Xiaomi vient (encore) de frapper fort

Mais jusqu’où ira-t-il ?

mi-note-1

Ce n’est un secret pour personne, Xiaomi a connu une croissance fulgurante depuis ses premiers pas en 2010.

L’entreprise a atteint les 12 milliards de dollars de chiffre d’affaire en l’espace de seulement quatre ans, et elle trône aujourd’hui sur la quatrième place du podium consacré aux plus gros constructeurs officiant sur le marché de la téléphonie mobile.

La recette de son succès ? Elle propose des produits à des prix défiant toute concurrence et sa dernière phablette en est l’exemple vivant, comme vous allez pouvoir le constater tout au long de cet article.

Xiaomi Mi Note, une configuration correcte pour un prix attractif

La Mi Note, c’est le nom de ce terminal, est plutôt joli à regarder avec des lignes aériennes, des finitions soignées et une coque n’excédant pas les 6,95 millimètres d’épaisseur.

Il est donc aussi fin qu’un iPhone 6.

La première chose qui frappe, c’est son gigantesque écran de 5,7 pouces. Il est aussi estampillé 2,5D (coucou Apple) et il est capable d’afficher une définition en Full HD (1920×1080), pour une densité de pixels de 387 ppp.

Pas mal, et le processeur n’est pas en reste puisqu’il s’agit d’un Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, avec un GPU Adreno 330 et 3 Go de mémoire vive. Une configuration plus que correcte, cela va sans dire.

La partie photo, elle, s’appuie sur un capteur principal de 13 millions de pixels couronné d’une optique capable d’ouvrir à f/2.0, avec un double Flash LED en prime. La caméra frontale atteint une définition de 4 millions de pixels, avec une petite particularité : elle est dotée du capteur UltraPixel du HTC M8.

S’ajoutent à cela une batterie de 3000 mAh compatible avec le rechargement rapide, un zeste de HiFi (24-bit/192 KHz), le WiFi ac, le Bluetooth 4.0 LE et la 4G, bien entendu.

Il reste à évoquer le prix de la bête et là, attention, Xiaomi a fait très fort puisque le modèle doté de 16 Go de stockage sera proposé à 2299 yuan (315€ sans taxes) tandis que la version 64 Go coûtera 2799 yuan (383€). Il est équipé de la dernière version d’Android.

mi-note-2

Xiaomi Mi Note Pro, l’un des premiers terminaux sous Snapdragon 810

Le géant chinois aurait pu en rester mais il a souhaité enfoncer le clou avec un second modèle.

Le Mi Note Pro hérite de toutes les caractéristiques techniques du modèle original, avec deux ou trois petites choses en plus.

Premier point et pas des moindres, si son écran atteint lui aussi une diagonale de 5,7 pouces, il est capable d’afficher une définition de type QHD, et donc du 1440×2560, pour une densité de pixels de 515 ppp.

Joli, et ce n’est pas fini car on va aussi trouver sous le capot un processeur Snapdragon 810 couplé à… un GPU Adreno 430 et à 4 Go de mémoire vive en LPDDR4. Avec 64 Go de stockage et le support de la LTE de catégorie 9.

Sans surprise, le Mi Note Pro tournera sous Android 5.0. Côté prix, il faudra compter 3300 yuan pour en profiter, ce qui donne quelque chose comme 452€ sans taxe.

mi-box

Et un petit « one more thing » en prime avec un media center très prometteur

Xiaomi n’a pas fait que présenter ces phablettes durant sa conférence de presse. En réalité, nous avons aussi eu droit à un « one more thing » et donc à un troisième produit. Tim Cook, si tu nous entends…

Petit et blanc, ce dernier ressemble à première vue à un simple chargeur, ou même à une télécommande. En réalité, il s’agit d’un media center ultra compact.

Tellement compact qu’il est dépourvu de connectique, en dehors d’une sortie HDMI. L’alimentation, elle, est directement intégrée au boitier et ce dernier viendra ainsi se brancher tel quel à votre prise. Pas bête, il fallait y penser.

Sous le capot, on va trouver un processeur composé de quatre coeurs cadencés à 1,3 GHz avec un GPU Mali 450, 1 Go de mémoire vive en DDR3 et 4 Go de stockage. Le WiFi est de la partie, de même pour le Bluetooth. Cerise sur le gâteau, la machine supportera le 1080p et le H.265.

Côté prix, il faudra (apparemment) compter 199… yuan pour en profiter. Ce qui donne quelque chose comme 27€.

Crédits Photo


Send this to friend

Lire les articles précédents :
vizir questionnaire
Vizir : pour en finir avec les questionnaires moches de Google Form

Vizir est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

Fermer