www2012 Lyon : Regards sur les keynotes de mercredi et jeudi

AprĂšs une premiĂšre journĂ©e dĂ©jĂ  chargĂ©e, avec notamment l’ouverture du CIUEN 2012 et du Salon du NumĂ©rique, l’évĂ©nement a pris une nouvelle ampleur dĂšs mercredi avec l’ouverture « officielle » du www2012.

Billet rĂ©digĂ© par Christophe Ramel. Social Media Manager au sein de l’agence digitale acti, il participe Ă  la couverture de l’évĂ©nement Lyon Capitale Mondiale du Web pour Presse-Citron. Retrouvez Christophe sur son blog Kriisiis.fr, ou sur Twitter, @Kriisiis.

AprĂšs une premiĂšre journĂ©e dĂ©jĂ  chargĂ©e en Ă©motions, avec notamment l’ouverture du CIUEN 2012 et du Salon du NumĂ©rique, l’évĂ©nement a pris une nouvelle ampleur dĂšs mercredi avec l’ouverture « officielle » du www2012. Si cette nouvelle dimension « scientifique » ne me rassurait pas plus que ça (« @Dclauzel : Aujourd’hui, moins de DĂ©cideurs PressĂ©s et plus d’Informaticiens Barbus »), j’attendais cependant avec impatience les diffĂ©rentes confĂ©rences, et notamment les interventions de Sir Tim Berners Lee (crĂ©ateur du World Wide Web) et de Neelie Kroes (Commissaire EuropĂ©enne en charge de la SociĂ©tĂ© NumĂ©rique). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas Ă©tĂ© déçu !

Tim Berners-Lee

« Hadopi is so ridiculous »

Je faisais partie, mercredi matin, des quelques 2.500 personnes Ă  se rĂ©unir dans l’amphithĂ©Ăątre pour la cĂ©rĂ©monie d’ouverture du 21Ăšme www2012. Se sont succĂ©dĂ©s dans un premier temps le PrĂ©sident de l’UniversitĂ© de Lyon Michel Lussault, le Maire de Lyon GĂ©rard Collomb (« Le web change nos vies, crĂ©e des liens, booste l’Ă©conomie, permet Ă  nos habitants de devenir des acteurs de notre fonctionnement »), Michel Cosnard de l’INRIA (« Le web est une science plus qu’une technologie : une science des interactions entre individus ») ou encore Amer-Yahia Sihem (CNRS). Difficile cependant d’effacer Tim Bernes Lee des esprits, qui intervenait quelques minutes plus tard !

Introduit par Fabien Gandon (INRIA), Sir Tim Bernes Lee a rappelĂ© qu’il prĂŽnait les applications mobiles ouvertes (« S’il vous plait dĂ©veloppez des applications mobiles en HTML5, pas des applications natives ! ») avant de donner son avis sur les hackeurs (« Ils font partie de notre culture, Ă  moins qu’ils ne soient complĂštement anarchistes ») puis de dire quelques mots sur le web ouvert et l’Open Data (« Si vous devez choisir un candidat lors d’une Ă©lection, regardez ce qu’il dit de l’Open Data ! » – « Nous devons consacrer du temps Ă  la dĂ©fense du web ouvert, et nous’opposer Ă  la rĂ©duction de notre droit Ă  l’information par certains gouvernements ») ; une intervention que Clubic rĂ©sume trĂšs bien.

Neelie Kroes

Le lendemain matin, Chris Welty (IBM Research) prĂ©sentait le travail derriĂšre Watson, un ordinateur « intelligent » (thĂ©oriquement) capable de rĂ©pondre Ă  des questions. Je dis bien thĂ©oriquement, car si pour les humains, la difficultĂ© est de connaĂźtre la rĂ©ponse, pour les ordinateurs, la difficultĂ© est de comprendre la question. Et ce n’est pas toujours simple : « L’Intelligence de la Machine n’est pas la mĂȘme que l’Intelligence de l’Homme ; la rĂ©flexion n’est pas construite de la mĂȘme maniĂšre »). Au final, le rĂ©sultat est surprenant, mĂȘme s’il y a encore quelques « hic » : Ă  la question « This frenchman was the father of bacteriology », Watson rĂ©pond par exemple : « How tasty was my little frenchman ».

Dans la foulĂ©e, Neelie Kroes intervenait dans la confĂ©rence « The Web as Human Right », en compagnie de Philippe Couve (Journaliste), Tim Bernes Lee et Gilles Babinet (PrĂ©sident du Conseil National du NumĂ©rique). Une confĂ©rence qui comme prĂ©vu, a vite Ă©voluĂ© vers un dĂ©bat sur les droits d’auteurs plutĂŽt que sur les droits fondamentaux. Probablement ma confĂ©rence prĂ©fĂ©rĂ©e cependant, notamment pour le discours engagĂ© auquel nous avons eu droit (« Il est clair que nous devons faire ce que nous pouvons pour prĂ©venir la censure – Neelie Kroes » – « Hadopi est si ridicule ! – Tim Bernes Lee »), sans parler de l’état d’esprit de ce dernier, toujours aussi apprĂ©ciable : « Si tu n’aimes pas le systĂšme, alors imagine la version dont tu rĂȘves, et code ! DĂ©veloppe-la ! »).

Si une bonne partie du programme (constituĂ© principalement d’ateliers et de workshops) s’avĂ©rait trop scientifique pour moi, je ne peux que reconnaĂźtre l’intĂ©rĂȘt de ces keynotes. L’évĂ©nement « Lyon, Capitale Mondiale du Web » se termine ce vendredi soir, mais certaines de ces interventions resteront probablement gravĂ©es dans les esprits de bon nombre de participants. Au moins jusqu’au www2013, programmĂ© Ă  Rio de Janeiro (BrĂ©sil) du 13 au 17 Mai 2013 ?

Un commentaire

Lire les articles précédents :
capteur_tactile_dans_TFT
Un nouveau type d’Ă©cran tactile pour l’iPhone 5 ?

Des dalles tactiles d'un nouveau genre devraient apparaßtre sur des produits finis dÚs cette année. Et le futur iPhone pourrait...

Fermer