Yamauchi, le « Steve Jobs de Nintendo », est mort

Pour Nintendo, Yamauchi était clairement ce que Steve Jobs a été pour Apple. Après avoir mené la firme à l’ère des jeux vidéo et l’avoir dirigée pendant plus de 50 ans, le visionnaire s’est éteint à 85 ans.

Si nous avons pu voir la Wii, la Super Nintendo ou encore la Game Boy, c’est certainement grâce à cet homme. C’est en 1949 qu’Hiroshi Yamauchi prend les rênes de Nintendo. A l’époque, la société était connue pour ses jeux de carte, appelés hanafadas. Une fois président de Nintendo, Hiroshi décide de diversifier les activités de la société, allant du bol de riz à la gestion de taxis.

C’est en 1969 que le département « Games » de Nitendo voit le jour, suivi par le lancement des premières consoles dans les années 70. De ce fait, Hiroshi Yamauchi est considéré comme étant le père-fondateur du Nintendo que nous connaissons, un pionnier du monde des jeux vidéo.

En 2002, il cède sa place de président et devient conseiller. Durant son ère, Nintendo aura produit des consoles cultes comme la NES ou la Super Nintendo et créé des licences comme Super Mario Bros, The Legend of Zelda et Metroid. Il a également mené la société vers son expansion internationale.  Hiroshi Yamauchi faisait partie des hommes les plus riches du Japon.

Ce jeudi, il est mort d’une pneumonie, dans un hôpital du Japon. Ses funérailles auront lieu dimanche.

(Source)


2 commentaires

  1. Oui clairement un visionnaire et surtout un homme qui a réussi a mener cette entreprise dans un secteur ou plusieurs gros acteurs ont disparus (Atari, Sega).

Send this to friend

Lire les articles précédents :
The_Bureau_XCOM_Declassified_8
Test : The Bureau : XCOM Declassified

Un an après le reboot réussi de XCOM suivi d'une mouture sous iOS, 2K Games remet le couvert avec The...

Fermer