XBMC change de nom et devient Kodi

La fondation à l’origine du projet XBMC a décidé de changer le nom de son média center à partir de la version 14. Un changement motivé par l’évolution de son projet mais aussi pour s’éloigner de la marque Xbox, propriétée de Microsoft.

Né il y a douze ans, le projet Xbox Media Player puis Xbox Media Center dès 2004 était comme son nom l’indique un lecteur multimédia à destination de la première console de salon de Microsoft. Rapidement, le succès est au rendez-vous, le projet est salué par SourceForge (2 x SourceForge Community Choice Awards en 2006, 6 x nominé en 2007 et 1 x SourceForge Community Choice Awards en 2008) et se développe sur de nouvelles plateformes jusqu’à devenir en 2008 XBMC. Ce premier changement de nom permet alors au media center open source de se détacher de la console Xbox qu’il arrêtera de supporter en 2010.

Dès lors le projet se tourne vers les ordinateurs avec un support des les principaux systèmes d’exploitations (Windows, Mac OS, Linux) ainsi que sur les smartphones avec des versions pour iOS et Android. Une évolution du support mais aussi du projet qui dépasse celui du simple media center.

kodi-splash-600x336

En effet, si le logiciel a séduit de nombreux utilisateurs sous les traits d’un média center gratuit sous licence GPL 2.0, il n’a cessé d’évoluer au point de devenir un véritable « Entertainment Center » (ou centre de divertissement) comme l’indique le site xbmc.org. Outre les fonctionnalités d’un média center, Kodi est également capable de lancer des jeux, diffuser et recevoir du contenu depuis de nombreux appareils mais aussi être doté d’addons qui permettent de personnaliser son utilisation.

Mais si l’évolution du projet est un argument recevable pour changer le nom, il n’est pas le seul puisque l’aspect juridique a lui aussi joué un rôle important dans la volonté de changer de nom. La fondation avait en effet repris le mot Xbox pour son projet destiné à la console de Microsoft sans le consentement de ce dernier ce qui a, selon elle, engendré toute une série de problèmes. De plus, d’autres sociétés ont menacé la fondation de poursuites.

Enfin, Nathan Betzen, chez de projet chez Kodi, regrette l’utilisation frauduleuse de XBMC. De nombreux utilisateurs ont en effet été « dupés » en achetant des versions buguées ou modifiées de XBMC.

Au stade de alpha 2, il faudra encore patienter avant de définitivement tourner la page XBMC.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Cadenas
Un pédophile se fait arrêter grâce à des indices donnés par Google

Si vous croyez que le destinataire est le seul à pouvoir lire le contenu de votre e-mail, lisez ceci.

Fermer