Wristify, un bracelet pour réguler la température de votre corps

Pourquoi s’embêter à faire un feu ou à monter le chauffage quand, d’une pression sur votre bracelet, vous pouvez vous sentir au chaud ?

Vous avez un peu froid, qu’allez vous faire ? Augmenter la puissance de votre radiateur ? Mettre un gros pull ? Dans un futur pas si lointain, il se pourrait qu’une nouvelle solution fasse son apparition : le bracelet Wristify. Ce bracelet d’un genre nouveau vous proposera, tout simplement, d’agir comme un système de chauffage/climatisation personnel. Cela semble beaucoup pour un bracelet, alors voici comment le système fonctionne.

Chaleur au poignet

Tout d’abord, l’équipement va récupérer, en temps réel et à chaque instant, la température de l’air et celle de votre peau. Si jamais vous avez trop froid/chaud, Wristify va vous envoyer impulsions sous forme d’ondes de chaleur/de froid. Le bracelet va profiter d’un phénomène pour fonctionner : le corps humain est extrêmement sensible aux informations thermiques à certains points du corps comme la nuque ou le poignet. Grâce à cela, il suffit d’appliquer un point de chaleur/froid à l’un de ces endroits pour influer sur la température du corps. Pour dire vrai, le procédé ne modifie pas vraiment la température du corps mais plutôt la sensation de chaud/froid que l’on ressent. En modifiant sa température de 0,1° C par seconde, Wristify peut nous faire ressentir une modification de la température de notre corps de plusieurs degrés.

Wristify

Économie d’énergie

Bien évidemment, l’intérêt d’un tel système – alimenté par une batterie lithium polymère – est d’économiser sur les systèmes de chauffage et de climatisation. Mis à part l’impact financier qui pourra toujours intéresser un certain nombre de personnes, il y a également un impact écologique – économie d’énergie – qui mérite d’être souligné. « Les bâtiments utilisent actuellement une quantité incroyable d’énergie pour seulement chauffer et refroidir leurs pièces. En fait, réunies, ces dépenses d’énergie représentent 16.5 % de la consommation totale des États-Unis en énergie primaire. Nous voulions réduire ce nombre tout en maintenant un confort thermique individuel.« , Sam Shames, co-inventeur de Wristify.

Développé par des étudiants du MIT, Wristify n’est encore qu’un prototype pour le moment. Cependant, le projet a récemment remporté la somme de 10.000 $ lors d’un concours du MIT. Cet apport financier pourrait bien permettre à la technologie de se rapprocher de notre réalité.

(source)

Image : MIT


2 commentaires

  1. Et pourquoi ne pas simplement concevoir des « bouillottes » pour ces points sensibles ? on se mettre un bracelet rempli d’eau qu’on aurait passé 2 min au micro onde ou au freezer selon …. ? non ? (bien que l’idée de leur bracelet semble géniale, je me demande si l’on pourra bientôt les tester ? )

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Microsoft : de bons résultats pour les tablettes Surface

La Surface RT a coûté beaucoup d'argent à Microsoft et la Surface Pro n'est pas parvenue à trouver son public,...

Fermer