Où l’on reparle de Windows Blue comme successeur probable de Windows 8. C’est toute la plate-forme Windows qui pourrait être chamboulée dans son mode de distribution avec cette mise à jour.

Selon The Verge qui cite des sources proches du dossier, Windows Blue serait la future mise à jour de Windows. Elle pourrait arriver dès la mi-2013. Avec cette future mouture de Windows, Microsoft ferait le pari d’une mise à jour proposée à un prix très faible, voire gratuitement. Windows Blue comme probable successeur de Windows 8 est un secret de polichinelle. Mais ses pourtours semblent maintenant se préciser.

En filigrane, se profilerait un nouveau modèle de mise à jour de Windows. Windows Blue introduirait ainsi le renouveau de la plate-forme : un OS peu onéreux avec des mises à jour annuelles. Le faible prix serait censé attirer le plus grand nombre vers l’OS qui s’inscrirait dès lors dans un modèle économique basé sur les mises à jour annuelles. On pense bien entendu à Mac OS X, le système d’exploitation bureau d’Apple, pour lequel chaque année une nouvelle version est proposée.

La clef de voûte reposerait sur l’impossibilité d’effectuer la mise à jour vers Windows Blue à partir d’une copie illégale de Windows 8. Si tant est que Windows Blue est installé sur la base d’une version non authentique, les applis pré-installées de l’OS et celles en provenance du marché applicatif Windows App Store ne fonctionneraient alors plus.

Windows Blue Presse Citron 534x300 Windows Blue, le successeur de Windows 8 introduirait les mises à jour annuelles ?

L’autre pirouette consisterait à mettre à jour le kit de développement Windows dès que Windows Blue est libéré et de cesser d’accepter les applications qui sont conçues spécifiquement pour Windows 8, de sorte à pousser les développeurs à créer des applications pour Windows Blue. Les applications développées pour Windows 8 continueraient, elles, à fonctionner sur Windows Blue, malgré le changement de SDK.

Aguicher avec une mise à jour de Windows 8 peu onéreuse, voire gratuite, puis ensuite fidéliser sur une base de mises à jour annuelles en coupant le cordon ombilical (celui du Windows App Store qui ne sera approvisionné que pour la mise à jour dès qu’elle sera diffusée) à chaque nouvelle mise à jour, tel pourrait être le futur de la plate-forme Windows. Microsoft abandonnerait par la même les classiques « Service Pack ».

En l’état, il s’agit bien entendu d’une rumeur qui n’a pas été confirmée par Microsoft. Mais le nom de Windows Blue est déjà apparu à plusieurs reprises en 2012. Windows 8 conserverait toutefois son nom lors de la mise à jour Windows Blue (peut-être parce que le mot « Blue » reste à jamais associé à une couleur douloureuse pour Windows et surtout pour ses utilisateurs).

Au delà d’un modèle économique repensé avec comme base les mises à jour annuelles, celles-ci apporteraient une plus grande souplesse et réactivité à Microsoft. Windows serait ainsi plus en phase avec les attentes du moment, les choses évoluant toujours plus vite dans le domaine IT.

(source)