usage purement personnel ou commercial » : pour moi cela revient à dévaloriser ces oeuvres, puisque n’importe qui peut en faire usage n’importe comment. Et j’entends par utilisation commerciale tout moyen d’effectuer un profit de manière directe. Il y aura toujours des exemples à la limite de cette définition.
    Mais nous nous éloignons vraiment du sujet en privilégiant la forme plutôt que le fond : à la base j’aimerais comprendre en quoi le fait de mettre une licence n’autorisant pas l’utilisation commerciale d’une photo nuit à la transmission des connaissances. Elle permet peut être à la photo d’être vue par un plus grand nombre sur un plus grand nombre de supports, mais je ne pense pas qu’elle enseigne quoi que ce soit, là où sa présence sur Wikipédia par exemple, accompagnée d’un texte descriptif ou en illustration d’un article, est vraiment pertinente. Personnellement je n’ai jamais rien appris des images que je vois sur les bannières publicitaires, sauf peut-être les trouver jolies (mais ce dernière argument est pour la forme ;))

  46. Le site web Wikipédia n’est qu’un moyen parmi d’autres de diffuser la connaissance. Wikimédia France a lancé récemment un projet, Afripedia, pour distribuer les articles en des endroits sans accès aisé à Internet… Si des entreprises commerciales veulent elles aussi diffuser la connaissance, et si pour ce faire elles sont besoin de vendre des choses, nous voulons que ce soit possible, oui. Manuels, articles de presse…

    Pour les bannières, vous n’avez pas compris ce que je voulais dire je pense. Les bannières rendent à but commercial un site, même si ce n’est pas rentable. Par conséquent, imaginons qu’il y soit posté un billet de blog sur le patrimoine local, illustré par une photo prise sur le site Flickr et disponible sous la licence CC-BY-NC-ND que vous recommandez : ce serait une utilisation ne répondant pas à la licence concédée par l’auteur de la photo.
    Les contributeurs des projets Wikimedia, eux, veulent que le billet de blog soit disponible pour partager au maximum les informations sur le patrimojne local (en conservant mon exemple), et qu’il puisse être illustré dans une parfaite légalité de manière facile => mise sous licence CC-BY ou CC-By-SA…

  47. @Edhral : votre exemple est très bien choisi. Néanmoins rien n’empêche de prendre contact avec l’auteur de la photo pour lui demander si l’on peut l’utiliser, lorsque cela est possible (et assurément facilité par Wikipédia). Et si le site vers lequel renvoie ladite bannière n’est qu’à but informatif, je ne vois pas de problème à cela. Ensuite si ce site propose des services payants (ce que j’entends pas utilisation commerciale), il existe des banques de photos pour ça. Du coup je ne suis pas d’accord avec votre troisième phrase : pour les illustrations de manuels, d’articles et autres, il existe les photo-reporters et les banques d’images, où le travail des auteurs est un minimum valorisé. La liberté ne doit pas prendre le pas sur une certaine notion de justice et de mérite, et encore moins mettre en péril une profession.

  48. @BigPilou Des manuels vendus à prix coûtant (prix du papier, de l’impression) en Afrique, c’est du commercial. Vous voulez donc que cette production utilise des images payantes… Ah non, vous proposez que les initiateurs d’une telle production joignent des dizaines de personnes pour obtenir leur accord pour la diffusion des photos à titre gratuit. Nous, wikimédiens, préférons que l’accord soit donné par défaut, et que nos créateurs de manuels aient juste à choisir leurs photos et non à supplier pour obtenir une autorisation.
    C’est là que je vous disais que la définition du Non-commercial est floue et qu’une licence NC bloque des initiatives. Ah oui, elle bloquerait aussi les utilisations par des agences de presse de photos de sportifs mises sur Commons par des amis. Mais vous savez quoi ? Si les photographes sportifs veulent que lesdites agences et sites sportifs utilisent leurs photos, ils n’ont qu’à produire des photos de meilleure qualité que celles que peuvent faire mes amis en amateurs ! Je ne vais pas pleurer pour ceux qui ne profitent pas de leurs avantages (meilleur matériel, accréditations, carte de presse, disponibilité en journée…).

  49. @BigPilou Juste une remarque sur les banques d’image : les auteurs souvent doivent abandonner TOUS leurs droits pour une rémunération de misère. Vous trouvez vraiment ça plus juste ? Sur les projets Wikimédia, le nom de l’auteur doit être cité.

  50. @Edhral : vous prenez un exemple particulier pour justifier une utilisation globale… exemple bien choisi encore une fois. Et non ça ne me choquerai pas du tout de devoir contacter les auteurs de photos, lorsque cela est possible, pour leur demander l’autorisation de les utiliser pour un manuel ou un article distribué à grande échelle. Les photographes ne sont pas une bande de sans coeurs aigris avides de profit (ils feraient autre chose sinon).
    Quant à votre remarque sur les photographes sportifs, vous n’avez pas dû bien me lire : je n’ai jamais dit que je voulais que les professionnels soient favorisés plutôt que les amateurs au travail de meilleure qualité, j’estime juste que ce genre d’utilisations doit passer par l’accord du photographe, et le cas échéant par une rémunération si l’article est publié dans un magasine payant.

    Après pour rediriger, et si possible clôturer le débat, si les membres de Wikimédia veulent fournir de leur plein gré des photos en licence libre, c’est leur droit et leur engagement, encore une fois poussé par la noble action de propager le savoir. De ce point de vue là je ne vois pas qui pourrait leur reprocher quoi que ce soit. Par contre je ne pense pas que beaucoup de participants au concours Wiki Loves Monuments (hors membres de Wikimédia) lisent l’intégralité du règlement, et soient par conséquent au courant de la licence appliquée à leurs photos. Personnellement je n’ai pas envie de participer à cette édition pour cette unique raison, mais c’est mon choix.

  51. Quelle belle idée ! La photographie est ma vie et l’idée d’en diffuser encore plus me plait beaucoup :) Merci Wikipedia