Zynga s’offre un responsable de la division Xbox

En difficulté, l’éditeur de jeux américain Zynga vient de s’octroyer les services de Don Mattrick, responsable de l’unité Interactive Entertainment Business de Microsoft.

Le bulldog n’aboie plus !

La société Zynga, qui tire son nom du chien de son fondateur et désormais ex-PDG,  Mark Pincus, connaît d’importantes difficultés depuis maintenant un an après avoir été un des fleurons des jeux sur Facebook. Une situation critique qui a poussé la start-up américaine a annoncé il y a un mois la suppression de 520 postes soit 18% de ses effectifs, une décision qui fait suite à une première vague de licenciement d’environ 150 personnes (5% de ses effectifs).

Des choix hasardeux (Draw Something) mais aussi une relation tumultueuse avec Facebook qui a propulsé la start-up au sommet des jeux pour réseaux sociaux avant de précipiter sa chute en mettant fin au partenariat privilégié qui les liait, autant de motifs  qui permettent aujourd’hui d’expliquer la situation dans laquelle se retrouve Zynga.

Don Mattrick, l’homme fort de la division Xbox

Don Mattrick débarque dans une société en difficulté, une situation qui ne devrait pas effrayé cet homme de 49 ans qui amène avec lui une solide expérience dans le monde du jeu vidéo. A 17 ans, il fondait avec Jeff Samber sa propre société, Distinctive Software, racheté en 1991 par un poids lourds du secteur, Eletronic Arts. Là-bas, le canadien continuera à se faire un nom participant à l’élaboration de franchises phares pour l’éditeur tels que Need For Speed ou Les Sims.

Ce n’est qu’en 2007 qu’il rejoint Microsoft en tant que consultant externe, une période ou les ventes de Xbox sont jugées décevantes (10 millions et environ 6 millions de membres sur Xbox Live). Rapidement, il est nommé à la direction de la Division Xbox et loisirs interactifs de Microsoft avant d’accéder dont il devient président en 2010. Les chiffres ont bondit aussi vite que sa progression, la Xbox 360 s’est écoulée à près de 80 millions d’exemplaires et on compte près de 50 millions de membres sur Xbox Live, des chiffres impressionnants que Mark Pincus a tenu à rappeler.

Seule ombre au tableau, la communication pour le moins discutable concernant la Xbox One. Entre le revirement de Microsoft concernant la connexion obligatoire et l’écoute en continu des conversations en pleine affaire Prism, la Xbox One a beaucoup à se faire pardonner.

Du côté de chez Zynga, on espère que l’arriver Don Mattrick permettra de renouer avec le succès. La nouvelle a d’ores et déjà été bien accueilli du côté de Wall Street.

(Source)


3 commentaires

  1. Mauvaise expérience que j’ai eu avec zynga surtout pour contrer les attaques des pirates sur le poker. Mais j’avoue que cet homme peut tous changer il a un CV monstrueux qui saura donner un nouveau souffle pour la compagnie. Déja il a redonner vie à la XBOX avec tous ses défauts que dire de Zynga.

  2. Merci pour cette information! Si Don Mattrick a su remonter les ventes de Xbox, il est surement capable d’en faire autant avec Zynga, surtout avec le CV qu’il a. 🙂

  3. L’age d’or des jeux sur facebook est en déclin, beaucoup de gens se sont inscrit pour jouer, mais convertir un joueur pour lui faire sortir ça CB n’ai pas évident surtout quand beaucoup de joueurs sont mineur.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
In Saturn’s Rings, voyage dans l’espace [Vidéo]
In Saturn’s Rings, voyage dans l’espace [Vidéo]

Le premier trailer d'In Saturn's Ring a été diffusé hier. Utilisant de nombreux clichés d'une mission spatiale envoyée autour de...

Fermer