Yahoo présente des résultats mitigés pour le deuxième trimestre 2013

Yahoo a annoncé mardi ses résultats pour le deuxième trimestre de 2013. Bien que ceux-ci ne soient pas catastrophiques, ils pourraient forcer le géant à revoir ses ambitions.

Marissa Mayer n’aura pas réussi à faire des miracles avec Yahoo. Son accession à la tête de l’entreprise aura tout de même apporté quelques points positifs mais Yahoo affiche globalement des résultats très mitigés. Commençons par le positif. Le bénéfice net du trimestre affiche une hausse de 46% par rapport à la même période un an auparavant et il représente 331 millions de dollars. On retrouve également une augmentation du bénéficie ajusté par action qui passe à 35 centimes de dollar.

Mais ces chiffres positifs sont accompagnés d’autres résultats moins reluisants. En tête, le chiffre d’affaires qui diminue de 7 % sur un an chutant à 1.14 milliard de dollars. Ce problème provient peut-être d’un réel problème de Yahoo à l’international. Car si le continent américain, États-Unis en tête, génère 73 % de son chiffre d’affaires mondial, l’Europe ne représenterait que 8% de ce même chiffre. Ce qui rend non seulement Yahoo complètement dépendant de l’Amérique, mais montre aussi qu’en Europe, Yahoo n’est plus vraiment un géant.

Si l’on analyse de plus près cette baisse du chiffre d’affaires, on se rend compte qu’en enlevant les commissions versées aux partenaires, il ne connait une régression qui ne représente ‘que’ 10 millions de dollars. Enfin, si l’on regarde les revenus issus de la publicité (importante source pour Yahoo), on constate que ceux-ci ont baissé de 9 %, ceux générés par ses partenaires ayant eux diminué de 12%.

Les résultats ne sont pas non plus catastrophiques et Yahoo n’aura pas à particulièrement se serrer la ceinture après l’annonce de ceux-ci mais on est en droit de se demander si, à cause de ses piètres performances sur le continent, l’entreprise ne va pas délaisser l’Europe. Une telle manÅ“uvre la rendrait bien évidemment encore plus dépendante de l’Amérique. Autre point, Yahoo a fait parler d’elle tout au long de l’année en rachetant diverses sociétés pour des sommes parfois colossales, le retour sur investissement sera long mais il se pourrait que ces initiatives soient récompensées dans le futur.

(source)


Un commentaire

  1. J’ai l’impression que les temps sont dur pour Yahoo en ce moment… Après avoir fermer de nombreux services, ils doivent annoncer les résultats de leur trimestre qui n’est pas au top! Je pense que Yahoo devrait peut être rester seulement en Amérique et revenir en Europe et autres continents quand ils auront repris du poil de la bête! Il ne faudrait qu’un concept novateur unique pour peut être reprendre le pouvoir du marché!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google loue un vaste espace de production destiné aux YouTubeurs

Avec ce vaste complexe situé à Los Angeles pour les chaines YouTube, Google va peut-être révolutionner l’industrie du divertissement.

Fermer