Suivez-nous

Gaming

La DGSE cherche un stagiaire spécialiste de Fortnite et World of Warcraft

Le service des renseignements extérieurs français (DGSE) recherche un stagiaire capable d’explorer les failles présentes dans plusieurs jeux vidéo, dont Fortnite, PUBG ou encore World of Warcraft.

Il y a

le

Fortnite DGSE

Force est de constater que Fortnite, PUBG, World of Warcraft, League of Legends ou encore Counter Strike suscite grandement l’intérêt des autorités françaises. Au point d’embaucher un stagiaire dont la tâche principale est de repérer des failles pouvant permettre à la DGSE d’écouter les conversations des joueurs.

Fortnite et PUBG, des espaces qui attirent les services de renseignements

Comme le révèle Le Monde Pixels dans un article daté de lundi 7 janvier, le ministère des armées a partagé une offre de stage à une dizaine d’écoles spécialisées, et autant dire que le contenu est particulièrement intéressant.

DGSE offre stage

En effet, le titre du stage s’intitule « Rétro-conception & exploitation des protocoles de jeux vidéo », mais ce n’est pas tout. L’offre en question évoque un stagiaire dont les missions seront de lister les jeux vidéo les plus communs, sélectionner quelques joueurs pour effectuer une rétro-conception et, surtout, rechercher et exploiter de potentielles failles.

Ce qui est aussi à prendre en compte, c’est que l’offre d’emploi indique que les jeux vidéo sont détournés « de leur utilisation première » et que c’est justement pour cette raison que le ministère des armées s’y intéresse. Ces fameuses failles informatiques qui pourraient être découvertes par le fameux stagiaire devraient donc constituer de réels points d’entrée pour les services de renseignements. De fait, ces derniers auraient accès aux conversations échangées lors de ces jeux vidéo et pourraient surveiller ce qu’ils recherchent.

Logiquement, l’offre d’emploi ne précise pas comment les jeux vidéo sont détournés de leur « utilisation première », mais l’on peut tout de même faire des suppositions. De nombreux rapports ont révélé la présence de réseaux terroristes sur les plateformes sociales comme Facebook, Twitter et YouTube. Depuis plusieurs années, ces derniers luttent ainsi pour tenter d’éradiquer ce type de contenus. Il ne serait pas étonnant que d’autres groupes du même acabit tentent de communiquer via des jeux vidéo en espérant maintenir les autorités à distance. D’autre part, il se pourrait aussi que certains utilisent les jeux cités plus hauts pour des trafics illégaux, poussant les autorités à s’infiltrer pour enquêter, comme elles le font parfois sur le dark web.

Le Monde Pixels précise également que la direction générale de la Sécurité extérieure cherche à recruter de plus en plus de profils techniques dans les années à venir, soit pas moins de 400 profils en 2019.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Kessy

    9 janvier 2019 at 16 h 23 min

    depuis quand une offre de stage (interdite, il n’y a que la DEMANDE de stage qui existe) devient une OFFRE d’EMPLOI ?
    C’est du travail masqué. Un stagiaire N’A PAS A FAIRE le travail de quelqu’un qui a des compétences !! il est là pour APPRENDRE, PAS POUR FAIRE !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests