Yahoo! Hack Europe : retour de 2 jours de hackaton

Yahoo avait invité des développeurs de toute l’Europe pour participer à un hackaton ce week-end à Londres. Reportage.

C’est à quelques centaines de mètres du British Museum que nous retrouvons le Congress Centre, grand bâtiment habitué à recevoir de grands événements et réceptions.

Une grande bannière violette informe que nous sommes bien au Yahoo! Hack Europe.
Sur toute la signalétique, la mascotte de l’événement est présente : un grand robot humanoïde qui triomphe d’un autre en lui arrachant la colonne vertébrale.

Une volée de marches plus tard et nous sommes au coeur de l’événement, entourés de hackers qui sont à des années-lumière d’être aussi vindicatifs que la mascotte.
De jolis prix attendent les gagnants, et notamment un chèque de 5000£ pour le grand vainqueur, mais c’est dans une atmosphère très bon enfant que se déroulera le week-end.

Technologies et prix

La matinée a été dédiée à des conférences techniques où des speakers ont présenté les technologies qui allaient être utilisées lors du hackaton.
Si les participants sont évidemment invités à mettre à profit des technologies et API de Yahoo (qu’il s’agisse de YQL, Flickr, Yahoo Weather, etc.), il est possible d’aller piocher dans à peu près l’entièreté du champ des possibles.
Des personnes de chez Paypal (paiement), Twilio (pour ajouter du SMS ou VoIP), import.io (pour récupérer les données simplement) ou encore FirefoxOS sont également venues présenter leurs technologies et les manières possibles de les intégrer.
La meilleure intégration de chacun d’eux sera récompensé d’un prix annexe (la meilleure création sur FirefoxOS remportera l’un des premiers téléphones utilisant ce système d’exploitation par exemple).

Hackaton

Samedi. 13:00. Le hackaton commence véritablement et un gigantesque compteur s’affiche sur de multiples écrans. Il reste maintenant exactement 24h à la centaine de hackers présents pour trouver une idée, coder pour la mettre en pratique et se préparer à en faire la démonstration devant un jury prestigieux.
Certaines personnes sont arrivées seules à l’événement et ont découvert 2 ou 3 autres hackers avec qui s’associer pour mettre en place une équipe de choc.
D’autres se connaissent depuis des années et ont déjà commencé à discuter de leur idée avant d’arriver sur place.
C’est le cas d’une équipe de 3 français (dont 2 frères) qui ont décidé de faire le déplacement de Sophia Antipolis jusqu’à Londres pour l’occasion.
Je vais les croiser à maintes reprises pendant le week-end, parfois confiants, à d’autres moments se posant des questions sur les choix réalisés jusque là ou à faire une partie de babyfoot à une heure de l’échéance pour décompresser avant la dernière ligne droite.

Atmosphère de hack

Le hackaton est un sport. Une partie des 44 équipes est donc restée éveillée toute la nuit pour utiliser chacune des 24 heures du hackaton.
Yahoo! avait préparé de quoi faire carburer toute cette matière grise avec un premier diner constitué d’un traditionnel saucisse purée, avant de proposer vers 23h une deuxième session avec pizza, hot dogs, doughnut, et fontaine de chocolat.
Si ce n’était pas suffisant, un stand de confiseries en libre service permettait d’atteindre l’indigestion tant attendue.

Geek jusqu’au bout des ongles, Yahoo avait prévu la diffusion d’un épisode de la série Docteur Who pour divertir les hackers avant de se remettre au travail.

Le grand vainqueur : Road Buddy

Le hack qui a gagné les 5000£ a été réalisé par Hasan Haque.
Avec Road Buddy, il a mis en corrélation la technologie d’itinéraire de Google Maps avec les données de criminalité.
Le résultat, une web app pensée pour FirefoxOS qui va vous permettre de rentrer à pieds en toute sécurité la nuit en vous faisant emprunter un itinéraire ou la criminalité est moins importante.

L’objectif de Yahoo!

Yahoo! aura été transparent sur ce point : cet événement a été réalisé pour identifier les meilleurs talents et les recruter.
Une petite équipe de recruteurs était donc présente sur place pour discuter avec les hackers.


4 commentaires

  1. Je suis curieux de connaître l’épisode de DW choisi, à n’en choisir qu’un.
    Merci pour la dépêche btw.

  2. Valentin-Pringuay on

    @San A : c’était de la nouvelle série Docteur Who qui a été tourné récemment… donc il passait l’épisode du jour qui était diffusé sur la BBC 😉

  3. Par rapport a yahoo et dailymotion :

    Il faudrait laisser yahoo participer au développement de nos start ups francaises pour stimuler l’investissement des géants américains chez nous plutôt que de nous enfermer sans leur soutien.

  4. @Kristofer : l’expérience de Yahoo! en France avec le rachat de Kelkoo n’a pas vraiment été concluante en terme d’emploi. Revente de Kelkoo 4 fois moins cher, fermeture du site de Grenoble… C’est vrai que ce n’était plus le même PDG et Marissa semble plus crédible.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nabila n’est pas encore prête pour Wikipédia

"Nabila a-t-elle sa place dans les lignes d'une encyclopédie ?" Si la question peut surprendre de prime abord, elle a...

Fermer