Xiaomi fait de nouveau parler de lui. Cette fois-ci, avec les chiffres de son App Store

Voici une autre preuve de l’impressionnant succès de cette entreprise qui n’existait pas encore en 2009.

Xiaomi Mi 4

Si la plupart d’entre vous n’avez pas encore vu ni utilisé un smartphone de ce fameux « Xiaomi », nombreux sont peut-être ceux qui ont déjà entendu parler de son succès via les médias.

Alors que les produits de Xiaomi ne sont encore disponibles ni en Europe, ni aux Etats-Unis, le constructeur est déjà le 4ème plus important en termes de ventes de smartphones.

En réalité, il aurait déjà été à la troisième place, derrière Samsung et Apple, si Lenovo n’avait pas racheté Motorola.

Vous avez peut-être aussi déjà entendu parler des profits qu’il réalise malgré les prix relativement peu élevés de ses mobiles.

Cette fois-ci, c’est les chiffres de son App Store qui attirent l’attention (et qui font trembler la concurrence).

Il faut savoir que bien qu’ils utilisent Android, les smartphones de Xiaomi gravitent autour d’un autre écosystème. De ce fait, ceux-ci n’utilisent pas le Play Store (qui n’existe pas en Chine) mais le Mi App Store.

10 milliards de téléchargements

144901mrovrnf0sco74nu1.png.thumb

La boutique d’applis du constructeur chinois vient d’atteindre les 10 milliards de téléchargements. Et le plus curieux, c’est que tout semble s’être accéléré en seulement quelques mois. En effet, entre juillet et novembre 2014, ce nombre de téléchargements est passé de 5 milliards à 10 milliards.

On sait aussi qu’actuellement 50 millions de téléchargements d’applis sont réalisées sur le Mi App Store chaque jour et qu’entre janvier et octobre, l’entreprise a permis à l’ensemble des développeurs d’applis de gagner plus de 47 millions d’euros.

Une expansion internationale ralentie

Tout a l’air de bien se passer pour le constructeur Xiaomi. On sait aussi que celui-ci prévoit de vendre plus de 100 millions de smartphones l’année prochaine.

Tout cela aurait pu présager une accélération de son expansion internationale. Pourtant, le constructeur chinois a décidé de ralentir celle-ci.

Il y a quelque mois, Xiaomi avait annoncé qu’il allait étendre ses activités dans une dizaine de pays dont la Thaïlande, la Russie et le Mexique (on ne parlait pas encore de l’Europe et des Etats-Unis), d’ici le début de l’année 2015.

Mais après mûres réflexions, le constructeur a décidé de concentrer ses efforts l’Inde et l’Indonésie, avant de s’étendre vers d’autres marchés.

« Notre objectif est d’ajouter des marchés uns par uns, et de se concentrer sur l’apport de l’ensemble de nos produits sur chacun de ces marché, avant d’en ajouter », a déclaré son vice-président Hogo Barra.

Bien entendu, l’absence de Xiaomi en France n’a pas empêché les « Mi Fans » de l’Hexagone de se débrouiller pour se procurer et tester les « hauts de gamme » de Xiaomi.

Et si vous souhaitez voir à quoi ressemble l’interface MIUI utilisée par ces smartphones, vous pouvez tester la version beta du MiHome Launcher.

(Sources : 1 / 2)


3 commentaires

  1. Pingback: Les problèmes de brevets commencent pour Xiaomi

  2. Pingback: 2014, une bonne année pour l’App Store

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Raven GOT
Game of Thrones : découvrez le premier teaser de la saison 5

Impatient de voir la saison 5 de Game of Thrones ? Ce teaser n’arrangera pas les choses.

Fermer