Avec l’Acer Aspire One, l’EeePC sent le souffle chaud de la concurrence sur sa nuque…

Il est beau mon ultra-portable il est beau !L’arrivée du EeePC d’Asus, outre le tremblement de terre qu’elle a provoqué dans la sphère technoïde, est tout simplement à l’origine d’un truc dont rêve secrètement chaque nuit tout marketeux normalement constitué : elle a créé un nouveau marché. Ou en tout cas l’EeePC répond à une

Il est beau mon ultra-portable il est beau !
L’arrivée du EeePC d’Asus, outre le tremblement de terre qu’elle a provoqué dans la sphère technoïde, est tout simplement à l’origine d’un truc dont rêve secrètement chaque nuit tout marketeux normalement constitué : elle a créé un nouveau marché. Ou en tout cas l’EeePC répond à une demande qui n’était pas exprimée (sauf sur Presse-citron bien sûr ;-))
Asus ayant acquis quelques longueurs d’avance, la concurrence, saisie par surprise (mais surtout pas très attentive à son marché, car il suffisait de se tenir un peu informé pour prédire le raz-de-marée), éprouve un peu de mal à recoller au wagon de tête, et propose des produits censés être des EeePC-killers dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne sont pas très convaincants.
Jusqu’à cet Acer Aspire One.
Wow, un vrai concurrent sérieux cette fois.
Pourquoi ?
Parce-qu’il est le seul dont les concepteurs semblent avoir réellement compris les clés du succès de la machine d’Asus (qui contrairement à ce qu’on peut penser ne réside pas uniquement dans le prix) : le poids, l’encombrement, les fonctions, la facilité d’utilisation et… l’absence de disque dur.
Oui, l’absence de disque dur, prouvant parfois que supprimer un élément peut devenir un argument commercial, un moins pour un plus signifiant meilleure autonomie, fiabilité accrue et plus grande rapidité d’utilisation.

Acer Aspire One

En fait c’est simple, si l’on se fie aux caractéristiques énoncées sur la fiche technique, l’Acer Aspire One est comme l’EeePC, en mieux.
Ou plutôt, il fait tout mieux, et ce qu’il ne fait pas mieux il le fait aussi bien : même format en plus joli, même poids, WiMax et 3G en option à venir, compatible avec plusieurs formats de carte mémoire (un seul sur le EeePC), gestionnaire intelligent de mémoire qui prend en compte les différentes cartes installées pour le fusionner dans un seul espace mémoire (impossible d’installer un programme sur la carte mémoire externe du EeePC par exemple, ou en tout cas je n’y suis jamais arrivé).

Acer Aspire One

Le tout pour un prix annoncé identique, à partir de 299 Euros pour le premier modèle.
Bon ok, ACER ne jouit pas de la meilleure réputation en matière de finition et de fiabilité, et une visite chez Pierre de Blogeee tempérera quelque peu notre enthousiasme, mais quand même, l’EeePC n’est plus seul sur terre ce qui est plutôt une bonne nouvelle.
Dans le même registre nous suivrons également avec beaucoup d’attention l’arrivée du futur concurrent signé HP, prévue courant juin aux USA.


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Sachant que ASUS et ACER c’est le même groupe, il n’est pas vraiment étonnant de voir que ACER a compris comme l’Eeepc marche. 😉

  2. Je suis comme toi très attentif aux nouveaux concurrents de la famille eeePC et ils sont vraiment nombreux cet été.
    L’Acer m’a fait de l’oeil au début mais un écran brillant pour un produit nomade, quelle idée?!! A moins de mettre la luminosité à fond et donc de bouffer la batterie, il est impossible de travailler dans bien des situations à cause des reflets, même chez soi ou à son bureau. Ce n’est pas mon laptop Acer qui me contredira…
    Par contre, point de vue finition et qualité de fabrication, il y a du bon et du moins bon chez Acer, certaines séries sont quand même très bien conçues (et mon ordi portable ne me contredira as là-dessus non plus).

    Je n’ai par contre eu aucun mal à installer des programmes sur la SD de mon eeePC 701.

  3. Salut Eric,
    J’avais comme toi le meme problemes : je n’arivais pas a installer de log sur la carte sd externe. J’ai cependant trouver ce petit tuto : http://www.eeepc.fr/2008/02/14/g...

    Dans la partie : "Installer correctement…" il t’explique comment faire reconnaitre ta carte SD comme un disque dur par ton poste de travail. Une fois cette manip effectue tu peux alors installer des log dessus.

    Voila pour l’info 😉

  4. J’attends vivement les différentes sorties pour pouvoir faire mon choix.
    Je demande pas grand chose: écran de 9 pouces environ et pas de disque dur…

  5. Acer et Asus même crèmerie ? Ahem.

    J’ai hate de tester cet Acer en tout cas. Pour avoir eu le MSI Wind entre les mains, il écrase littéralement le 900 (en attendant le 901).
    Effectivement, le Mininote HP est très attendu, comme l’Inspiron Mini chez Dell, mais pour ces deux la, j’ai peur du prix.

  6. Pingback: Le mystère des blogbusters - Episode 6 : Pierre aka Blogeee.net | Presse-Citron

Répondre