Youtube renouvelle ses accords avec Vevo

Google renouvelle ses accords avec Vevo et s’assure ainsi que les vidéos du site restent sur son Youtube. Des accords qui comprennent un investissement.

Si vous vous promenez de temps en temps sur Youtube, vous connaissez forcément Vevo, le site de diffusion de clips d’Universal Music, Sony Music Entertainment et Abu Dhabi Media Company. Né d’un accord entre Google (Youtube) et les trois entreprises susmentionnées, le service propose un certain nombre de vidéos dont une partie est accessible sur la plateforme de Google. On le connait notamment pour censurer à tort et à travers le moindre petit gros mot dans une chanson (ce qui donne des résultats parfois étonnant).

Hé bien Youtube a renouvelé son accord avec Vevo hier pour s’assurer que les vidéos du site restent bien sur sa plateforme. Dans cet accord, Google a réalisé un investissement qui, selon Billboard, se chiffrerait entre 40 et 50 millions de dollars. Si cela s’avérait, Google détiendrait ainsi 7% du capital de Vevo. Le moteur de recherche a confirmé la véracité de l’accord et de l’investissement, mais il ne s’est pas exprimé sur le montant de ce dernier.

« Nous avons investi dans Vevo [...] Nous sommes intéressés par les perspectives d’avenir que le service propose et par la possibilité de fournir aux utilisateurs de Youtube la meilleure expérience musicale possible. »

Vevo Youtube renouvelle ses accords avec Vevo

Les deux compagnies tirent profit de cet accord. Pour Vevo, cela lui permet de continuer son expansion à l’international. Le site a récemment été lancé en Nouvelle-Zélande et est maintenant disponible dans 11 pays. Il est également disponible sous iOS, Android et Windows Phone (Xbox), cet investissement lui permettra d’aller encore plus loin. Pour Google, c’est une manière de s’assurer que Vevo ne signera rien avec Facebook qui, selon certaines rumeurs, aurait pu conclure un accord avec le site vidéo, provoquant la fuite des vidéos depuis Youtube.

Vevo est la chaine qui attire le plus de trafic sur Youtube. C’est également le troisième au classement des sites diffuseurs de vidéo aux États-Unis derrière Google puis Facebook. Le service attire 52 millions de visiteurs uniques chaque mois dans ce pays.

(source)

3 commentaires

  1. Merci pour cet article. J’ignorais quelle société se cachait derrière Vevo, maintenant c’est plus clair. Et il n’y a plus de doute, Google sait où insvestir! ^^

  2. Les video de Vevo sont une bonne chose, elle permettent de visionné dans de bonne qualité les clip. Google n’a pas que investie, ou Google met un pied il met le reste plus tard.

  3. Vevo est une danger, la censure omnipresente denature tout et la geolocalisation permet a chaque pays de filtrer ou non telle ou telle idée, c’est un outil pouvant servir à la demagogie la plus totale ! Il faut les boycoter, la culture n’appartient à personne!