Zone TĂ©lĂ©chargement ferait 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaire

« [
] ce sont des gens qui se sont enrichis sur le dos des crĂ©ateurs », explique le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la Sacem.

la-page-daccueil-de-zone-telechargement

Le site de tĂ©lĂ©chargement direct Zone TĂ©lĂ©chargement permet aux internautes d’avoir des copies piratĂ©es de musique, films, sĂ©ries et jeux vidĂ©o depuis 2011. Mais on n’en a jamais autant parlĂ© que lundi soir, aprĂšs que la gendarmerie ait annoncĂ© la fermeture du site (depuis, Zone TĂ©lĂ©chargement a rouvert, mais il faut s’en mĂ©fier).

L’opĂ©ration qui a conduit Ă  l’arrĂȘt temporaire du site a Ă©tĂ© menĂ©e suite Ă  une plainte dĂ©posĂ©e en 2014 par la SociĂ©tĂ© des auteurs, compositeurs et Ă©diteurs de musique (Sacem), qui a ensuite Ă©tĂ© rejointe par l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa).

Aujourd’hui, Le Monde publie une interview de David El Sayegh, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la Sacem. Et selon lui, l’opĂ©ration qui a abouti Ă  cette fermeture momentanĂ©e de Zone TĂ©lĂ©chargement Ă©tait un travail de longue haleine. « Cela a Ă©tĂ© long de procĂ©der Ă  l’identification des comptes, des biens, des serveurs, des rĂ©gies publicitaires
 C’est toujours un systĂšme assez complexe et sophistiquĂ©, ce sont de grosses enquĂȘtes », raconte-t-il.

1,5 millions d’euros de chiffre d’affaire

Sinon, dans cette interview, la Sacem semble Ă©galement vouloir expliquer au public que les administrateurs de Zone TĂ©lĂ©chargement, qui est le site pirate le plus consultĂ© en France, ne sont pas des bĂ©nĂ©voles qui font cela pour donner libre accĂšs au contenu. « [
] ce sont des gens qui se sont enrichis sur le dos des crĂ©ateurs », explique le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral.

Ce dernier Ă©voque aussi dans l’interview un chiffre d’affaire d’au moins 1,5 millions d’euros par mois ainsi que des comptes offshores Ă  Maltes, Chypres et au Belize.

Et Ă  Andorre, oĂč deux administrateurs se sont installĂ©s, d’importantes saisies de biens auraient Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es. On parle de voitures de luxe, de biens immobiliers ainsi que de comptes Ă©pargne.

En tout cas, il semblerait que les autoritĂ©s n’aient pas rĂ©ussi Ă  interpeller tous les responsables de ce site web puisque malgrĂ© les saisies de serveurs (en Allemagne et en Islande, selon la Sacem), quelqu’un est parvenu Ă  remettre Zone TĂ©lĂ©chargement en ligne en moins de 24 heures.

(Source)


6 commentaires

  1. Quand on voit ce que ces gens ont rĂ©ussi Ă  faire avec une Ă©quipe ultra-rĂ©duite de quelques personnes et les revenus impressionnants gĂ©nĂ©rĂ©s Ă  partir de simples publicitĂ©s, imaginez si les majors se mettaient d’accord pour offrir une offre globale musique/cinĂ©ma Ă  15€/mois sur un site aussi simple et facile d’utilisation que ZT, ils gagneraient des millions qui n’iraient pas vers des sites illĂ©gaux rĂ©cupĂ©rant aussi une partie de la clientĂšle payant des VPN/newsgroups.

    … mais ça ils ne comprendront jamais, ils ne s’entendront jamais entre eux…

    Ça me fait penser indirectement Ă  l’Ă©tat qui revend des marchĂ©s supposĂ©s « non rentables » qui deviennent subitement trĂšs rentables pour l’acheteur (exemple les autoroutes) tout ça parce que l’Ă©tat est un mauvais gestionnaire (sinon ça ne serait pas rentable non plus pour l’acheteur).

  2. « [
] ce sont des gens qui se sont enrichis sur le dos des crĂ©ateurs »

    J’ai pas compris, ils parlent de la SACEM ou de ZT en fait ?

  3. ce sont des gens qui se sont enrichis sur le dos des crĂ©ateurs … les dix salaires bruts les plus Ă©levĂ©s de la SACEM reprĂšsentent Ă  eux seuls une enveloppe de plus de 2,5 millions d’euros bruts / an.

  4. Et la sacem s’enrichit sur le dos de qui ?
    De plus, ce chiffre de 1,5 million est donné pzr lz sacem mais vérifiez par personne


RĂ©pondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
apple-music
Apple Music casse les prix de l’abonnement pour les Ă©tudiants d’une vingtaine de nouveaux pays

Apple vient d'annoncer la mise en place d'un rabais Ă©tudiant sur son offre de streaming musical, avec une belle ristourne...

Fermer