Ame blanche

Hall and OatesEn continuant ce long et fastidieux travail d’encodage et de transfert de mes CD sur mon Creative (non c’est pas encore fini !), je retrouve bien sûr des trésors dont je ne me souvenais même plus l’existence, et d’autres qui figurent parmi ceux qui ont le plus tourné sur mes platines.

En continuant ce long et fastidieux travail d’encodage et de transfert de mes CD sur mon Creative (non c’est pas encore fini !), je retrouve bien sûr des trésors dont je ne me souvenais même plus l’existence, et d’autres qui figurent parmi ceux qui ont le plus tourné sur mes platines.

hallandoates

Parmi eux, le premier hit de Hall & Oates, les dépositaires d’un style né dans les seventies aux USA, un peu marginal et peu connu par ici : la Blue Eyed Soul.
Daryl Hall and John Oates – deux purs produits de la pop new-yorkaise – ont déferlé comme des OVNI au milieu des années soixante-dix avec cette musique sublime, mélange de pop-rock classique et de musique black dans le plus pur style Blaxploitation.
S’il fallait définir ce qu’est le groupe mythique/culte pour moi, je crois que Hall & Oates conviendrait parfaitement.
Faut se replacer dans le contexte cher lecteur, un peu d’histoire ne peut pas faire de mal : à l’époque (mid-seventies, donc) les gros vendeurs s’appelaient Simon and Garfunkel d’un côté et Led Zeppelin de l’autre (et au milieu de la bonne vieille country éternelle). C’est là que débarquent le grand blond beau gosse et le petit brun au look latino, couple improbable, et leurs mélodies funky ciselées à mille lieues du style FM post-hippie qui commençait à sévir de Manhattan à Frisco.
Quel choc ! Deux blancs-becs qui jouaient de la musique black aussi bien que les blacks, les pionniers du crossover, au pays où chaque radio a son style et sa couleur et où rien ne se mélange vraiment. Savaient pas ou les classer, les DJ, à tel point que Hall & Oates furent le premier groupe blanc estampillé pop non seulement à passer sur les radios soul noires, mais à gagner le respect de la communauté afro au point d’avoir aussi été le seul groupe blanc de l’histoire à avoir donné un concert au légendaire club Appollo de Harlem ! Trop fort !
J’ai découvert Hall & Oates plus tard, au début des années 80, et je dois dire que depuis je n’ai jamais lâché l’affaire, d’autant qu’ils sont devenus énormes aux USA dans les eighties (il parait qu’ils ont vendu autant de disques que justement Simon and Garfunkel), mais restent pratiquement inconnus ici, à part un ou deux titres qui passent de temps en temps sur les bonnes FM.
Leur discographie est pléthorique, et j’ai eu le plaisir de voir récemment qu’ils avaient repris le collier après une séparation et une longue absence : leur dernier album est un vrai retour aux sources, à ce point qu’il aurait pu être produit à l’époque de leur premier hit, le somptueux Sara Smile, sorti en 75 (!), et que vous allez me faire le plaisir d’écouter maintenant (je vous jure que j’ai des frissons à chaque écoute de cette merveille – Daryl Hall possède certainement l’une des plus belles voix de la pop – et ça fait 20 ans que ça dure) :

Sara Smile

PS : ils ont même leur blog !


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Ils ont quelque chose, c’est sur…
    Et pour un autre groupe dont la france est passée complètement à coté, que j’ai pu découvrir en vivant dans cette belle ville de Frisco, c’est Phish. Groupe mythique ici et qui devrait l’être pour tout les amoureux de la musique. Ce qu’il font s’appelle de la jam music, et dans leur cas se définit entre autre comme un mélange de jazz et de rock. S’il y a une chanson que vous devez trouver et écouter ce serait pour moi "divided sky". On reconnait du pink floyd des meilleurs moments dedans.

  2. Merci de m’avoir fais découvrir ce groupe Eric… je ne connaissais et c’est vraiment trés agréable… encore une fois quel dommage que des talents passe à la trappe car moins médiatisés que de S&G.

  3. J’adore. Que de souvenirs ! J’associe toujours leur nom avec les titres mythiques "Out of touch" et "I can’t go for that". Nostalgie quand tu nous tiens…

  4. salut a tous, je suis fan de hall & oates depuis 1985 et depuis je collection tout sur eux, cd vinyl dvd ect…tous supports de divers importations !!! depuis cette date, une réelle histoire d’amour est née entre la musique et les melodieuse harmonies vocales ce merveilleux duo !! les roi de la pop’n’soul aux yeux bleus !!! helas en france il sont pas du tout connu, mais leurs chansons font tilt quand on les entends on se dit :" hé, j’aime bien ça !! qui est ce qui chante ????" mystère et boule de gomme ! souvent sans savoir on est confronté à entendre sur les ondes leurs tubes planétaires, tel que le fameux hit n°1 en radio et club en 1980 "kiss on my list" qui fut un carton ! il y’a bien sur le groovy "i can’t go for that" énorme succes en 1981 !! suivi en 1982 de l’incontournable "maneater" avec l’inoubliable refrain :"oh ho here she comes !!!" s’ajoute a ça "say it isn’t so" qui reste bloqué a la 2eme place dans les charts derrière "say say say" de mcCartney et jackson et la bombe pop "out of touch" ! toutes les radio les difusaient sans exeption !meme paul young repris le tube écris par daryl hall "everytime you go away" !!! hall & oates sont toujours d’actualité et vont sortir un album de noél le 3 octobre !! y’a tellement à dire encore… je les remercie pour toutes ces années de bonheur remplies de leurs soul musique et de leur voix mélodieuses !!!! qu’est ce que j’ai pu embeter tout le monde avec hall & oates !!! mais quand je leurs faisais écouter … ils comprenais ce que je ressentais et la passion que j’avais pour ce duo !!! bonne journée a tous si vous avez des soucis, des petits tracas de la vie..ou meme le désir d’écouter autre chose que les daubes actuelles…. plonger dans l’univers pop’n’ soul de DARYL HALL & JOHN OATES… le temps d’un reve!

    amicalement
    Jeremy

  5. salut j’ai un titre d’eux chez moi mais le son (vielle k7) est nul (J’en ai fait un MP3). Je n’ai aucune idée de titre ni du sked orriginal qq pourrait me le dire á l’écoute?

  6. Pingback: 25 invitations pour SoundCloud | Presse-Citron

  7. Pingback: Live From Daryl's House, ou comment une rock star tire le meilleur profit du web | Presse-Citron

  8. Pingback: [anti-concours Presse-citron] Répondez à cette question et gagnez un Nokia N900 | Presse-Citron

Répondre