Google bombing

Si c’est pas une application explosive ça : Ground Zero, ce mashup basé sur Google Maps vous permet de voir à quoi ressembleraient l’impact et les conséquences d’une explosion nucléaire dans votre ville. Vous pouvez placer l’impact exactement où vous voulez, entre votre jardin ou votre salon par exemple, sélectionner la puissance de la bombe,

Si c’est pas une application explosive ça : Ground Zero, ce mashup basé sur Google Maps vous permet de voir à quoi ressembleraient l’impact et les conséquences d’une explosion nucléaire dans votre ville.

Vous pouvez placer l’impact exactement où vous voulez, entre votre jardin ou votre salon par exemple, sélectionner la puissance de la bombe, du Little Boy version Hiroshima au DF-31 chinois de 140kt (les spécialistes apprécieront, j’avoue que mes connaissances en bombes atomiques sont relativement limitées), et… BOOOM, vous regardez les dégâts.

Je suis un peu déçu en fait, j’aurais pensé qu’un Little Boy aurait détruit intégralement notre bonne ville de Lyon, et un DF-31 la moitié de l’Europe mais même pas. Si tu habites en banlieue tu as même une chance d’en ressortir vivant avec juste quelques brûlures.

C’est pas au point leur truc, on peut même pas jouer à l’apocalypse.


37 commentaires

  1. Mouai, dans tout les cas ma petite ville de Carmaux (Tarn) ne résisterait à aucune…
    Je trouve ça un peu morbide comme principe et dénaturalisant complètement l’objet réel…
    @Eric, j’espère que ce n’était pas ça ton scoop de scoop … [annoncé sur twitter].

    Bonne journée à tous,

  2. Hop, second tarnais qui poste un commentaire (salut à Jaguie d’ailleurs 😉 ).
    Plusieurs impressions concernant ce simulateur nucléaire. Déjà je pense que ça demande à être perfectionné quand je vois que la Little boy peine à couvrir l’étendue de Castres (ma ville natale de 60 000 habitants) alors qu’elle est censée avoir fait 200 000 morts au Japon. Ça laisse dubitatif.

    Deuxièmement, je suis d’accord avec Jaguie (Tarn solidaire ^^ )le principe dénature la réalité sinistre de l’arme nucléaire. Au moindre incident les journalistes vont s’en donner à coeur joie…

    (en même temps, à moins qu’une des filles d’Obama ne joue à ça et trouve le moyen d’envoyer un des gros joujoux avec le bouton rouge je vois pas trop comment il pourrait y avoir un incident ; mais mieux prévenir que guérir!)

  3. Tiens ? Ils ont sorti Fallout 4 ? Mince alors, j’avais encore pas terminé le 3 …

    Drôle d’idée quand même ! Et les commentaires qui disent (du genre) : « Ah, c’est pas si terrible en fait ! », ça me glace le dos !

    Enjoy !

  4. Vraiment une drôle d’idée ce site. De plus on ne se rend pas vraiment compte de la puissance d’une bombe atomique : onde de choc de 1000 Km/h, brulure et embrassement instantané sur plusieurs kilomètre, radiation et effet électromagnétique.

  5. Pingback: Une bombe atomique dans votre rue « ASLN. Aujourd’hui Sur Le Net

  6. Pour la petite histoire, la Tsar Bomba faisait 50MT, mais ils avaient en stock (peut-être encore?) son équivalent à 100MT qu’ils n’ont jamais testée.

    Il y a plein d’articles glauques là-dessus sur wikipedia.

  7. Pingback: la-fin-du-monde.fr » Holocauste nucléaire News Revue de Net / Presse » Atomique Google Maps

  8. Les bombes sont classés par ordre chronologique, pas de puissance. La plus puissante dans la liste est la tsar bomba de 57Mt mais la tsar bomba était un modèle de test pour des bombes de plus de 100Mt, on avait inactivé son 3ème étage (fission fusion fission). On peut imaginer que les bombes qui nous tomberaient sur la gueule feraient 150 ou 200Mt ce qui détruirait à peu près toute l’île de france.

Commenter