ZTE est de retour avec le Blade V8 Pro

ZTE a profité du CES 2017 pour introduire un nouveau téléphone, le Blade V8 Pro.

zte

ZTE s’attaque donc au milieu de gamme avec ce nouveau terminal, un nouveau terminal qui dispose de nombreux atouts intéressants.

À commencer par des lignes soignées. L’appareil est en effet doté d’un châssis métallique aux bordures arrondies, avec une vitre en verre bombé et un dos recouvert par un plastique sur lequel ont été dessinés des motifs imitant le kevlar. L’effet est intéressant.

ZTE Blade v8 : un module photo double et un positionnement milieu de gamme

L’ergonomie est plutôt conventionnelle en revanche. Les trois boutons physiques habituels (volume+, volume- et mise sous tension) figurent ainsi sur le flanc droit. ZTE a placé en plus un bouton sous l’écran. Il dissimule un lecteur d’empreintes.

Sur le plan technique, le Blade V8 Pro embarque tout d’abord un écran de 5,5 pouces capable d’afficher du Full HD (1920 x 1080) avec une vitre traitée au Gorilla Glass 3. Côté processeur, il mise sur un Snapdragon 625 couplé à 3 Go de mémoire vive.

L’espace de stockage atteint pour sa part les 32 Go et il sera possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD.

ZTE a aussi équipé son terminal d’un module photo double regroupant deux capteurs de 13 millions de pixels chacun, des capteurs soutenus par un flash double ton.

La caméra frontale n’est pas en reste et elle propose ainsi une définition de 8 millions de pixels.

La 4G répond elle aussi à l’appel, de même pour le WiFi 802.11 ac, le Bluetooth 4.2 et le GPS. La batterie atteint une capacité de 3140 mAh, enfin, et elle est bien évidemment compatible avec le système de charge rapide de Qualcomm.

Disponible en précommande chez certains revendeurs américains, le Blade V8 Pro est proposé à 229 $, un prix plutôt raisonnable compte tenu de ses caractéristiques. En revanche, ZTE n’a pas cru bon de le doter de Nougat et il est ainsi livré avec Android 6.0.1 Marshmallow.


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Mark Zuckerberg voudrait devenir président des Etats-Unis

Après un message posté par le PDG de Facebook, les rumeurs les plus folles circulent sur son entrée en politique.

Fermer