Microsoft serait en train de parler avec HTC pour ajouter Windows Phone en tant que deuxième OS sur les smartphones sous Android du constructeur taiwanais.

wp1 Windows Phone pourrait devenir le second OS des smartphones sous Android !Capture sur le site de Windows Phone

L’info a été rapportée par Bloomberg. Selon une source anonyme mais proche du dossier comme on dit généralement dans ces cas-là, Microsoft envisagerait de placer Windows Phone en tant que deuxième système d’exploitation sur des terminaux sous Android, à moindre coût ou gratuitement. Ce serait la nouvelle stratégie de la firme de Redmond pour gagner des parts de marché dans l’industrie des smartphones.

D’après la source de Bloomberg, Terry Myerson, à la tête de la division système d’exploitation de Microsoft, aurait suggéré à HTC d’installer Windows Phone en tant que système d’exploitation alternatif sur des smartphones fonctionnant sous Android du taiwanais. Pour que l’idée soit attractive, Microsoft serait même disposé à alléger on OS mobile, voire à ne pas réclamer de droits de licence.

Rappelons que la dernière fois que HTC a sorti un smartphone sous Windows Phone, ce fut au mois de juin. Depuis, aucune rumeur ne parle d’un nouveau terminal utilisant l’OS de Microsoft. La firme de Redmond aurait donc fait des concessions pour que son système d’exploitation soit présent sur le paysage des mobiles et ne devienne pas de fait un système d’exploitation exclusif à Nokia.

Terry Myerson aurait déjà planifié un voyage en Asie, pour ce mois d’octobre, durant lequel il va parler de la proposition avec les dirigeants de HTC.

Un smartphone, deux systèmes d’exploitation. Pourquoi pas ?

Plus il y a d’alternatives, plus le consommateur peut être satisfait. De ce fait, à condition que l’ajout de Windows Phone ne cause pas de bugs ou d’autres inconvénients ou désagréments, on peut penser que ce serait une bonne nouvelle d’avoir un smartphone à la fois sous Android et sous Windows Phone.

Il est à noter que cette approche avait déjà été tentée par Canonical, pour l’Ubuntu Edge. Le smartphone « crowdsourcé » de la société britannique était prévu pour embarquer deux OS mobiles en dual-boot, dont l’un était Android et l’autre le système d’exploitation Ubuntu pour PC. Ce dernier devait être utilisable lorsque le terminal est branché à un écran d’ordinateur. Malheureusement, la campagne Kickstarter à 24 millions d’euros n’a pas atteint son objectif.

(Source)