Yahoo rejoint Google et décide de chasser les publicités anti-avortement dissimulées

Yahoo rejoint Google pour lutter contre les annonces malhonnêtes utilisées par des associations anti-avortement. Alors que vous pensez atterrir sur le site d’une clinique spécialisée, vous tombez sur un site qui vous fera passer pour un assassin…

Côté Google

Il y a une semaine, Google prenait des mesures drastiques contre des publicités anti-avortement en décidant de les supprimer de son moteur de recherche. En cause, le caractère mensonger et inapproprié de celles-ci. Ces publicités, créées par des organisations qui militent contre l’avortement, ressortaient dans les résultats de recherche sans aucune raison apparente et elles renvoyaient vers du contenu inapproprié. Si, par exemple, vous tapiez « clinique avortement » + le nom d’une ville, une bonne partie des résultats étaient des leurres censés vous mener sur des sites de militants anti-IVG. Sur ceux-ci, vous pouviez retrouver de nombreuses images traitant quasiment les femmes désireuses d’avorter de criminelles. Sur Google, votre contenu doit correspondre à ce que vous annoncez, leurrer l’internaute est une pratique que Google condamne, ce pourquoi le géant américain n’a pas hésité à sévir sur cette affaire.

Côté Yahoo

Mais Google ne sera plus seul dans sa lutte puisque Yahoo a décidé de faire de même. Le problème pour Yahoo est à peu près le même : des associations anti-IVG utilisent des techniques malhonnêtes pour ferrer des personnes qui recherchent une clinique afin d’avorter. Yahoo précise la chose suivante : « les annonces et les landing pages des sites doivent correspondre l’une à l’autre« .  Le géant américain se réserve le droit de supprimer toute annonce trompeuse ou fausse. Yahoo a retrouvé un certain nombre de publicités anti-IVG dissimulées sur son moteur de recherche, elles ont été supprimées.

AntiIVG

Un porte-parole de Yahoo a expliqué à Cnet : « Nous avons trouvé qu’au moins quelques unes de ces annonces ne respectaient pas notre politique et nous nous arrangeons pour les faire disparaitre. Nous sommes en train d’examiner les autres et nous prendrons des mesures similaires si celles-ci ne sont pas conformes à nos règles.« .Des ‘techniques innovantes’Il semblerait que l’utilisation d’annonces sur Internet n’est pas une chose rare venant des associations anti-avortement. Certaines expliquent même avoir recours à des « techniques innovantes » pour essayer de convaincre des femmes qui ont décidé d’avorter de changer d’avis. Si par ‘technique innovante‘ on entend ‘contenu trompeur destiné à leurrer et à faire culpabiliser des personnes voulant recourir à l’IVG‘, cette ‘technique innovante’ a tout d’une manipulation malhonnête. La bonne nouvelle, c’est que nous ne subirons plus ce genre de contenu sur les moteurs de recherche de Yahoo et Google.(source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
twitter-3-colonnes
Trois colonnes pour Twitter

Et un soupçon de « responsive », parce qu’il le vaut bien.

Fermer