Windows 8 : des ventes en deçà des espérances

Selon Paul Thurrot, blogueur de renom et spécialisé dans les produits Microsoft, les ventes de Windows 8 seraient décevantes. Il évoque plusieurs pistes pour expliquer le faible intérêt que susciterait le nouveau système d’exploitation de la firme de Redmond. On se souvient, il y a peu, Microsoft par l’intermédiaire de son PDG Steve Ballmer se félicitait du très bon

Selon Paul Thurrot, blogueur de renom et spécialisé dans les produits Microsoft, les ventes de Windows 8 seraient décevantes. Il évoque plusieurs pistes pour expliquer le faible intérêt que susciterait le nouveau système d’exploitation de la firme de Redmond.

On se souvient, il y a peu, Microsoft par l’intermédiaire de son PDG Steve Ballmer se félicitait du très bon démarrage de Windows 8 avec 4 millions de copies vendus en 3 jours. Un résultat encourageant pour Microsoft puisque Windows 8 sonne comme une révolution pour la firme avec des changements profonds au niveau de l’interface.

Un démarrage pourtant très bon !

Mais la joie aura été de courte durée si l’on en croit le blogueur Paul Thurrot qui annonce que les ventes de Windows 8 seraient décevantes, il affirme détenir ses informations d’une source interne. Si aucune donnée chiffrée n’est évoquée et que Microsoft se garde bien de commenter les rumeurs, les informations avancées par ce spécialiste sont à prendre au sérieux et plusieurs pistes renforcent cette tendance.

En effet, si les débuts ont ravi du côté de Redmond, il faut noter qu’ils n’étaient pas exceptionnels si on les comparent à ceux du rival Apple qui avait réalisé le score impressionnant de 3 millions de téléchargements en quatre jours avec Moutain Lion. Pour notre blogueur Paul Thurrot, Microsoft ne serait pas satisfait des fabricants de PC qui n’auraient pas contribué au succès du nouvel OS en ne proposant pas de machines intéressantes. Cette critique envers ses propres partenaires pourraient bien faire suite à la décision de Microsoft de lancer ses propres produits avec la tablette Surface par exemple et l’idée d’un PC Windows serait également à l’étude. Concernant les ventes de tablettes Surface, Steve Ballmer a d’ailleurs récemment évoqué des ventes modestes dans un entretien accordé au Parisien avant de revenir sur l’utilisation de ce terme précisant qu’il avait été utilisé « pour qualifier l’approvisionnement et la distribution de Surface avec Windows RT, qui a en effet été rendue disponible uniquement sur le site de vente en ligne « Surface.com » et dans certains magasins Microsoft aux États-Unis et au Canada. » et d’ajouter « Bien que notre approche ait été modeste, Steve Ballmer évoque l’accueil du produit qui a été « fantastique », raison pour laquelle il est également cité dans l’article sur le fait que « bientôt, nous serons présents dans davantage de pays, davantage de magasins. »

bf268d7f fe83 468b 90f2 de051b965b22 5 Windows 8 : des ventes en deçà des espérances
Les fabricants de PC sont-ils responsables des faibles ventes de Windows 8 ? Ici, le Dell XPS Duo 12

Vrai bon démarrage ou simple curiosité ?

Une clarification qui intervient au même moment que le départ surprise de Steven Sinofsky, une figure importante de la société puisqu’il était pressenti comme étant un possible successeur de Steve Ballmer. Toujours question de timing, P.Thurrot met en avant le contexte économique difficile qui accompagne la sortie de ce nouveau système d’exploitation, une raison intéressante mais qui ne peut expliquer la déception du côté de Microsoft. En effet, on a pu constater que cette année 2012 a été marquée par la hausse importante des ventes de tablettes, des smartphones qui affolent toujours autant les compteurs au contraire des ventes de PC en baisse pour la première fois depuis 2001, la question du pouvoir d’achat, si elle est bien réelle ne peut donc pas expliquer les faibles ventes de Windows 8 surtout qu’il se présente pour la première fois avec un prix attractif.

Vient alors la question du système d’exploitation en lui-même, si la nouvelle interface a en rebuté certains, notamment les utilisateurs de PC fixes, on peut effectivement se demander si Windows 8 apporte une plus-value qui  justifie un passage vers celui-ci. Avec son interface Modern UI pensée pour les appareils tactiles et qui s’inspire de ce qu’on retrouve sous Windows Phone, il paraît bien difficile de convaincre des utilisateurs de PC fixes et portables et les entreprises de migrer vers ce nouveau système. Son plus grand rival pourrait d’ailleurs bien être Windows 7, qualifié à sa sortie de ce « qu’aurait dû être Vista », le système a su séduire les utilisateurs et relancé la machine Windows, traumatisée par l’échec de l’aîné Vista. Et si Microsoft a utilisé la même formule avec Windows 8, à savoir reprendre le meilleur du système précédent en y ajoutant quelques nouveautés, on ne peut pas dire que le système change autant sur le fond que sur la forme.

ipad surface.1 Windows 8 : des ventes en deçà des espérances

Les tablettes sous Windows 8 doivent faire face à une concurrence importante. Ici, l’iPad de Apple

Enfin, notons également le manque de clarté de l’offre Microsoft avec la version Windows RT qui ne propose pas de différence visuelle avec une version Windows 8 classique alors que ce sont deux OS radicalement différent, Windows RT étant destiné aux terminaux ARM alors que Windows 8 est destiné aux PC et tablettes. Lors de son test de la tablette Microsoft Surface RT, Eric avait d’ailleurs mis en avant les différences entre les deux systèmes.

Microsoft parviendra-t-il à remporter son pari avec Windows 8 ? La question reste d’actualité près d’un mois après la sortie de son nouveau système d’exploitation et le spectre de la malédiction d’un OS réussi sur deux plane toujours.

(source)

5 commentaires

  1. Je pense que Windows 8 va redémarrer ses ventes en même temps que l’achat d’ordinateurs.
    Car on sait que 9X% des ordinateurs vendu, le sont avec l’OS Windows.

  2. Je pense que les changements d’interfaces sont trop importants pour que l’OS soit utilisé par un grand nombre de personnes…
    Il va falloir un peu de temps pour se faire à toutes les nouveautés de cette dernière version.

  3. Windows 8 a reçu une mauvaise publicité de certains développeurs. Seule la vente de PC neuf fera décoller les ventes. Les gens qui viennent à peine de faire à leur OS ne sont pas encore prêts à changer et la crise est passée par là.

Lire les articles précédents :
NFS_Most_Wanted_EA-Presse-Citron
« Need For Speed : Most Wanted » : du bitume au Cloud en passant par le Social

Grâce au cru 2012 de la franchise Need For Speed, Electronic Arts nous livre une copie parfaitement maitrisée avec Most...

Fermer