Work’n’meet : le réseau social professionnel qui commence par un déjeuner

Vous êtes souvent en déplacement d’affaires, et il vous arrive de manger seul ? Work’n’meet souhaite maximiser vos opportunités business en vous organisant des repas d’affaires.

Les réseaux professionnels classiques (type LinkedIn ou Viadeo) sont extrêmement bien pensés pour prendre contact ou le maintenir avec un client potentiel. Mais quand il s’agit de signer un contrat, de discuter un important partenariat ou d’embaucher, de très nombreuses personnes ont le besoin de se rencontrer autour d’un déjeuner.

C’est là que se positionne Work’n’meet : vous signalez vos dates de disponibilité pour un déjeuner ou un dîner et la ville où vous vous trouvez. Si un minimum de 3 personnes sont disponibles pour un même créneau, la plateforme vous proposera d’organiser un repas ensemble.

Il est également possible de consulter la liste des repas futurs pour voir si vous ne pourriez pas participer à l’un d’eux.

 

Genèse de Work’n’meet

Derrière Work’n’meet, il y a deux femmes : Alice Chénel et Emmanuelle Semamra. Elles se connaissent depuis plus de 17 ans et ont une relation presque fraternelle. Assez ambitieuses, les deux femmes étaient sur des fonctions commerciales qui les obligeaient à de nombreux déplacements. Elles s’appelaient alors régulièrement le midi ou le soir où elles regrettaient d’être seules pour manger à l’autre bout de la France.

Alice & Emmanuelle échangeaient longuement sur comment faire plus de business et comment le faire autrement.

Elles avaient également remarqué que si LinkedIn ou Viadeo ne proposaient pas aux gens de se rencontrer, c’était toujours autour d’un repas avec un prospect que le business se faisait véritablement. Pourquoi ne pas créer un réseau social professionnel basé sur la prise de repas ? Work’n’meet était né.

Le début d’une aventure

Lancé en Mars dernier, Work’n’meet est à l’origine d’une vingtaine de repas qui ont déjà débouché sur des embauches et des contrats.

D’abord lancé à Strasbourg et à Paris, le service va s’ouvrir à de nombreuses autres villes pendant l’été. L’équipe va mettre en place un système de préinscription qui aura pour objectif de rassembler une masse critique d’utilisateurs avant d’ouvrir une nouvelle ville. En effet, Work’n’meet étant un service payant, il ne faudrait pas permettre l’abonnement avant d’avoir suffisamment d’utilisateurs pour que le service soit utile pour une ville.

Sur le modèle du freemium, vous pouvez utiliser la plateforme (avec quelques limitations) et participer à un repas. Si vous souhaitez renouveler l’expérience plus souvent, il faudra débourser 5€ HT/mois pour profiter de ce service. A destination de commerciaux qui se voient promettre de nombreuses opportunités de signer des contrats, le prix semble tout à fait acceptable.

Le produit sera amené à évoluer énormément dans les prochains mois alors qu’Alice et Emmanuelle commencent leur approche auprès d’investisseurs pour lever les 300.000€ nécessaires pour booster leur activité.

Qui sait : peut-être qu’elles rencontreront leurs investisseurs autour d’un dîner organisé par la plateforme Work’n’meet ?


9 commentaires

  1. Etant moi même de Strasbourg j’ai déjà eu l’occasion d’entendre parler de ce concept, et également de leur deux créatrices. A mon grand regret je n’ai pas encore eu l’occasion de participer à une de ces soirées mais j’ai vu sur les réseaux sociaux qu’il y avait du monde. Ce qui est encourageant car Strasbourg est à mon sens une ville qui bouge pas mal au niveau Business en ce moment ! En tout cas c’est un beau projet et je leur souhaite le maximum de réussite !

  2. Un concept intéressant, bien que je n’y vois pas d’intérêt personnellement, je trouve le nom de domaine et le design du site bien sympa !

  3. Une super idée qui marchera, je l’espère ! C’est fou à quel point on est seul sans s’en rendre compte quand on ne fait qu’aller au travail, ne pas forcément discuter avec les collègues, déjeuner seul dans sa voiture et rentrer. Tout ce qui encourage les rencontres est à mettre en valeur car qui sait, demain on déjeunera peut-être avec son futur employeur ou sa future femme sans le savoir ! J’adore cette idée 🙂

  4. J’en ai déjà entendu parler, c’est l’idée du siècle, j’adore! Comment n’a t-on pas pu y penser avant? Bravo a ces deux working girls 🙂 et longue vie a Work’n’ meet!

  5. Je trouve également cette idée très sympathique et très intéressante.
    De plus, elle est très efficacement mise en œuvre par les deux créatrices du projet.
    Je me suis inscrit sur le site dès que j’ai découvert le concept et je participerai à une rencontre dès que cela sera compatible avec mon agenda…

  6. Le concept est au top, le logo est super et les créatrices ont l’air de savoir où elles vont!
    Tous les ingrédients ont l’air d’être réunis pour que cela fonctionne!
    En tout c’est tout ce je peux souhaiter à cette jeune entreprise!
    Me reste plus qu’à attendre que le concept arrive dans ma ville ^^

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Avec ses nouveaux forfaits smart pro sans engagement, Orange Business Services cible les startups

L'offre des forfaits smart pro sans engagement lancée en novembre 2012 par Orange Business Services, la division d'Orange dédiée aux...

Fermer