Connect with us

Internet

56% des sites dangereux se terminent en .com

Il y a

le

La firme McAfee, que l’on connait principalement pour son antivirus, vient de publier comme chaque année son rapport sur la sécurité sur le web. Selon elle, 56% des sites potentiellement dangereux se terminent en .com.

Sur 27 millions de sites web scannés par McAfee Labs, on constate que pas moins de 6.2% des sites peuvent être dangereux pour les internautes. Ce qui représente tout de même 1.67 million de sites ! Un chiffre en évolution par rapport à l’année précédente, où ce pourcentage étit « seulement » de 5.8%.

Alors que l’extension .com est la plus dangereuse des domaines de premier niveau (ou TLD pour les intimes), celle du Vietnam (.vn) est la plus dangereuse au niveau des domaines des pays alors que celle du Japon (.jp) est la plus sûre pour la deuxième année consécutive. On notera également que l’extension de Singapour (.sg) est descendue à la 81ème place alors qu’elle figurait à la 10ème place il y a un an.

Paula Greve, directeur de recherche sur la sécurité sur le web de McAfee Labs, explique que l’extension du Vietnam (.vn) était relativement fiable l’année dernière et que cette année, elle fait partie des mauvais élèves — en étant dans le top 3 des extensions les plus dangereuses. Il termine en disant qu’un domaine peut être sûr une année et dangereux l’année suivante.

Autre point intéressant relevé dans ce rapport, qui avait déjà été évoqué précédemment : l’extension .cm est l’un des plus risquées, car elle est utilisée à forte dose par les margoulins de tous poils pour capitaliser sur les erreurs de frappe des internautes, qui tapent fréquemment .cm au lieu de .com. Du cybersquatting d’extension qui fait une victime collatérale en termes de réputation numérique : le Cameroun, dépositaire du .cm.

Télécharger ou lire le rapport complet de MaAfee (PDF – 4,78 Mo)

(source)

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Iznogoud

    27 octobre 2010 at 10 h 16 min

    Mouais, j’aime moyennement ce genre de rapports d’une entreprise privée de sécurité pour la sécurité, avec à la prime aucune explication sur les méthodes: comment ont été choisis les sites à scanner…?
    Enfin y’a une petite coquille dans le lien vers le rapport « maafee »=> »mcafee ».
    Sinon merci pour ce super blog

  2. toma!

    27 octobre 2010 at 10 h 33 min

    Bonjour

    quelle crédibilité apporter au rapport publié par un éditeur dont l’antivirus est mauvais : http://securiteoff.blogspot.com/2010/05/exclu-challenge-pwn2kill-tous-les.html

    Réponse : aucune.

  3. Megalooser

    27 octobre 2010 at 10 h 48 min

    Quelle est la proportion des sites en .com ?

  4. Taxi Driver

    27 octobre 2010 at 11 h 11 min

    La page de conclusion du pdf intitulé « Mapping the Mal Web » est hallucinante : Il est impossible mémoriser la carte du malweb donc le meilleur moyen de se protéger est de s’équiper d’un logiciel antivirus reconnu et à jour. Un rapport dont sera sans doute issu un communiqué de presse repris par X agences qui a pour seul but de fiche la trouille au public ?

  5. Guillaume

    27 octobre 2010 at 11 h 37 min

    Il y avait en fin 2009 192 millions de sites internet, d’après Verisign / zooknic, dont environ 85 millions avec l’extension .com
    ==> légère surreprésentation du .com dans les sites malfaisants,c e qui ets logique vu la nature d el’extension.

    @Oznogoud; Mc Affee collecte les données issues de ses suites de sécurité installées, comme d’autres outils qu’ils diffusent: extension FF, analyseur de rootkit, etc..

  6. Maxime

    27 octobre 2010 at 17 h 10 min

    Enfin, c’est quand même bourré de faux positif.

    Un exemple : http://www.siteadvisor.com/sites/vaisonet.com

    Ce qui est « marrant », c’est que tous les indicateurs sont au vert : spam, téléchargement, liens, commentaires. Mais la note globale reste rouge !

    Une erreur peut toujours arriver bien sûr, mais cela fait un moment que l’on tente auprès de McAfee la résolution de ce problème et la réactivité n’est pas là 🙁

    A prendre avec des pincettes quand même ce rapport vu la base de vérification 😉

  7. 01website

    27 octobre 2010 at 18 h 17 min

    C’est pas pour être méchant mais c’est totalement normal ! Le .com reste le plus utilisé, donc forcément le plus à risque …

    Mais sinon très bonne article !

  8. lemans

    1 novembre 2010 at 21 h 25 min

    Mis à part le cybersquatting du.cm, la majorité des sites  » dangereux  » ou  » sensible  » en .com le sont pour la simple et bonne raison que la sécurité même du site est compromise, n’importe quel site peut devenir dangereux du jour au lendemain si sa propre sécurité n’est pas maintenant et qu’il est infecter.

  9. SYLVESTRE Johan

    1 janvier 2011 at 23 h 53 min

    pour moi les sites les plus dangereux sont facebook, et surtout les sites de rencontres c’est a dire faire des recherche sur des filles célibataire car des inconnus peuvent faire n’importe quoi, les gens qui veulent chercher des filles sur internet peuvent déja faire une croix dessus, ma mère m’a dit qu’il ne faut pas faire ça, c’est très dangereux on peut bien s’entendre dans un endroit et ne pas s’entendre a la sortie d’un endroit c’est a dire bibliothèque, au bowling,etc. je vous dit bonne soirée et bonne année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests