Le très populaire service youtube-mp3 qui permet d’enregistrer des vidéos YouTube au format mp3 est menacé. Une pétition de soutien a déjà recueilli plus de 790 000 signatures en plus de deux semaines !

Il existe de nombreux sites qui permettent de convertir des vidéos YouTube au format mp3 pour en extraire la bande-son et se constituer ainsi une bibliothèque musicale à moindre frais, « légalement », à condition de ne pas être trop regardant sur la qualité du son. Parmi eux, le service youtube-mp3 est très simple d’utilisation et efficace dans cette tâche. Il suffit de taper l’URL de la vidéo et de patienter quelques instants pour la télécharger en mp3.

Depuis quelques semaines, le service qui compte plus d’un million d’utilisateurs chaque jour est menacé. En effet, youtube-mp3 a reçu une lettre de mise en demeure de la part de Google indiquant que le service de conversion ne respecte pas les conditions d’utilisation de l’API YouTube.

En plus de se rapprocher d’experts pour examiner son cas, le créateur du service a lancé il y a quelques semaines une pétition en ligne pour défendre son site… mais pas seulement.

Cette pétition, très relayée avec plus de 790 000 signatures reçues à ce jour en plus de deux semaines, milite pour l’autorisation des outils d’enregistrement tiers pour YouTube :

Pendant des décennies, les gens ont été autorisés à réaliser la copie privée d’une diffusion publique. Vous pouviez enregistrer un programme radio avec un enregistreur cassette ou faire une copie de votre film favori en utilisant votre magnétoscope. Ces dernières années, toutes ces techniques ont subi une opposition très vive de la part des grands industriels des médias, qui ne voulaient pas que le public ait accès à une telle technologie. Ils ont décrit cette technologie comme criminelle et menaçant leur activité.

Des années plus tard, l’histoire est sur le point de se répéter : Google vient de faire équipe avec la RIAA pour utiliser les mêmes arguments face aux outils d’enregistrement en ligne liés à leur service de diffusion du 21ème siècle : YouTube (Broadcast yourself / « Diffusez vous-même » ). Google attaque presque tous les services qui permettent à leurs utilisateurs de créer une copie privée d’une diffusion publique sur YouTube, tandis que la RIAA menace des sites d’information comme CNET car ils font la promotion de tels logiciels.

Je demande donc à Google de rompre le silence et de participer à une discussion ouverte et juste avec l’intention de trouver une solution qui réponde aux besoins des utilisateurs.

Le cœur du litige se situe dans l’enregistrement des fichiers mp3. Google prétend que le service utilise l’API YouTube pour télécharger les vidéos ce qui est interdit, alors que le service affirme qu’il ne l’utilise pas mais qu’il obtient ces données par un autre moyen.

youtube mp3 youtube mp3 : plus de 790 000 signatures de soutien

Le mois dernier, Google a implémenté une fonction permettant de regarder certains contenus en mode hors connexion dans son application YouTube pour Android. On peut se demander quel est l’intérêt d’interdire un tel service qui permet de télécharger le contenu afin d’en profiter en mode hors ligne ?

(source)