Google Maps couvre les alertes météo et sismiques

Google l’a annoncé ce mercredi : son service de cartographie en ligne, Google Maps, sera désormais en mesure d’informer ses utilisateurs sur les alertes météorologiques et sismiques en action dans le monde.

Google l’a annoncé ce mercredi : son service de cartographie en ligne, Google Maps, sera désormais en mesure d’informer ses utilisateurs sur les alertes météorologiques et sismiques en action dans le monde.

Ça cartonne pour Google en ce moment sur Presse-citron ! 😀 Toujours est-il que le géant de Mountain View, qui s’étend sur de nombreux domaines, ne cesse de faire parler de lui. Aujourd’hui, la firme a présenté un nouvel outil : Public Alerts.

Public Alerts est le nouveau projet de l’équipe Google Crisis Response. Cette dernière, dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parlé, a pour but de rendre accessibles les informations concernant les catastrophes naturelles et crises humanitaires. L’un des principaux outils développé par la team est le site web Person Finder. Celui-ci a été mis en place en 2010, en réponse au séisme de Haïti, et a couvert jusque là de manière notable 6 catastrophes naturelles. Il aurait notamment permis à plusieurs familles japonaises de localiser leurs proches après le séisme dévastateur de 2011.

Public Alerts se présente comme un système intégré à Google Maps, qui va permettre à ses utilisateurs de rester informés sur les alertes météorologiques et sismiques en cours autour d’eux. Ils seront alors tenus au courant sur les zones géographiques en danger, l’ampleur du phénomène (vitesse d’un ouragan, magnitude d’un séisme), et les aides mises à leur disposition par l’État.

L’outil a été développé en partenariat avec l’agence américaine d’étude des comportements des océans et de l’atmosphère (NOAA), ainsi que le service météorologique américain (National Weather Service) et l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS).

Afin de donner un aperçu du fonctionnement de l’outil, Google a simulé le cas d’inondations en Indiana. Ainsi, si l’on tape “flood Indiana” (inondations en Indiana) depuis Google Maps, le service vous renverra en première suggestion un lien vous orientant directement vers une page de renseignement sur le sinistre, sur laquelle sont alors répertoriées et indiquées les zones et régions concernées sur une carte à l’aide de repères. La page répertorie par la même occasion l’évolution des alertes, ainsi que les précautions à prendre (auxquelles s’ajoutent des liens de prévention et d’information sur les actions à suivre).

Google a aujourd’hui lancé en parallèle de cette intégration dans Maps le site web dédié au projet, www.google.org/publicalerts, depuis lequel apparaîtront toutes les alertes en cours.

Le but recherché par Google est de fournir au public les meilleures informations possibles afin qu’ils puissent anticiper leurs décisions et choisir leur actions au cours d’une telle situation. Aucune intégration sociale en vue pour l’instant — excepté le partage des pages de renseignements –, bien que cela pourrait permettre d’avoir des informations plus précises et actualisées.

Comme on a déjà pu le voir sur Google+, un bouton de feedback, permettant aux utilisateurs de faire part de leurs remarques et suggestions au sujet du service, est disponible en bas à droite de la fenêtre.

(blog officiel de Google.org)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

Répondre