Xiaomi fait un carton avec sa phablette Redmi Note Ă  129 dollars

RĂ©cemment, le constructeur chinois Xiaomi dĂ©voilait son smartphone Redmi Note alliant un Ă©cran de 5.5 pouces et des spĂ©cifications de haute volĂ©e Ă  un tarif de 129 dollars. Une recette apparemment gagnante puisque la phablette s’est Ă©coulĂ©e Ă  100 000 unitĂ©s en un temps record.

Xiaomi semble avoir trouvé la voie du succÚs. Pour chacun de ses nouveaux produits, les acheteurs sont au rendez-vous en nombre.

Xiaomi_Redmi_Note_a

Ainsi, son tout dernier modĂšle s’est Ă©coulĂ© Ă  100 000 unitĂ©s en seulement 34 minutes. Le Redmi Note est actuellement commercialisĂ© en Chine mais le constructeur a des plans pour le proposer dans d’autres pays. Xiaomi devrait donc dĂ©bouler en Europe Ă  n’en pas douter.

On notera que le Xiaomi Mi3 a fait mieux puisqu’il ne lui a fallu qu’une minute pour s’écouler Ă  100 000 exemplaires. La diffĂ©rence peut s’expliquer par le fait que le Redmi Note est une phablette, c’est-Ă -dire un format particulier (avec son Ă©cran de 5.5 pouces).

Malgré son tarif de 129 dollars, le Redmi Note dispose de spécifications intéressantes. Pas de définition Full HD pour son écran IPS HD de 5.5 pouces mais une définition décente de 1280 par 720 pixels.

Il est par ailleurs animĂ© par le SoC MediaTek MT6592 embarquant 8 coeurs Cortex-A7 cadencĂ©s jusqu’à 1.4 GHz et un processeur graphique Mali-450. Il est Ă©paulĂ© par 1 Go de mĂ©moire vive et embarque 16 Go de mĂ©moire flash interne. CĂŽtĂ© photographie, l’APN principal dispose d’un capteur de 13 MPixels tandis qu’on trouve un capteur frontal de 5 MPixels (idĂ©al pour les selfies).

Double SIM, Android 4.2.2 (avec surcouche MIUI) et batterie consĂ©quente de 3200 mAh complĂštent le tableau. VoilĂ  pour la version Ă  129 dollars. Mais, pour 30 dollars de plus, on dispose du mĂȘme appareil avec 2 Go de DRAM et un processeur un peu plus vĂ©loce puisque cadencĂ© jusqu’à 1.7 GHz.

Xiaomi_Redmi_Note_b


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Selon Google, la Turquie intercepterait les données qui transitent sur ses serveurs DNS

Nouveau rebondissement dans l'affaire gouvernement turc vs Internet : les fournisseurs d'accĂšs se feraient passer pour les serveurs DNS de...

Fermer