Google achète le célèbre guide Zagat

A croire que son dernier achat l’avait un peu laissé sur sa faim, Google a annoncé hier s’être payé Zagat, l’un des plus réputés guides gastronomiques américains.

A croire que son dernier achat l’avait un peu laissé sur sa faim, le géant du web a annoncé hier s’être payé Zagat, l’un des plus réputés guides gastronomiques américains.

« Je suis ravie que Google ait fait l’acquisition de Zagat« , écrit Marissa Mayer dans une note publiée sur le blog officiel de Google. Derrière cette phrase pleine de simplicité se cache pourtant un investissement de taille, pas spécialement par son coût (il n’est pas encore connu), mais par tout ce qu’il peut apporter à Google.

Zagat, que l’ont peut qualifié de « Guide Michelin anglo-saxon », a accumulé depuis sa création en 1979 des notes et des avis sur les restaurants des Etats-Unis et de quelques autres grandes villes mondiales, faisant d’elle une référence en la matière. La boîte s’est élargie aux loisirs, aux boutiques et aux compagnies aériennes entre autres, et s’était récemment modernisée en proposant, en plus de son classique guide papier, un service (payant) sur le web et des applications mobiles.

Désormais riche de notes et de commentaires sur des millions d’endroits, on verrait bien Google enrichir (encore plus) son service de recommandations Google Places, très lié à Google Maps. Les Yelp et autres Qype vont sûrement faire la grimace.

Du côté de Zagat, les co-fondateurs Nina et Tim Zagat écrivent dans une note sur leur site :

Nous sommes ravis de voir notre bébé placé dans d’aussi bonnes mains et de démarrer aujourd’hui en tant que « Googlers » officiels.

On leur souhaite que leur « bébé » ne rejoigne pas le désormais important cercle d’investissements jetés aux oubliettes par Google, qui a récemment vu arriver Slide, payé 200 millions de dollards, et le modeste Aardvark, 50 millions.

(source)


Nos dernières vidéos

Send this to a friend