Xavier Niel va ouvrir une deuxième école 42, dans la Silicon Valley cette fois

Tout le monde se souvient du lancement en 2013 de l’école d’informatique « 42 » lancée dans la capitale par Xavier Niel le patron de Free. Gratuite, cette école se basant sur le mérite de chacun a connu un vrai succès.

Une deuxième école 42, dans la Silicon Valley cette fois

Fort de cette réussite, Xavier Niel souhaite en ouvrir une seconde mais cette fois, cela ne se passera pas dans l’hexagone, mais en Californie ! Xavier Niel souhaite offrir le rêve américain à tous les français et veut ouvrir une école 42 dans la Silicon Valley. Une excellente façon d’offrir aux étudiants des deux pays le moyen de collaborer internationalement.

Une nouvelle école 42… dans la Silicon Valley

Le patron de Free a dévoilé qu’il allait investir 100 millions de dollars pour monter cette seconde école 42. Le programme de cet institut restera le même, à savoir des formations informatiques de 5 ans. Les formations seront destinées au 18-30 ans et surtout gratuites, un détail qui n’en n’est pas un dans un pays où les étudiants doivent souvent s’endetter sur de nombreuses années pour pouvoir aller à l’université.

Comme en France, les diplômes n’auront pas de valeur pour la sélection, c’est essentiellement le mérite et le savoir-faire qui feront la différence. Une excellente façon de faire émerger les talents cachés, voire des génies. Lors du lancement de l’école 42 en France, il avait expliqué que les formations classiques « sont assez qualitatives, mais laissent sur le côté de la route le plus grand nombre de talents, voire de génies, que nous pourrions trouver en France ». Ils pensent la même chose pour la Silicon Valley et souhaite rassembler tous ses talents perdus, les faire percoler et générer les futurs leaders de demain.

Le bâtiment d’un peu moins de 20000 mètres carré de cette deuxième école 42 se trouvera à deux pas de s chez Apple et Google et proposera aussi un internat gratuit, un must dans une zone du monde où le prix des loyers a explosé. L’école sera ouverte 24h/24, 7j/7. Les étudiants qui sortiront de ces écoles pourront compter sur l’impressionnant carnet d’adresse de Xaviel Niel qui a investi dans plus de 230 start-up, racheté des opérateurs téléphoniques et construit actuellement le plus grand incubateur d’entreprises du numérique aux monde dans le centre de Paris. Le patron de Free est peut-être en train de se convertir en mentor d’une génération high-tech complète.

Source


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
capturs
La startup Capturs lance son tracker GPS live pour le sport outdoor via une campagne de crowdfunding

Pour les amateurs de VTT, de trails ou de randonnées, 2016 sera une année où plaisir et sécurité iront de...

Fermer