C’est sur son blog pour créateurs que la plateforme de partage de vidéo YouTube a annoncé qu’elle propose dorénavant toute une liste de musiques de fond libres de droit à utiliser gratuitement.

bass YouTube propose désormais des musiques libres de droits

La plateforme de partage de vidéo de Google est certainement consciente que son succès est lié à la qualité des vidéos que l’on peut y trouver. Bien que YouTube soit un grand bazar où l’on peut trouver tout et n’importe quoi, on y retrouve également des comédiens et des vidéastes amateurs de talent.

YouTube mise encore une fois sur ces talents pour les encourager à produire la meilleure qualité possible. Au mois de juillet, YouTube avait ouvert un espace de production hollywoodien destiné à son élite. Plus récemment, la plateforme a décidé d’ouvrir la fonctionnalité live streaming aux chaînes de plus de 100 abonnés. Désormais elle propose une liste de musique de fond à utiliser gratuitement, pour ses créateurs.

Lorsqu’on produit pour YouTube, et surtout si l’on compte monétiser, la recherche d’un son qui soit à la fois approprié et libre de droit peut s’avérer complexe. Pourtant, cette musique contribue autant que la vidéo elle-même à produire le bon effet côté audience.

Et c’est bien pour cela que YouTube a donné accès à ses 150 musiques de fond « royality-free ». Le fait étonnant : YouTube permet même de les utiliser en dehors de la plate-forme. Les fichiers peuvent être téléchargés au format MP3 320 Kbps.

Si vous êtes créateur il ne vous reste donc plus qu’à tourner votre vidéo et choisir la musique appropriée dans la bibliothèque audio de YouTube. Un système de filtre a été mis en place pour faciliter le choix et vous faire gagner du temps. Vous pouvez, par exemple, vous fier au classement par genre, par instrument ou par « humeur ».

En revanche, il serait bien que YouTube ajoute de nouveaux sons régulièrement. Avec 100 heures de vidéos mis en ligne par minute (Source : YouTube), ces instrumentales pourraient vite devenir… très ordinaires (sans compter les utilisateurs hors-YouTube).

(Source)

Image trouvée sur Pixabay, licence Creative Commons Deed CC0