YiHa : l’application franco-belge qui dame le pion à l’américain !

Les parisiens l’auront peut-être croisé ces derniers jours, mais un drôle de camping-car YiHa se promène dans la capitale. Son ambition : conquérir la France avant les américains et leur réseau social Yik Yak !

YiHa le réseau social franco-belge qui dame le pion à l'américain YikYak

Il a été aperçu près de la tour Eiffel, sur les bords de Seine, vers la Concorde, certains l’auraient même vu siéger devant la porte du Journal Le Figaro. Il s’agit en réalité d’une start-up qui fait la promotion d’un réseau social d’un nouveau genre. Leur but est double, conquérir la France avant les américains et montrer qu’en camping-car, ils sont l’application mobile, la plus mobile de France…

Un réseau social qui se veut le concurrent direct de Yik Yak

Alex Faimali et Wassim Ben Haj, sont les deux fondateurs d’une application assez originale, baptisée YiHa. Elle fonctionne sous iOS et sous Android et sera téléchargeable depuis ce lien. Ce duo franco-belge n’ayant pas de locaux dans la capitale, a fait le choix d’installer la start-up dans un camping-car !

La raison de cette précipitation est de tout simplement couper l’herbe sous le pied de l’américain Yik Yak, un réseau social qui fait le buzz dans les universités américaines et qui compte lancer son appli en France avant la fin de l’année. Yik Yak est un « live feed » à la Twitter, mais local, qui permet de laisser des messages uniquement consultables par des personnes dans un rayon de 2 kilomètres.

L’appli YiHa qui souhaite concurrencer Yik Yak avant son arrivée en France, permet d’échanger des messages anonymes instantanément avec les gens autour de toi, dans un rayon de 2 à 20 km. Pour éviter les harcèlements ou les scandales comme sur les applications Yik Yak ou Gossip, les éditeurs de YiHa ont prévu un système de votes et de notes des commentaires. De cette façon, un message peut devenir un buzz local grâce aux votes des utilisateurs ou être rabaissé dans sa note jusqu’au déréférencement si de nombreux votes, discréditent le commentaire.

application-YiHa-reseau-social-anonyme

YiHa : le nouveau réseau social anonyme, d’hyper proximité

L’application YiHa est idéale pour faire de nouvelles rencontres pendant, un événement (concert, sport, festival, etc.) ou tout simplement pour dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il s’agit d’une nouvelle forme de liberté d’expression, très loin des réseaux sociaux actuels comme Facebook ou Twitter par exemple, car on peut vraiment s’y lâcher, puisque c’est anonyme !

Certains s’en serviront pour lancer des ragots, d’autres pour vanner, d’autre pour rencontrer des gens, d’autres pour du dating, d’autres encore pour un plan c… Tout est possible avec YiHa, car les 2 forces de YiHa sont la proximité et l’anonymat. Alex Faimali a déjà annoncé qu’une nouveauté ferait bientôt son arrivée, il explique : « Actuellement, tous les messages sont anonymes mais publics, ce qui freine certains contacts entre utilisateurs. Du coup, là, nous préparons les messages anonymes privés, d’un utilisateur à un autre, sur demande de notre communauté ». Comme s’amuse à plaisanter les créateurs de YiHa, notre application, c’est un mix de Tinder, Snapchat, Meetup, Yik Yak, etc. Une sorte de « tout en un, qui deviendra vite, indispensable ! ».

Les concepteurs de YiHa ont annoncé qu’ils seraient présents au festival Rock en Seine pour démontrer le potentiel de cette application, en affirmant : « on a aussi prévu d’aller au festival Rock en Seine.  Pour se développer, il faut être présent localement. Commencer petit pour voir grand ».

C’est noté ! YiiiiiHaaaaaa…

Source


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Application sympa mais le concept de Itch est tout aussi intéressant des selfies et messages anonymes éphémères et geolocaux. Et en plus l appli Itch est franco française.

  2. Ca risque quand même fort de virer aux insultes et au harcèlement dans les écoles et les universités, non?

  3. Si l’appli pouvait fonctionner en mode réseau Mesh Wifi ce serait une bonne idée d’en faire la démonstration dans un festival mais là ça peut vite tourner au bide… Je fais pas mal de festival est même chez « les petits » la concentration de population est telle que les antennes des opérateurs sont saturées en permanence. C’est déjà dur d’envoyer un texto ou de passer un appel alors utiliser une appli avec de la data à Rock en Seine… ça peut vite devenir frustrant !

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
L’Europe n’aura pas droit au Samsung Galaxy Note 5 parce que vous n’avez pas besoin d’un stylet

Si vous voulez acheter un Samsung Galaxy Note 5, il faudra peut-être l’importer des Etats-Unis ou d’Asie.

Fermer