Il n’y a pas besoin d’être étourdi pour égarer un trousseau de clés, ou même un smartphone. Une minute d’inattention suffit. Et en règle générale, cela se termine toujours de la même manière : on stresse, on hurle et on retourne son habitation à grands coups de gestes rageurs. Wistiki souhaite changer les choses, et nous aider à ne plus perdre nos objets les plus précieux.

Wistiki a été créé par trois frères particulièrement doués de leur dix doigts : Hugo, le concepteur du produit, Théo, le commercial, et Bruno, le fin stratège. Après avoir perdu des dizaines de clés, deux ou trois smartphones et sans doute aussi quelques voitures, nos trois compères ont décidé qu’il était temps de faire quelque chose. Quelques séances de brainstorming plus tard, ils ont fini par trouver le remède à tous nos maux : les Wists.

Ces derniers se présentent sous la forme de petits boitiers blancs pas plus grands qu’une pièce de deux euros, des boitiers que nous pourrons accrocher à un trousseau de clé, au collier de notre chat ou même à la coque de notre MacBook Pro Retina flambant neuf. Ils intègrent une puce Bluetooth 4.0 LE ainsi qu’une pile amovible leur conférant une autonomie estimée à… un an.

wistiki Wistiki veut vous aider à ne plus perdre vos objets les plus précieux

Chaque Wist est rattaché à un identifiant unique. Il suffira de lancer l’application mobile sur son smartphone et de paramétrer notre boitier pour que ce dernier soit automatiquement lié à notre compte. Ensuite, et bien nous pourrons le localiser sur un plan, le faire sonner ou même lancer un radar qui nous guidera jusqu’à lui. Les trois frères ont également pensé à intégrer un mode spécial permettant de faire sonner l’accessoire lorsque ce dernier se trouve à plus de 30 mètres de notre position. Grâce à ce système, nous serons sûr de ne plus oublier les clés de notre appartement au boulot, et vice-versa.

Point important, si l’application de Wistiki sera proposée en premier lieu sur iOS, elle sera rapidement suivie d’un portage sur Android. Windows Phone et BlackBerry ne figurent pas encore au programme pour le moment.

Alors bien sûr, le concept n’est pas nouveau mais les Wists n’en restent pas moins très séduisants. Ses concepteurs se sont d’ailleurs rapprochés de plusieurs fabricants afin d’intégrer leur technologie à différents produits dès leur conception. Plutôt porteur en terme de développement, à condition que les marques jouent le jeu, bien sûr.

Les Wists ne sont pas encore commercialisés. Wistiki a effectivement lancé une campagne sur My Major Company. Pour mener à bien leur projet, Hugo, Théo et Bruno ont besoin de 20.000€. S’ils parviennent à atteindre ce palier, alors ils mettront un iPhone 5s en jeu.

Si tout se passe bien, les expéditions devraient démarrer à la fin du mois de mars, ou au début du mois d’avril.

Et une petite vidéo pour terminer.