Xiaomi veut désormais purifier notre eau

Xiaomi vient de présenter un nouvel appareil connecté. Cette fois, il s’agit d’un purificateur d’eau.

Xiaomi Mii Water Purifier : image 1

Xiaomi veut nous aider à purifier notre eau.

Xiaomi s’est fait connaître grâce à ses smartphones, mais cela fait maintenant quelques années que la firme s’intéresse au marché de l’IoT. Je pense notamment au Mi Band, mais aussi au purificateur d’air présenté en fin d’année dernière ou même à ses ampoules connectées.

Elle a décidé d’ajouter une nouvelle corde à son arc et elle vient ainsi de lever le voile sur le tout premier purificateur d’eau connecté de toute son histoire, le Mi Water Purifier.

Le Xiaomi Mi Water Purifier sortira en Chine le 28 juillet prochain

Il ressemble beaucoup au purificateur d’air avec des dimensions plus compactes. Ses lignes sont très épurées avec une coque en plastique blanche ornée du logo de la marque.

Tous les goûts sont dans la nature, bien sûr, mais je le trouve plutôt joli à regarder.

Pour mettre l’appareil en place, il suffira de connecter l’embout fourni au robinet de la cuisine et de mettre le Mi Water Purifier sous tension. Il s’occupera de tout à votre place et vous n’aurez rien à faire de plus de votre côté. Mieux, vous pourrez aussi le démonter en quelques secondes. Les locataires devraient apprécier.

Le filtre de l’appareil utilise un système d’osmose inverse. Il nettoiera l’eau des sédiments, de la rouille et de toutes les impuretés de ce type. D’après la firme, il devrait aussi améliorer le goût de l’eau et il pourra même se connecter à un smartphone.

Le Mi Water Purifier sera disponible à la vente à partir du 28 juillet en Chine, pour un prix fixé à 1 299 yuan. En appliquant les taux de conversion actuellement en vigueur, cela donne quelque chose comme 191 euros.

Et en Europe ? Xiaomi n’a rien annoncé pour le moment et il faudra sans doute attendre encore quelques semaines avant d’y voir plus clair.

Xiaomi Mii Water Purifier : image 2

Les lignes du boitier rappellent beaucoup celles du purificateur d’air.

(Source)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Belle diversité de passer des mobiles à un purificateur d’eau, bel exemple pour les grosses entreprises qui investissent dans le marché des économies et du bien être.
    Je like 🙂

  2. L’histoire ne dit pas quel sera l’utilité de l’app…
    Je crains qu’elle se borne à alerter l’utilisateur d’un changement de filtre à charbon actif. (=aucun intérêt)

  3. Vous ratez un peu le concept du produit. En france vous pouvez boire l’eau du robinet je ne vois pas trop l’interet. En Chine on ne peut pas la boire, ca m’arrivait au debut sous la douche sans faire attention, grosse erreur je vous passe les details.
    Meme l’eau au bombonne que tout le monde a chez soi c’est pas terrible, pas mal de polemique ces dernieres annees sur le recyclage du plastique etc. Je connais un type qui surfe la dessus et qui vend des bombonnes d’eau du tibet. Tarif abuse mais ca cartonne.
    Si cet appareil nettoie l’eau du robinet et qu’on peut la boire c’est genial.
    Vous ne donnez pas de detail sur le process. C’est purement electrique ou il y a aussi des consommables ?

  4. luckygulli

    @xiel :
    L’osmose, c’est quand tu as un filtre, l’eau se déplace du milieu le moins concentré, vers le plus concentré, pour égaliser les concentrations.
    Dans le cas de l’osmose inverse, tu rajoutes une pression d’un des côtés de la paroi, ce qui permet de s’éloigner de l’équilibre et donc d’avoir un milieu moins concentré (donc avec une eau plus pure).

    Il faut donc juste créer une pression, donc ça a l’air purement électrique (mais il y aura certainement une usure de la membrane après quelques années…)

    Et sinon :
    « Osmose inverse » : Ah, mais ça pourra donc désaliniser de l’eau de mer ! 🙂

  5. Ce n’est pas une mauvaise chose de profiter de mettre ses compétences techniques pour développer un produit qui permettra à certaines population de boire une eau plus saine (même si le but principal est aussi de faire des bénéfices, comme toute entreprise)
    Coté esthétique, c’est pas vilain, ça ressemble fortement à mon NAS DLINK ^^

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Microsoft met fin à l’extension du support de l’outil de sécurité de Windows XP

La firme de Redmond avait décidé d’étendre le support de Security Essential après la fin du support de l’OS.

Fermer