Guest blogging : 8 avantages concrets pour l’invité

Coïncidence ou nouvelle tendance, alors que cela ne s’était jamais produit au cours des années précédentes, j’ai reçu au cours de ces dernières semaines plusieurs emails d’internautes, blogueurs ou pas (nous verrons plus tard que ceci a son importance) me proposant de rédiger des articles pour Presse-citron. Bien sûr, comme tout blogueur très investi dans

Coïncidence ou nouvelle tendance, alors que cela ne s’était jamais produit au cours des années précédentes, j’ai reçu au cours de ces dernières semaines plusieurs emails d’internautes, blogueurs ou pas (nous verrons plus tard que ceci a son importance) me proposant de rédiger des articles pour Presse-citron.

Bien sûr, comme tout blogueur très investi dans son activité, j’ai déjà à maintes reprises réfléchi à la possibilité d’ouvrir les colonnes de ce blog à d’autres rédacteurs, afin d’apporter du sang neuf, mais aussi, ne le cachons pas, pour pouvoir souffler un peu tout en continuant à vous proposer du contenu sans rupture de rythme de publication.

J’avais d’ailleurs déjà évoqué cette possibilité il y a quelques mois en proposant à ceux et celles qui le souhaitaient de publier des articles magazine le week-end (je ne retrouve plus l’article), mais les réactions plutôt défavorables dans les commentaires montraient que ce n’était pas forcément une bonne idée, en tout cas à l’époque.

Si le guest blogging est une pratique répandue outre-atlantique, elle reste en effet encore confidentielle et très occasionnelle parmi les blogs français, pour plusieurs raisons :

  • le « marché » n’est pas encore mûr
  • l’esprit collaboratif du web est peut-être davantage ancré dans les mentalités anglo-saxonnes
  • les guest bloggers potentiels n’ont probablement pas encore évalué les avantages liés à la publication sur d’autres blogs, et ils sont pourtant nombreux

Concernant le guest blogging, un autre élément – souvent oublié – est à prendre en compte : il ne s’adresse pas uniquement à ceux qui ont déjà un blog et qui seraient en quête de visibilité à des fins de promotion. Je pense aussi à ceux qui possèdent une expertise sur un sujet précis, mais qui ne bloguent pas, et qui souhaitent cependant exposer leur point de vue à une communauté de lecteurs, ne serait-ce que pour obtenir un retour d’expérience. Le blog qui les invite devient alors une tribune dans laquelle ils publieront leur éditorial, exactement comme cela est déjà pratiqué couramment et de longue date dans la presse écrite. Je pense qu’il y a des opportunités intéressantes dans ce cas de figure.

Avant de nous pencher dans un prochain billet sur les avantages du guest blogging pour celui qui invite, voici 10 bonnes raisons de publier en temps que blogueur invité sur d’autres blogs :

1. Exposition et notoriété

C’est évidemment la raison qui vient en premier à l’esprit : si j’écris sur un autre blog, j’augmente ma visibilité et les chances que mes articles me fassent connaître auprès d’une autre communauté, même si l’on sait que la plupart des blogs sur une même thématique ont un tronc important de lecteurs communs. L’effet notoriété ne sera que plus bénéfique si le blog sur lequel je suis invité à publier possède une audience importante.

2. C’est bon pour le CV

Un effet induit rarement évoqué, et qui concerne aussi les non-blogueurs évoqués précédemment : publier une article bien ficelé, voire quelques éditoriaux sur un blog connu, voire plusieurs blogs, peut constituer une référence qui fera une ligne de plus très valorisante dans un CV.

3. C’est bon pour la réputation

Si vous voulez soigner votre identité numérique, montrer votre expertise sur un sujet signé de votre nom et engager la discussion avec les internautes sur un blog ne pourra que renforcer votre présence en ligne et par conséquent favoriser votre autorité de compétence.

4. C’est bon pour votre référencement dans les moteurs de recherche

Si vous avez votre propre blog, ou un autre site, que ce soit un site de e-commerce ou de poésie chinoise, vous avez tout à gagner à publier sur d’autres blogs, car, à condition que leurs auteurs soient des personnes loyales, vous pourrez insérer au pied de vos billets un petit pitch de présentation de votre belle personne avec le lien et les ancres qui vont bien pointant vers votre site. Imaginez que vous postiez ne serait-ce qu’un seul billet par mois sur un PR7…

5. Vous êtes confronté à une nouvelle communauté

Ecrire sur son blog c’est bien, mais la routine et la force de l’habitude sont parfois néfastes. Rien de tel qu’une petite incursion sur les plate-bandes d’un confrère pour être confronté à une autre communauté, avec ses codes, ses propres habitudes et ses avis tranchés. Pour écrire parfois en temps qu’invité sur LePost.fr, je peux vous dire que ce genre d’expérience remet les idées en place, tant les commentateurs sont sans pitié.

6. Vous prenez du recul

Nous investissons du temps, une partie de nous-même et par conséquent une forte dose d’émotionnel dans la rédaction d’un blog personnel. Aller prendre l’air ailleurs peut avoir un effet très positif : comme vous n’êtes pas personnellement impliqué dans le blog qui vous invite, vous serez moins sensible aux éventuelles critiques postées dans les commentaires. C’est aussi une expérience que j’ai fait quand j’ai eu l’occasion de publier ailleurs que sur Presse-citron et c’est très édifiant : vous ne réagissez plus de la même façon après, y compris sur votre propre blog.

7. Vous vous améliorez

Si le blog qui vous invite montre une certaine exigence dans son choix de co-rédacteurs, vous devrez vous conformer à ses règles afin de vous montrer digne de lui : règles de typo, de mise en page, exigence sur la qualité de rédaction, et autres contraintes qui sont autant de figures imposées dont vous apprendrez certainement beaucoup. Écrire pour Webdesign Magazine (ex- Advanced Web) ou Vendredi m’a aidé à améliorer mes accroches et à être plus concis. Ok ce ne sont pas des blogs mais de la presse écrite et les codes ne sont pas les mêmes, mais l’expérience est comparable.

8. Vous pouvez vous lâcher sur d’autres sujets

Admettons que vous éditiez un blog de recettes de cuisine, donc très ciblé, et qu’en même temps vous nourrissiez une passion aigüe accompagnée d’une réelle expertise sur Photoshop. Hop, un petit article de temps en temps sur un blog de design avec le lien qui va bien vers le vôtre, et vous étendez votre champ d’expertise. Et comme parmis les utilisateurs de Photoshop il y a aussi des gourmands, vous touchez un lectorat potentiel : c’est le double effet guest blogging !

Dans un prochain billet nous verrons les avantages du guest blogging pour celui qui invite, mais aussi les inconvénients, car c’est une pratique à manier avec une certaine prudence.


Nos dernières vidéos

50 commentaires

  1. Le Guest-Blogging est vraiment une pratique qui mérite d’être exploitée, sans pour autant en abuser.

    Les 8 points que tu abordes en sont la preuve, tout comme le fait qu’il n’y pas d’inconvénients pour le blogueur invité. Donc c’est « que du bonheur » pour lui.

    Je l’ai d’ailleurs constaté il y a quelques jours, avec un pic de visiteurs uniques sur 2 ou 3 jours, et une bonne évolution de mon compteur Rss.

    En ce qui concerne le référencement ce n’est par contre pas tout à fait immédiat, mais ça c’est normal. Un Backlink de Presse-Citron, ça ne fait donc pas de mal.

    Par contre pour poster sur d’autres sujets il faut faire attention. Cela peut être préjudiciable si on ne le maîtrise pas.

    J’ai hâte de lire la suite de ton article en ce qui concerne le blogueur qui invite. Il doit effectivement y avoir des incovénients, mais ils doivent être minimes je pense.

  2. C’est vraiment un article intéressant. Je possède un blog et je ne m’étais encore jamais la question d’écrire sur d’autres blog ou d’ouvrir le mien… mais effectivement, je pense que ca a pas mal d’avantages dans les deux sens. quand mon blog aura plus de notoriété, j’y ouvrirai surement la rédac.

    Et je rajouterai même un avantage pour les lecteurs qui découvrent de nouvelles sources, de nouveaux styles…

  3. Je rêve de voir un article sur pingoo signé Eric Dupin ! 😀

    Sinon, je pense que le collaboratif est un courant encore peu développé en règle général. Les anglo-saxons sont beaucoup plus nombreux que les francophones c’est pourquoi on a tendance à dire qu’ils sont plus « branché » collaboratif. Mais -toujours sur la même comparaison du nombre- la francophonie évolue fortement de ce coté là. Il suffit de voir le Wikipédia francophone qui se remplit plus vite qu’à ses débuts, ainsi que les communautés « linuxiennes » & co.

  4. Plutôt d’accord avec la majorité des points que tu avance Eric,.Et comme le dit Stephane il ne faut pas vouloir publier sur un gros blog juste pour le fait de publier, il faut pouvoir maitriser le sujet abordé sinon ça peux jouer l’effet inverse : manque de crédibilité, identité numérique potentiellement entachée, …

    A l’époque j’avais été le premier à proposer une campagne de guest-blogging à grande échelle (une quinzaine d’articles en guest sur 5-6 jours de temps) et les retours ont étés plutôt positif même s’il y a 1 an c’était encore moins répandu comme pratique que maintenant 😉

  5. J’y pense depuis longtemps et j’ai déjà fait une expérience il y a environ un an.
    Les réactions étaient très positives mais pour mon blog d’ultra niche (le kayak de mer) le soucis est trouver des passionnés qui ont en plus la plume facile.
    J’avoue que j’ai un peu laissé tomber la recherche de la perle rare.

  6. Se pose aussi la question de la rémunération… Quid tu guest bloggeur qui créé beaucoup de BON contenu ? N’a t’il pas droit de toucher une partie des revenus publicitaire du blog sur lequel il est invité et dont il participe à la qualité ?

    Personne ne parle non plus des droits d’auteurs. Est-ce le blog ou l’invité qui à les droits sur les articles produits ?

    Nous avons ouvert notre blog au guest-blogging il y’a peu de temps et ces questions financières/juridiques restent pour nous un grand flou :/

  7. L’une des difficultés que je vois, c’est que le blog correspond souvent à une personne et à une plume. Ca n’est pas valable pour tous les blogs, mais ça l’est quand même pour de nombreux. Perso, je suis des blogs pour la plume de leur auteur et je reviens pour cette plume, pas nécessairement pour le sujet traité. Et je m’intéresse à certains sujets parce qu’ils ont été écrit par tel ou tel.
    Cela étant, le guest-blogging peut en effet être une belle façon de donner de l’air frais et différent à un blog, si tant est que l’on reste dans la même thématique.

  8. Je pense aussi que c’est une pratique à répandre (à dose raisonnable quand même sinon ça s’appelle un agrégateur). Et ça permet justement de faire sortir le lecteur habitué au style du blog en lui proposant quelque chose de différent.
    Le fait d’ouvrir les commentaires est un commencement et c’est ce qui fait la vie du blog.. donc OUI au guest-blogging.

    L’exemple concret qui s’en rapproche sont les featurings dans le monde musical..non ?

  9. Pas évident comme expérience. J’ai participé à un blog collaboratif et événementiel ( http://pape-en-france.blogs.la-croix.com/) , c’est assez étrange comme sensation, tu ne maîtrise pas le rythme de publication, ni les sujets des autres. Mais c’est intéressant.

    Après il me semble que tu oublie un point important, écrire sur un blog, c’est publier, mais c’est aussi assurer le service après-vente, c’est-à-dire le suivi des commentaires.

    Et c’est autant une habitude qu’une culture. J’ai essayé il y a quelques temps de monter un blog justement pour des personnes qui ne s’expriment pas sur des blogs, ils étaient d’accord pour publier, mais ils avaient du mal à comprendre l’importance de suivre et de pouvoir répondre dans les commentaires.

    Car un blog, c’est aussi une culture de l’échange, un goût de la discussion. Et cela ne s’invente.

  10. Je suis un peu dans le cas d’Oli. J’ai proposé plusieurs fois d’ouvrir mon blog, surtout pour des comptes rendu d’évènement ou pour des articles plus « d’humeur ».
    Mais je suis dans le petit secteur des mondes virtuels et je ne trouve pas forcement de personnes -assez- motivée pour écrire un post…
    Par contre sans question d’argent ni rien, petit secteur & petit blog 🙂

  11. Pareillement ici. La perspective d’échanges entre blogs m’intéresse et m’amuse, la pratique manque chez les francophones.
    Perso, j’ai rédigé un message pour un autre blog sur un thème sans rapport avec ma spécialité (à savoir, le handicap… et je suis traductrice !).

  12. Salut Eric

    Et si on poussait la démarche un peu plus loin encore? Pourquoi pas une agrégation de blogs ciblés sur différents thèmes afin de créer un « véritable » magasine?

    Mais je vais peut être trop loin là…

  13. Eric

    @Marc :
    Non j’ai bien pensé aux commentaires, je les évoque sans vraiment le citer dans le paragraphe 5. Mais cet article traite des avantages, pas des contraintes, et répondre aux commentaires peut dans certains cas représenter une forme de contrainte.

  14. Bonsoir,
    Je découvre le terme « Guest blogger » alors c’est ce que je suis depuis octobre 2008 et je fais partie de « ceux qui possèdent une expertise sur un sujet précis, mais qui ne bloguent pas, et qui souhaitent cependant exposer leur point de vue à une communauté de lecteurs ».
    Initialement, j’envoyais des infos à Christophe, l’auteur du blog, qui rapidement m’a proposé de m’ouvrir un compte sur son blog pour que je puisse écrire directement sur son blog. On fait donc du « guest blogging » depuis des mois sans même le savoir jusqu’à ce soir 😉
    Jeff

  15. Je t’avais vu déjà sur Lyon69 en guest (même si c’était plutôt une chaîne) et pour un petit blogueur comme moi avoir ta signature serait certainement une bonne chose si l’envie t’en dit un jour, je t’invite oui je t’invite oh cher Eric (on appele cela faire de la lèche non?).
    Cependant en dehors de cela, il faudrait voir si ces guests rentre dans la ligne éditoriale du dit blog (pas un spécialiste pour mon cas) enfin cela dépend vraiment des blogs et de leur identité!

  16. « l’esprit collaboratif du web est peut-être davantage ancré dans les mentalités anglo-saxonnes »

    Envie d’entreprendre, le site dont je suis le responsable compte 29 chroniqueurs qui chaque mois écrivent un article en exclusivité.

    Je pense qu’il doit d’agir d’un des plus « gros » blog collaboratif français.

    Le blog existe depuis mai 2005 (ce qui en fait un blog « assez ancien »).

    Le plus gros avantage d’un blog collaboratif est la visibilité qu’il apporte (point 1, 2, 3 et 4 abordé par Eric).

    Pour une personne ne tenant pas un blog ou postant peu de notes et voulant « être visible » la participation à un blog collaboratif sur un domaine précis est l’idéal.

  17. C’est marrant, nous venons d’ouvrir un blog collaboratif, c’est tout frais ! C’est sympa de voir des personnes n’ayant jamais bloggé se prendre au jeu et pondre des articles traitant de leurs centres d’intérêts et parfois on s’étonne de voir nos proches avoir du sens rédactionnel.

  18. Mes blogs de voyage je les ouvre à ceux qui me rendent visite… c’est du guest-blogging ? super, je fais du guest blogging !!!
    J’avoue que certains points n’étaient pas évident, ça valait la peine de faire un article sur le sujet… on te fait confiance pour la sélection des auteurs, et pourquoi pas des articles complets, bien rédigés… mais sur autre chose que du high tech/web/mobile..? oh pas tout le temps, mais ça nous ferait une petite pause fraicheur à nous 😉

  19. Pingback: Carnet de Com » links for 2009-05-05

  20. Salut Eric !

    He-he, j’avoue que cette question du Guest-blogging me trotte moi aussi depuis longtemps dans la tête, mais je n’ai pas encore trouvé de volontaires…

    Par contre, si tu le veux bien, je suis prêt à t’écrire un billet sur le SE W508 que j’envisage d’acheter dès sa sortie, car je trépigne d’impatience d’avoir ce mobile…et c’est justement parce que Sony-Ericsson sort des beaux mobiles à clapet que je reste fidèle à cette marque !

  21. Pingback: J’invite ! « Transtextuel

  22. Pingback: Littlecelt Humeur » Le guest-blogging et moi

  23. Une petite recherche sur google avec le mot clef « guest article » devrait suffire non?

    Rien que dans les commentaire de cette article, y a deja des personnes open sur le sujet.

  24. « voici 10 bonnes raisons de publier »… il en manquerait pas 2 par hasard ? 😉
    C’est juste que t’étais parti en te donnant le challenge d’en trouver 10 ou bien t’en as sucré 2 à la fin (lesquelles ?!) ?

  25. Bonjour 🙂

    C’est intéressant d’avoir l’avis d’un blogueur également guest blogueur.
    Nous avons trouvé votre article grâce à http://www.blogdugeek.net.
    Mais l’état des lieux ici date d’il ya 1 an. Qu’en est-il aujourd’hui ?

    Car nous nous ouvrons le blog à tout le monde pour faire du Guest Blogging sur champetredejour.com

    Motivé par quelques demandes de lecteurs nous avons bon espoir que la formule va marcher.
    Le concept est en tout cas porteur et permet la ré appropriation du web par les internautes.
    Nous aimons le principe de permettre à chacun de donner sa couleur à nos pages.

    Tenez-nous au courant de votre décision de l’ouverture au Guest Blogging

    A très vite sur http://www.champetredejour.com/

    Bonne journée champêtre 🙂

  26. Ouais, ben moi ça va faire longtemps déjà que j’aimerais ouvrir mes colonnes pour faire un blog collaboratif, mais je ne trouve pas de blogueurs intéressés…dommage !

    Mais Eric, j’ai du mal à croire que bien que tu soit le taulier de ce blog, tu n’ai pas quelques personnes qui te filent un coup de main pour gérer un blog à succès comme Presse-Citron ! Tu n’est quand même pas superman…

  27. Yes, cela me réconforte avec l’idée de oui ou non faire du guest blogging …
    Je vais m’attaquer à cela dès demain, ça va être loooooong … Mais comme on dit, au plus c’est long au plus c’est bon. Et oui ça marche aussi pour le référencement !
    Merci pour cet article instructif …

    à plus

  28. Pingback: Deux sites pour mettre en relation rédacteurs et blogs

  29. Pingback: Devenir Guest Blogueur sur BlogDuGeek | BlogDuGeek

  30. l’article date un peu, mais c’est d’autant plus d’actualité.
    Je pense qu’aujourd’hui le marché commence à murir et l’on voit de plus en plus cette pratique se démocratiser en france.
    D’ailleurs c’est rigolo car deux ans après, maintenant presse-citron propose des articles invités. Ce qui montre que les mentalités ont évolué.

  31. Pingback: Scout123 » Recherche d’une personne volontaire pour un « guest blogging »

  32. Pingback: Linkbaiting et stratégie avancée de netlinking - RESONEO

  33. Salut,
    Merci pour l’article et les informations. J’ai bien compris que vous êtes intéressés aux articles dédiés aux recettes cuisines. Néanmoins, je voudrai savoir si votre proposition est encore valable et si vous acceptez des articles qui traitent les thèmes de webmarketing, seo, rédaction web ?

  34. Salut,
    Merci pour l’article et les informations. J’ai bien compris que vous êtes intéressés aux articles dédiés aux recettes cuisines. Néanmoins, je voudrai savoir si votre proposition est encore valable et si vous acceptez des articles qui traitent les thèmes de webmarketing, seo, rédaction web ? Merci

Répondre