Xiaomi MiKey : un bouton de plus sur votre smartphone pour 54 centimes

Vous pensez que votre smartphone n’a pas suffisamment de boutons ? Xiaomi et ceux qui ont inventé le concept ont une solution.

Xiaomi MiKey

Pour une raison ou une autre, il peut arriver que l’absence d’un bouton physique sur votre smartphone vous empêche d’être satisfait à 100 %. Par exemple, si vous avez un smartphone Samsung récent, vous n’avez pas de bouton physique pour prendre des photos. Pourtant, chez des constructeurs comme Sony, celui-ci fait presque partie du patrimoine. Donc, pour avoir un bouton en plus, pourquoi ne pas en ajouter un ? Le constructeur chinois Xiaomi a lancé le MiKey, une petite fiche jack 3.5 mm qui est équipée d’un petit bouton sur le bout supérieur.

Comment ça marche ?

Une fois branchée, la fiche va pouvoir passer des commandes vers le smartphone (de la même manière que les boutons de votre kit piéton). Ces commandes sont interprétées par une application conçue par Xiaomi et vont permettre de réaliser des actions sur le smartphone comme…prendre des photos.

En principe, ce genre d’add-on vous permettra de réaliser de nombreuses commandes avec un seul bouton, grâce à des combinaisons. Pour le moment, ce petit bijou à 54 centimes d’euros est réservé au marché chinois. Et il se pourrait très bien que l’application qui va piloter le MiKey soit réservée aux appareils construits par Xiaomi.

Mais même si c’est le cas, cela n’empêchera peut-être pas quelqu’un de développer une application alternative pour les autres terminaux. En tout cas, il s’agit là d’un produit dont nombreux d’entre nous auront besoin et il n’est certainement pas cher. En revanche, pour Xiaomi, on peut se demander pourquoi il lance un add-on au lieu de directement implanter un bouton en plus sur ses smartphones.

La partie scandale de l’histoire, c’est que…

Xiaomi n’est pas le premier sur cette idée d’utiliser le port jack pour connecter un bouton additionnel. L’an dernier, Nimrod Back, un newyorkais de 29 ans, avait lancé une campagne KickStarter pour commercialiser un produit quasiment identique appelé Pressy. Sa campagne avait connu un franc succès puisque son objectif de 40.000 dollars a largement été dépassé (695.000 dollars récoltés). Seulement, dans le cadre de la campagne, le prix d’un bouton Pressy débutait à 15 dollars. Celui-ci est actuellement disponible en précommande et coûte 27 dollars. Question prix, il y a une très grosse différence avec le produit de Xiaomi.

Pressy

Au mois de Janvier, la plateforme de financement participatif chinoise Demohour avait hébergé le projet Kuai Anniu, qui a également lancé un produit similaire. La campagne a collecté pas moins de 34.000 dollars.

KickStarter Chinois

Pour être franc, les constructeurs de l’Empire du Milieu n’ont pas toujours bonne réputation. Néanmoins, il y a des entreprises comme ZTE, Huaweï, Lenovo ou Xiaomi qui se démarquent très bien. Dans une interview accordée au site CNET, Hogo Barra (anciennement Vice-président chez Google et actuellement Vice-président de Xiaomi International) avait même décrit son nouvel employeur comme un bout de Silicone Valley qui se serait exporté en Chine. Xiaomi a déjà un rayonnement international alors même qu’il se cantonne encore à son marché domestique et quelques pays voisins. Il serait vraiment dommage de perdre en crédibilité si tôt. Certains médias spécialisés asiatiques ont déjà exprimé leurs inquiétudes. On peut par exemple lire ceci sur le site Tech Asia :

« Espérons que Xiaomi ne passe pas d’une start-up cool à un empire du mal qui clone et passe au rouleau compresseur les idées des autres. Cela a pris plus d’une décennie au géant du web chinois Tencent – le créateur de WeChat – pour laver sa réputation ternie […] »

Mise à jour : selon Hugo Barra, ils n’ont pas encore trouvé de nom officiel pour ce produit. MiKey fait partie des idées de nom. Ce dernier a également annoncé qu’ils travaillent sur un déploiement international du « MiKey ».

(Source/voir le site de Xiaomi)


2 commentaires

  1. C’est clair que j’ai tout de suite pensé à cette campagne Kickstarter. En gros, c’est quand même carrément « Ã§a a l’air, bien, on va copier. On est chinois, personne va nous embêter. »

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Spotify : mise à jour graphique et une nouvelle section « Ma Musique »

Spotify connait une véritable refonte graphique, plus sombre et plus stylisée. Le service de musique en ligne profite de cette...

Fermer