Windows Phone : déjà un meilleur marché qu’Android pour les applications ?

Le store Windows Phone possède maintenant plus de 130.000 applications, pour qui le retour sur investissement pourrait vite dépasser celui d’Android. Explications.

Après quelques mois d’existence, le Windows Phone Store vient dépasse les 130.000 applications disponibles.

Et si Android est encore loin devant sur cette métrique, quelques indicateurs laissent à penser qu’il serait plus viable de développer des applications sur Windows Phone que sur Android.

Android n’est pas une bonne plateforme pour les applications

Le nombre de téléphones sous Android a dépassé celui d’iPhone : les fanboys Android étaient ravis il y a quelques mois quand l’annonce a été réalisée.
En effet, alors que les développeurs d’applications se sont pendant longtemps consacrés en priorité à l’iPhone, il semblait que cette tendance allait enfin pouvoir changer.
« Pourquoi favoriser les iPhone ?, pouvait-on lire en commentaire d’un article sur Presse-Citron. Ils sont maintenant minoritaires face aux téléphones Android ».
Il y a aujourd’hui toujours plus de téléphones utilisant le système d’exploitation de Google. Pourtant les développeurs devraient continuer à donner la priorité à l’iPhone, puis développer pour Windows Phone, avant de penser Android.

wp8 Windows Phone : déjà un meilleur marché quAndroid pour les applications ?

En effet, pour reprendre un argument donné par Dave Engberg (CTO d’Evernote) : « Ce n’est pas parce que beaucoup de monde possède un type particulier de téléphone, qu’ils vont télécharger des applications pour celui-ci ».
Evernote a donc vu la part de ses utilisateurs Windows Phone grandir ces derniers mois. Ils ont d’ailleurs remarqué une chose intéressante : le revenu moyen par utilisateur est plus important pour un utilisateur Windows Phone que pour un utilisateur Android.
Pour faire simple, Android reste un système d’exploitation où l’on favorise l’utilisation de services gratuits.
Un utilisateur Android ne souhaite pas payer… et les utilisateurs Windows Phone ont plus tendance à mettre la main à la poche pour se payer des services supplémentaires.

L’argument était déjà utilisé pour expliquer pourquoi l’iPhone avait encore les faveurs des développeurs d’applications… maintenant Android se fait voler la priorité par un « nouvel » acteur de moins.
Ainsi, quand une société sera amenée à choisir sur quelle plateforme développer son service, Android arrivera donc en 3ème position parce que le retour sur investissement sera juste financièrement moins intéressant.

(source)

28 commentaires

  1. Petite précision : les utilisateurs de Windows Phone sont obligé de payer pour les applications, vu que même les apps gratuites sur iOS ou Android sont payante (jusqu’à + de 4€) sur Windows Phone. Oui, les devs se font plaisir sur WP, mais est-ce que ça va durer?

  2. Même si le revenu moyen des utilisateurs utilisant Windows Phone est plus important que celui ces utilisateurs Android, à priori, les utilisateurs Android sont beaucoup plus nombreux et représentent donc une mane financière beaucoup plus importante.

    Je ne suis donc pas tout à fait d’accord avec la conclusion de l’article.

  3. Attention à ne pas confondre Windows Phone Store et Windows Store : ce sont 2 stores distincts (Windows Phone 8 / Windows 8) ! Le Windows Phone Store possède + de 130 000 applications et non pas 50 000

  4. Il me semble qu’il y a un petit mélange entre le Windows Store (PC) et le Windows Phone (mobile) dans cet article.

  5. Quel troll cet article!

    Le nombre d’utilisateurs Windows Phone est insignifiant comparé aux utilisateurs Android+iOS.

    Quelle société sérieuse choisirais Windows Phone en 2e ? Pour que ce soit rentable il faudrait mettre les applications à 100€ chacune. Un exemple : Temple Run 2, entre 10M et 50M de téléchargement sur Android. Tu crois réellement qu’ils vont la développer sur Windows Phone qui a même pas ce nombre d’utilisateur, sous prétexte qu’ils la vendront 4$ ?

    Le marché a changé, aujourd’hui les gens téléchargent des applications gratuites, et Android et iOS sont quasi sur un même pied d’égalité. Le financement a donc lui aussi évolué, il repose sur la publicité ou les achats in-app.

    Un peu de sérieux dans vos articles svp

  6. Ce constat semble assez logique lorsque l’on compare le prix d’achat d’un iphone et d’un téléphone sous Android. J’avais lu qq part que les cadres détenaient majoritairement un iphone alors que la clientèle des téléphones sous Android n’est pas aussi aisée. Il parait donc assez logique que les détenteurs d’iphone dépensent un peu plus en applications que les autres.

    Par contre, pour ce qui est des windows phone, je ne sais pas à quoi est lié leur plus grande consommation d’applis sachant que les tel coutent à peu près le même prix que les tel sous Android ? Connait t on le consommateur type d un windows phone. Est ce lié à une plus grande utilisation / connaissance du web et de ses services qu’ils consomment plus d’applis payantes ?

  7. L’argumentaire du dernier chapitre pour expliquer que les développeurs vont préférer proposer leurs applications sur Windows Phone avant Android ne tient pas la route.

    Même si le revenu par utilisateur est plus important sur WP que sur Android, cet argument n’est pas suffisant. Il y a 10 à 15 fois plus d’utilisateurs Android que d’utilisateurs WP aujourd’hui. Il faudrait que le revenu soit 10 à 15 fois plus important par utilisateur, ce qui a peu de chance d’être le cas.

    De plus WP n’est pas encore la 3ème plate-forme mobile dans le monde, mais tout au plus la 4ème ou la 5ème, dépassée par BB et probablement encore Bada.

    Il n’est pas dit non plus que WP devienne un jour la 3ème plate-forme, BB espère bien conserver cette place, FF Mobile et Ubuntu l’obtenir, même si cela reste très peu probable.

    Enfin Samsung a dans l’idée de proposer sa propre plate-forme, ce qui rajoutera un concurrent de poids dans le secteur.

    Les développeurs vont donc hésiter encore un ou deux ans avant de proposer leurs applications pour une 3ème plate-forme et plus particulièrement WP. Comme ce fut le cas pour la plate-forme Android il y a quelques années.

    Et pour rappel, WP a beaucoup d’applications, parce qu’elle en subventionne aussi beaucoup, notamment les plus grosses.

    Nous verrons donc d’ici un an quelle sera la 3ème plate-forme et dans un an encore les applications arriver plus généralement sur celle-ci.

  8. Nicolas B. on

    La raison est simple : les personnes qui achètent un Android sont soit :
    - des geeks qui veulent pouvoir s’amuser avec leur téléphone, et donc le bidouiller et avoir les applis crackées
    - des gens qui ne veulent pas payer un téléphone cher, et qui auront encore moins de chance d’acheter des applications par la suite
    Je ne connais pas une seule personne qui a un Android et qui a déjà acheté une application.

  9. Je doute de la conclusion de cet article.
    En effet, je travaille dans une société qui réalise des applications mobile et pour l’instant, nous n’avons (presque) aucune demande sur WP.

    De plus, la monétisation des applications se fait majoritairement à l’achat sur iOS mais via des bannières de pub sur Android. Les calculs sont vite fait si on compare juste le 1er élément.

    D’après moi, c’est les utilisateurs qui auront le dernier mot, et pour l’instant, Windows Phone n’est pas le favori.

  10. CA = (Nombre Ventes) x (Prix vente unitaire)
    Ou aussi,
    CA = (Nombre d’utilisateurs) x ARPU

    Bénéfices = CA – (somme des coûts)

    Tout ce qui compte au final ce sont les bénéfices. Dire qu’un ARPU supérieur signifie que les développeurs vont développer en priorité pour cette application néglige 2 paramètres importants :
    1/ La taille du marché potentiel
    2/ Les coûts

    Au vu du nombre d’utilisateur Android et WP, il serait surprenant (mais pas impossible) que les revenus soit supérieur sur appli WP qu’Android.
    La tendance pourrait cependant s’inverser quand le nombre d’utilisateurs WP augmentera.

    L’aspect coût est plus difficile à estimer, mais sachant que les développeurs ont plus d’expérience sur Android, les coûts de développement sont sans doute moins élevés, favorisant là encore Android.
    Cependant ceci néglige complètement la complexité de développement sur chaque plateforme (SDK, documentation, validation du market…), domaine que je ne maitrise pas du tout !

  11. Valentin-Pringuay
    Valentin-Pringuay on

    @Xavier Boubert : merci de ta vigilance. Petite confusion W8 Vs. WP8 pour la date.

    @Kom ; @iguane39 ; @Nicolas ; @greg : je suis totalement d’accord sur le fait que Android sera plus intéressant financièrement que Windows Phone.
    Mais avec un revenu par utilisateur plus élevé pour Windows Phone et un nombre croissant d’utilisateurs… le moment où la question se posera vraiment n’est peut être pas si loin.

    Je parle donc d’un constat se basant sur un paramètre… on est d’accord sur le fait que ce n’est pas le seul ;)

  12. @Valentin-Pringuay : Pour la date WP8 a été lancé bien avant le W8 pour PC. Ensuite le noyau étant proche de WP7, et les applications WP7 étant compatibles (enfin officiellement)… Cela fait du market place de WP8 avec 130 000 applications un market place bien poussif malgré les subventions abondantes…
    @Tous les autres : Le manque d’application est un avantage pour le développeur WP8, une application déployée sur WP8 sera plus visible que sur Android noyée dans les 850 000… Désormais le trafic est dilué dans les milliards d’autres applications. Je préfère avoir 1000 utilisateurs à 4$ que 100 000 gratuits. ;)
    CCL : il y a encore une place pour faire fortune sur BB10…

  13. Je me doutais bien que les trolls pro-Android n’allaient pas apprécier cette news… et pourtant, il suffit de regarder son entourage pour voir que la (très) grande majorité des utilisateurs Android ne téléchargent pas beaucoup d’applications. Quand ils savent utiliser le Google Play, ils téléchargent les applications gratos, connues et c’est tout. Dans cette masse de 850 000 applications, c’est assez difficile de se faire connaître quand tu es jeune dév ou appli pas connue.

    Il y a vraiment de l’argent à se faire sur Windows Phone : c’est un marché jeune, où les acteurs sont peu nombreux. Comme sur iOS, le système a été bien fait pour amener les gens vers la boutique, bien mise en valeur. Une bonne application peut se faire rapidement une belle place au soleil, surtout dans une petite communauté soudée.

    Les râres néophytes dans mon entourage ayant cédé au Lumia (820 ou 920) sont nettement plus « consommatrices » que les autres sur Android.

    Une chose est certaine : on voit de plus en plus de petits trucs « exclusifs » arriver. Une fonctionnalité présente ici que n’ont pas les version iOS et Android, voire l’application uniquement sur cette plateforme (l’excellent Disqus).

    Malheureusement, pour les pseudo-geeks, Microsoft restera Micrsoft et il est de bon ton de cracher dessus.

  14. @zep

    En suivant cette logique, il vaut mieux créer son application directement pour FF Mobile, l’application sera encore plus visible et pourra même devenir leader dans son domaine.

    C’est tout bénef pour le développeur qui obtiendra très vite 95% des 2500 utilisateurs de l’OS…

    ;-)

  15. Je ne connais personne qui a un téléphone sur windows phone. Alors certes, ils dépensent peut-être plus, mais s’ils sont toujours aussi peu nombreux dans 6mois je ne vois pas comment les entreprises pourraient passer plus de temps à développer pour windows phone que pour android.

  16. XTremePower on

    j’ai quelques app sur le PlayStore, et je fait toujours une version payant sans pub, et une gratuite avec pub. et après 6 mois, je vois une chose : il est largement plus rentable sur moyen et long terme de développer du gratuit avec pub…. mais apparemment l’auteur de cette étude n en parle meme pas…. une de mes app à 500 000 utilisateurs gratuits, cela me rapporte entre 40 et 50€ par jour, alors que la même app en payant à 1,99€ avec 20000 ventes, m’as rapporté une somme fixe….. la différence, c’est que mes 20000 utilisateurs ne merapportent plus rien, aloesalors que les gratuits me font des revenus chaque jour et pour un bon moment. si je sors une nouvelle version, ca va attirer plus d’utilisateurs gratuit, qui vont me rapporter, alors que les payeurs…. ben ils ont déjà payé une fois…. a vous de faire le calcule sur la durée… moi je l’ai déjà faite : le gratuit. et dans ce cas, même les radins me rapportent des sous, et ils sont aussi content d’avoir un contenu gratuit pour 0€…. en gros, si je résume l article : les plus gros pigeons se trouvent sur WP, ensuite sur iDaube, et pour finir, les économes sur Android, et c’est ces économes qui me nourrissent le plus……

  17. Xtremepower: le fait que tu t’en mette plein les fouilles en vendant le temps de cerveau disponible de tes clients fait d’eux des pigeons… Pas de quoi se moquer.

    Chacun a son utilisation. Moi j’ai toujours déteste les pubs (dans la rue aussi). Je trouve que ce sont ceux qui se font avoir par la pub (je parle des utilisateurs, pas des dev) qui sont bizarres.

    Je préfère payer 1€ et qu’on arrête de me vendre des bananes ou des femmes russes pendant que je joue.

  18. Michel Maes on

    Bonjour, je peux vous dire une chose : WP8 est d’un ennui mortel ! Il n’y a rien à se mettre sous la dent, même pas l’appli de ma banque !
    C’est tout juste bon pour surfer sur le net et envoyer des messages ou pour un usage pro et encore, HERE DRIVE n’est même pas disponible en Belgique.
    A côté j’ai une tablette Android 4.1 et vous assure que c’est mille fois plus agréable.
    J’ai un superbe Samsung Ativ S depuis hier et je regrette ce choix à côté d’un pétillant S3 !
    Je vais d’ailleurs le mettre en vente sans tarder.

    Bien à vous !

Lire les articles précédents :
dropbox
Le jour où Dropbox décida de devenir un leader du web

Dropbox doit maintenant sortir de sa position de "simple" service de cloud. En 3 embauches et 3 acquisitions, Dropbox pourrait...

Fermer