WWDC 2015 : la Keynote Apple résumée en 33 points

Apple a profité de la conférence d’ouverture de la WWDC 2015 pour lever le voile sur de nouveaux produits. Presse-Citron fait le point.

wwdc2015-1

La Keynote Apple a duré un peu plus de deux heures et la firme a profité de l’occasion pour présenter pas moins de quatre nouveaux produits : OS X 10.11, iOS 9, watchOS 2.0 et… Apple Music. Les croqueurs de pommes en ont donc eu pour leur argent, d’autant que l’événement était retransmis en direct sur le site du constructeur.

Si vous n’avez pas pu le suivre, alors cet article devrait vous aider à y voir un peu plus clair puisqu’il résume toutes les annonces qui ont été faites hier soir.

OS X 10.11 : on prend les mêmes et on recommence

Apple a tout de suite attaqué avec la nouvelle version de son système d’exploitation, et donc avec OS X 10.11 « El Capitan ». Et il y avait finalement 7 choses à retenir :

  1. Il sera à la fois plus stable et plus performant grâce à la correction des bugs et à l’intégration de Metal. Les applications seront ainsi huit fois plus réactives que sur Yosemite.
  2. Spotlight aura un peu plus de pouvoir et il sera même capable de comprendre le langage naturel. L’utilisateur n’aura ainsi qu’à taper ses questions pour obtenir des réponses.
  3. Il intègrera une nouvelle version de Mission Control. Elle sera plus réactive et surtout plus flexible. L’utilisateur pourra ainsi afficher côte à côte deux applications en plein écran, à l’image de ce que propose Windows 8.x.
  4. Le système sera livré avec une nouvelle version de Safari. Elle nous permettra enfin d’épingler des sites et de couper le son d’un onglet.
  5. Même chose pour Mail qui va nous donner la possibilité de créer rapidement des contacts ou des événements sans avoir besoin de quitter la solution.
  6. Pas mal de nouveautés pour Notes aussi. L’outil supportera enfin le texte enrichi et il sera même possible d’insérer des listes de tâche ou des images à nos billets. Mieux, nous pourrons même l’utiliser pour dessiner des croquis.
  7. Maps ne sera pas en reste non plus puisqu’il va intégrer les données des transports en commun. Attention cependant à ne pas vous réjouir car la firme va se concentrer sur un nombre limité de villes pour commencer.

OS X 10.11 est disponible dès à présent pour les développeurs. La bêta publique démarrera le mois prochain et il faudra attendre l’automne pour voir arriver la version finale. La mise à jour sera offerte aux utilisateurs.

iOS 9 : priorité aux assistants virtuels !

iOS 9 était sans conteste la star de la soirée. Apple a passé quasiment une heure à présenter toutes les nouveautés apportées par la plateforme, avec de très jolies surprises à la clé.

  1. La plateforme sera plus stable et plus performante. Apple a aussi mis à jour Metal pour améliorer l’autonomie de nos terminaux. L’iPhone gagnera une heure en moyenne.
  2. Siri va enfin prendre du galon. Il sera 40% plus précis et il pourra surtout faire plus de choses. Il suffira de lui demander d’afficher les photos de nos dernières vacances pour qu’il s’exécute.
  3. iOS 9 sera livré avec un nouvel outil, Proactivity. Il proposera un peu la même chose que Google Now et il sera ainsi capable de faire remonter du contenu spécifique en fonction de nos habitudes.
  4. Il faudra aussi compter sur une nouvelle application similaire à Flipboard : News. Elle fera la part belle aux recommandations personnalisées, avec une interface très soignée et une ergonomie prometteuse.
  5. Spotlight va être rafraichi et il pourra même être intégré aux applications des éditeurs tiers. Grâce à ce système, il sera possible de lui demander de chercher des films dans Netflix ou même des recettes de cuisine dans Marmiton.
  6. La nouvelle version de Notes sera intégrée à la plateforme, avec du texte enrichi, des listes de tâches et des croquis.
  7. Même chose pour Plans et pour l’intégration des données des transports en commun.
  8. On pourra créer des rappels à partir de Safari et joindre l’adresse des pages concernées à nos notes.
  9. iOS 9 intègrera un nouveau clavier virtuel plus intelligent. Il mettra en avant les fonctions copier/coller et il pourra être utilisé comme un pavé tactile. L’utilisateur n’aura ainsi qu’à poser deux doigts sur l’écran pour prendre le contrôle du curseur.
  10. L’iPad va avoir droit à un nouveau mode multitâche et il pourra ainsi afficher deux applications à l’écran.

En marge, Apple a aussi annoncé une autre bonne nouvelle : Apple Pay va bientôt arriver en Europe et il sera en plus capable de gérer les cartes de fidélité. Attention cependant car il visera uniquement le marché anglais dans un premier temps et il faudra sans doute attendre encore quelques mois avant qu’il ne fasse son entrée dans l’hexagone.

iOS 9 est disponible dès à présent pour les développeurs. Tout comme pour OS X 10.11, Apple lancera la bêta publique en juillet et il faudra attendre l’automne pour la version finale.

watchOS 2.0 : les applications natives sont de sortie

Apple a lancé en avril dernier la toute première montre connectée de son histoire. La Watch a rencontré un certain succès, c’est vrai, mais elle a aussi été la cible de vives critiques portant essentiellement sur sa plateforme et sur ses limitations. La firme a donc profité de la WWDC 2015 pour lever le voile sur une nouvelle version de watchOS.

Et là encore, les fans de la marque en ont eu pour leur argent.

  1. La plateforme va enfin accepter les applications natives et ces dernières seront capables de se connecter à des hotspots WiFi connus pour récupérer des données. Elles n’auront donc plus besoin de passer systématiquement par un iPhone pour se mettre à jour.
  2. Elle proposera de nouveaux cadrans, avec des animations en timelapse représentant les villes du monde entier. Les utilisateurs pourront créer leurs propres cadrans en s’appuyant sur les photos de leur choix.
  3. La couronne digitale permettra de revenir en arrière ou d’avancer dans le futur pour connaître les prévisions météo ou même les prochains rendez-vous.
  4. Une fois branchée, la montre affichera l’heure en permanence et elle pourra ainsi être utilisée comme un réveil.
  5. La vue des amis va avoir droit à un lifting. Il sera possible d’afficher plus de 12 amis à l’écran et nous pourrons même les ranger dans des groupes.
  6. Il sera enfin possible de répondre aux mails reçus depuis la montre, sans avoir besoin de sortir le téléphone de la poche.
  7. Les cercles d’activité seront capables d’aller chercher des données stockées par les applications tierces. Siri pourra être utilisé pour démarrer une nouvelle session.
  8. Plans sera mis à jour et il sera capable d’afficher les données des transports en commun.
  9. Les éditeurs vont pouvoir exploiter le microphone et le haut-parleur de la montre. Ils pourront ainsi la transformer en dictaphone ou en enceinte.
  10. Les développeurs vont avoir accès à de nouvelles API et notamment à Health Kit, à Home Kit et au Taptic Engine.

La nouvelle version de watchOS est disponible dès à présent pour les développeurs, mais Apple n’a pas l’intention de lancer une bêta publique. La version finale arrivera elle aussi à l’automne.

Apple Music : entre Spotify, Facebook et la radio amateur du coin

Cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé mais la Keynote a aussi eu droit à un magnifique « one more thing ». Et sans surprise, il s’est focalisé sur la nouvelle plateforme musicale de la firme et donc sur… Apple Music.

  1. Le service sera directement intégré à Musique, sous la forme d’un nouvel onglet renvoyant vers le catalogue négocié par la firme.
  2. Il donnera un accès direct à plusieurs dizaines de milliers de titres rangés par albums ou dans des listes de lecture alimentées manuellement par… des gens.
  3. La plateforme intègrera une radio, Beats 1, qui diffusera de la musique en continu, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle sera chapeautée par Zayn Lowe, un spécialiste de la chose.
  4. Elle fera aussi dans le social avec des fonctions très prometteuses. Grâce à Connect, les artistes pourront partager du texte, des photos, des vidéos, des paroles et même de la musique avec leurs fans.
  5. L’application sera aussi capable de comprendre nos goûts musicaux et de les intégrer à son moteur de recommandations personnalisées.
  6. Elle diffusera des clips vidéo en haute définition et sans publicité.

Apple Music arrivera sur le marché dès le 30 juin, avec une période d’essai de trois mois. Ensuite, il faudra payer 9,99 dollars par mois pour un abonnement simple, ou 14,99 dollars pour un abonnement familial utilisable par six personnes. La firme travaille aussi sur deux autres applications pour Windows et pour Android mais elles seront disponibles plus tard dans l’année.

Si vous voulez en apprendre plus sur les annonces faites durant la conférence de presse, je vous invite à aller consulter cette page.


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pingback: WWDC 2015 : la Keynote Apple résum&eacut...

  2. Pingback: WWDC 2015 : la Keynote Apple résumée en 33 points - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  3. C’est un abusé je trouve Les 14$ pour de la musique alors qu’on sait qu’il y a mille autre solution d’écouter de la musque gratuitement !!

  4. Même les prix de leurs téléphones sont hyper-chers, je profite toujours de la keynote pour revendre mon téléphone sur Magic Recycle, cela me permet d’acheter le nouvel iPhone pour 100 – 200 euros max.

  5. Leurs prix toujours de plus en plus chers, la seule façon quand on est chez Free de s’acheter un nouvel iPhone c’est en recyclant l’actuel sur des sites de recyclage comme Magic Recycle, cela me permet de me mettre à jours tous les ans en payant 100 – 200 euros maximum. Attention a ne pas trop attendre pour le faire, sinon ils baissent leurs prix d’achat !

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Mark Zuckerberg, patron du réseau social Facebook
C’est cool la vie de PDG chez Facebook

Finalement la vie de milliardaire, ce n’est pas si difficile que cela ! Bien que Mark Zuckerberg soit à la...

Fermer