YouTube : Free vs Google, Xavier Niel, PDG de Free s’explique

Les problèmes de connexion entre Free et Youtube persistent. Xavier Niel, le PDG de Free, annonce ne pas vouloir « se laisser faire » mais qu’en est-il vraiment?

Les utilisateurs de Free le constatent chaque jour, se connecter à YouTube aux heures de pointe est quasiment impossible. En cause : le conflit entre Free et Google qui est loin d’être nouveau. Xavier Niel s’est expliqué dans le magazine 01Net qui sort aujourd’hui.

« YouTube et Google estiment qu’ils ont un tel pouvoir d’attractivité qu’ils vont pouvoir utiliser nos réseaux sans rémunérer l’excès de trafic qu’ils générèrent [..] On a décidé de ne pas se laisser faire »

youtube free

Bien qu’au final, ce soient les internautes qui paient les pots cassés, Xavier Niel estime que cette démarche est nécessaire. « Si on ne fait pas ça aujourd’hui, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois, juste pour payer le surplus de la bande passante de Google. Mieux vaut une petite crise des débits maintenant que des prix élevés demain. »

Mais cette annonce n’est-elle pas excessive ? Si ces chiffres étaient exacts, le coût d’une connexion correcte à YouTube coûterait entre 320 et 950 millions d’euros par an à Free! En 2012 l ‘ARCEP a publié un rapport sur le sujet.

La réalité est la suivante : un abonné paye 13€ par mois de frais réseaux en ADSL (coûts qui n’augmentent pas avec le trafic) et environ 2€ de coût de transport et de collecte de données qui dépend de la consommation de l’internaute mais qui reste limité (une consommation 3 fois plus élevée induit une augmentation de 6% à 12% de ce coût). Qu’en est-il des coûts pour assurer une bonne connexion ? L’ARCEP explique la chose suivante : « les coûts supportés par un FAI pour assurer sa connectivité mondiale sont très réduits, de l’ordre de la dizaine de centimes d’euros par abonné fixe et par mois ». Nous sommes donc bien loin des 5 à 15€ de monsieur Niel.

Pourtant ce dernier assure sa bonne foi : « En attendant, on ne bride l’accès à personne, mais on arrête l’escalade : on a un tuyau d’une certaine taille pour le trafic de Google et on n’en rajoute pas ». Remis en cause par de nombreux internautes sur ses propositions, il semblerait que le PDG de Free lutte finalement moins contre l’énorme trafic de YouTube que contre un futur concurrent qui risque de lui causer du tort : la Google TV.

(source)

Invité
Anne Pascher
4 avril 2013

Je trouve lamentable que le problème ne soit pas encore réglé. Si seulement c’était uniquement youtube.
Quel freenaute n’a pas de problème avec sa FreeTV justement ? J’ai constament ma télé qui freeze en ce moment. Très énervant.
Je pense que M. Niel a fait des choix : son lancement en grande pompe comme opérateur téléphonique, très bien, mais après il ne faut pas faire des économies à 2 balles pour mettre des sous de côtés pour payer les futurs antennes relais exigées pour que Free dispose de son propre réseau et arrète de passer par FT.
En attendant, on trinque. Pas à la santé de Xavier, çà c’est sûr !

Invité
4 avril 2013

Je trouve dommage que les grosses boîtes pénalisent les utilisateurs pour des conflits entre eux…

Invité
Aymeric
4 avril 2013

Merci pour cet article, enfin des nouvelles même si on sent que le problème ne sera pas résolu. Au nom d’une grande croisade contre le méchant Google, Free prend ses abonnés en otage ! Qu’il nous laisse le choix après tout : moi au bout de plus d’1 an de connexion lamentable à Youtube je perd patience et suis presque prêt à ajouter 2 € par mois pour profiter des vidéos. Chose triste puisque c’est censé être compris dans mon abonnement… Free avec la catastrophe de Free mobile et ce scandale autour de Youtube fait des mécontents et perd des abonnés tous les mois. Pour moi cela ne va pas tarder si on continue de me prendre pour un pigeon…

Invité
Aymeric
4 avril 2013

Merci pour cet article, enfin des nouvelles même si on sent que le problème ne sera pas résolu. Au nom d’une grande croisade contre le méchant Google, Free prend ses abonnés en otage ! Qu’il nous laisse le choix après tout : moi au bout de plus d’1 an de connexion lamentable à Youtube je perd patience et suis presque prêt à ajouter 2 € par mois pour profiter des vidéos. Chose triste puisque c’est censé être compris dans mon abonnement…

Invité
Aymeric
4 avril 2013

Free avec la catastrophe de Free mobile et ce scandale autour de Youtube fait des mécontents et perd des abonnés tous les mois. Pour moi cela ne va pas tarder si on continue de me prendre pour un pigeon…

Invité
Nicolas
4 avril 2013

Tout à fait d’accord Mathilde, c’est plus qu’honteux.
Dans cette histoire (et il en est de même avec Free Mobile) « Free le robin des bois » devient « Free le preneur d’otages »

Invité
4 avril 2013

Il est 18h40 et je n’arrive plus à lire une vidéo Youtube correctement, je suis chez Alice. Et pourtant je suis tout à fait d’accord que les FAI de surcroit français doivent banquer pour que Google fonctionne.

Invité
4 avril 2013

Je trouve ça étrange de le part de FREE, qui a d’habitude toujours une longueur d’avance de bloquer sur ce genre de problème
Et je ne parle pas de leur blocage de pubs activés par défaut il y a qqes mois, c’est limite comme pratique…
Vu leurs résultats 2012, ils ont de quoi mettre la main à la poche en plus!

Invité
Freenaute78
4 avril 2013

Est ce que Free se rend compte qu’il nuit à son image en prenant ses clients pour des cons en lui bridant un service pour lequel il paye plein pot?

Dans l’immédiat, je ne penses pas qu’il y est de départ massif de chez Free mais si la situation perdure, je penses que de plus en plus d’internautes vont migrer vers un autre FAI.
On l’a vu les gens ont testés Free Mobile ont constatés à quel point les débits 3G étaient calamiteux… et ont terminés par ce barrer… pas de raison que pour l’ ADSL les gens ne suivent pas le même résultat = je veux de la qualité de service!

Free se défend d’être du low cost et pourtant c’est exactement ce que l’opérateur fait, rogner sur la qualité pour minimiser les couts…

Perso je me suis abonné pour la Freebox V6 mais je vais pas tarder à passer chez un autre opérateur, pour le multimédia, une petit PC Android à pas cher fait l’affaire en remplacement

Eric
Administrateur
5 avril 2013

@Freenaute78 : « On l’a vu les gens ont testés Free Mobile ont constatés à quel point les débits 3G étaient calamiteux… et ont terminés par ce barrer… pas de raison que pour l’ ADSL les gens ne suivent pas le même résultat = je veux de la qualité de service! ». Daccord, sauf que malheureusement la migration ne se fera pas de la même façon car il est – matériellement et financièrement – beaucoup plus difficile de changer de FAI que d’un contrat d’opérateur mobile sans engagement.

Invité
Benoit
4 avril 2013

Libre a vous de changer d’opérateurs, la plupart d’entre eux n’ont pas ces problèmes…

 
Lire les articles précédents :
Le moteur de recherche chinois Baidu développe ses propres lunettes connectées

Les Google Glass du moteur de recherche américain ont inspiré Baidu, son pendant chinois, qui étudie un projet similaire.

Fermer