Xiaomi est maintenant le troisième plus grand constructeur. Où s’arrêtera-t-il ?

Poursuivant son ascension fulgurante, le chinois Xiaomi serait maintenant le troisième plus grand constructeur de smartphones, d’après les chiffres d’IDC. Et ce n’est que le début…

Chine Japon Asie Chat pixabay

Il y a encore quelques mois, nous évoquions des chiffres du cabinet Strategy Analytics indiquant que le chinois Xiaomi se plaçait au cinquième rang mondial, en termes de ventes de smartphones.

Et tandis que le géant Samsung s’inquiète sur son avenir, Xiaomi (qui est encore peu connu en Occident) poursuit son ascension.

En effet, malgré le fait qu’il soit accusé de copier Apple et que pour le moment, il ne soit officiellement présent qu’en Asie (principalement en Chine), Xiaomi est déjà le constructeur de smartphones numéro trois, dans le classement d’IDC en fonction du nombre d’appareils livrés au troisième trimestre 2014. L’entreprise aura ainsi mis 4 ans pour atteindre le podium.

Derrière Samsung (78.1 millions d’unités) et Apple (39.3 millions d’unités), il y a Xiaomi (17.3 millions d’unités). Ce dernier devance ainsi Lenovo (16.9 millions d’unités) et LG (16.8 millions d’unités).

Il y a encore un an, pour la même période, et toujours d’après IDC, Xiaomi n’avait livré que 5.6 millions de smartphones.

 

Xiaomi va sortir de sa bulle

Cela fait déjà un moment que Xiaomi évoque son expansion international. D’ailleurs, celle-ci a déjà commencé par les pays voisins de la Chine. Et on sait qu’actuellement, Xiaomi est en train d’identifier les marchés où le prix d’un smartphone « constitue une large part sur le salaire du consommateur », les marchés où son modèle pourrait bien fonctionner comme c’est le cas en Chine.

Quel modèle ? Afin de vendre un maximum d’unités, Xiaomi sacrifie ses marges. Dans une récente interview avec le Washington Post, son vice-président (et avocat devant les médias) Hugo Barra avait déclaré ceci :

« Nous croyons fondamentalement que lorsqu’il ne vous coûte que 200 dollars de fabriquer quelque chose, vous ne devriez pas le vendre à 600 dollars ».

Ces propos visent directement Apple. Dernièrement, une estimation de Teardown.com sous-entendait qu’un iPhone 6 ne coûte pas plus de 227 dollars à fabriquer. Mais à combien le vend-on ?

Mais revenons à cette histoire d’expansion internationale. Afin de calmer les esprits, Xiaomi a récemment décidé de stocker les données personnelles des utilisateurs internationaux (qui ne sont pas en Chine) en dehors de l’Empire du Milieu (plus exactement en Amérique du Nord et à Singapour). Et l’on sait par ailleurs que les prochaines cibles de Xiaomi seront le Brésil et le Mexique.

On apprend aussi du Financial Times que le constructeur serait sur le point de signer un prêt d’un milliard de dollars « dans les prochains jours », avec 29 banques différentes. L’argent du prêt serait destiné à financer son expansion internationale.

Selon une source du Financial Times, « le mélange diversifié (de banques) est en partie conçu pour établir des relations bancaires locales dans des marchés ciblés par Xiaomi pour l’expansion ». Et parmi ces banques, il y aurait JPMorgan, Banco do Brasil, Credit Suisse, ING ou encore la Deutsche Bank.

(Sources : 1 / 2 / 3 )


12 commentaires

  1. Grammar nazi on

    Jusqu’où s’arrêtera-t-il ???
    C’est soit: « Jusqu’où ira-t-il » ou alors « Où s’arrêtera-t-il », mais pas les deux !

  2. Alors dans le titre vous avez le choix : soit c’est « jusqu’où ira-t-il » ou alors « où s’arrêtera-t-il » mais « jusqu’où s’arrêtera-t-il » n’est pas correct.
    Bisous

  3. @SETRA
    Dommage, je pensais à une référence à Coluche…

    @Xiaomi
    C’est sûr, quand on a aucun coût de développement… mais tiens justement : comment ce fait-ce ?

  4. C’est une grande menace pour Apple et Samsung même si ce dernière est largement en tête mais l’atout du prix moyen de Xiaomi pourrais peser fort dans le marché
    On verra d’ici 4 ans !

  5. Pingback: Les Samsung Galaxy A3 et A5 sont maintenant officiels

  6. Pingback: Quand un ancien PDG d'Apple lance une marque de smartphones

  7. Pingback: Quand un ancien PDG d'Apple lance une marque de smartphones

  8. Vendre des smartphones a prix raisonnables, pourquoi pas, après tout, 100% des smartphones sont fabriqués en Chine et ne sont pas chers à produire, je trouve ça plutôt sympa qu’un boite décide de faire moins de marge pour gagner en popularité.
    Par contre, je trouve que la surcouche proposée par Xiaomi ressemble bien trop à iOS et maintenant qu’Android 5.0 est de sortie, il est bien dommage de s’en priver.
    Et aussi le fait que Xiaomi soit un constructeur 100% chinois ne m’enchante gère. Voir mes données privées exploitées par des entreprises chinoises est rédhibitoire. Le fait d’héberger du cloud en dehors de la Chine ne change rien, c’est du Cloud et nous n’avons aucune garantie.

  9. Pingback: Jeu de chaise musicale : Lenovo dépasse déjà Xiaomi, le jour de sa consécration

  10. Pingback: Samsung Galaxy S6 : les présumées spécifications

Send this to friend

Lire les articles précédents :
artips
Artips : offrir une minute d’Histoire de l’art au quotidien

Artips est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

Fermer