Histoire drone

Bien que le sujet soit hautement technologique (en anglais : high tech), Presse-citron n’a pas tellement l’habitude de relayer l’information sur l’industrie aéronautique. Mais quand celle-ci concerne un gros jouet radiocommandé conçu pour les professionnels de l’image (photo et vidéo), il est difficile de résister : Le Lp960 de Lehmann Aviation est un drone, autrement

Bien que le sujet soit hautement technologique (en anglais : high tech), Presse-citron n’a pas tellement l’habitude de relayer l’information sur l’industrie aéronautique.

Mais quand celle-ci concerne un gros jouet radiocommandé conçu pour les professionnels de l’image (photo et vidéo), il est difficile de résister : Le Lp960 de Lehmann Aviation est un drone, autrement dit un modèle réduit volant piloté par radiocommande, de moins d’1 mètre d’envergure, qui filme ce qu’il voit et envoie les images en direct sur l’écran de l’opérateur, qui du coup vole par procuration.

Également utilisés par les militaires pour surveiller les lignes adverses sans risquer la vie d’un pilote, les drones sont très prisés des réalisateurs, et probablement des Yann Arthus Bertrand en herbe qui pourront se régaler à prendre des photos aériennes en haute définition sans quitter le plancher des vaches qui rient.

Comptez quand même 13.000 euros HT pour acquérir l’engin, qui paraît-il est d’une robustesse à toute épreuve malgré son poids-plume de 900g en ordre de marche.

> Lire aussi :  Archive Valley lève un million d’euros pour démocratiser l’accès aux vidéos d’archives

Question : la photo/vidéo aérienne n’est-elle pas plus précise avec un drone-hélico plutôt qu’un avion ?


14 commentaires

  1. Un hélico c’est déjà plus difficile à piloter, les vibrations y sont importantes et plus c’est gros, plus il y a de la maintenance.

    Ceci dit, 13 mille juste pour avoir un retour d’images, ça me parait cher payé 🙁

    Un bon modèle réduit, avec un appareil compact suspendu et un retour vidéo…

  2. Juste pour dire que j’aime beaucoup ton nouvel « avatar » Éric !

    Beaucoup plus « chaud » (Dans le sens des couleurs … roooh !) et agréable que l’ancien (qui était déjà pas mal, hein !)

    Bonne continuation !

    (PS : Et la favicon 🙁 ? )

  3. trop fortes vibrations en hélico pilotage delicat et technique photo aerienne se fait par passage et non pas en statique.

    photo aerienne en delta c est bien mais c est ciblé et pas viable palié non possible… tout comme en montgolfiere
    Quand j emmene les photographes en photo aerienne en ulm effectivement le probleme est les vibration pernicieuse dure a ressentir et à gommer par des vitesse photo différente de la normale
    la photographie aerienne est une technique photographique à part entiere …
    il vont me piquer mon boulot …

  4. @pag
    Super ce truc mais je ne pense pas que ce soit comparable :
    – filme-t-il en direct avec envoi du signal sur un monitor à terre ?
    – portée très limitée (quelques mètres probablement)
    – pas de HD
    – autonomie ?
    etc…
    Cela dit, comme jouet ou pour espionner ses voisins c’est déjà génial 🙂

  5. @Eric : tu as raison sauf pour l’envoi de la vidéo au sol filmé en direct, c’est bien possible sur mon exemple du planeur. L’autonomie du vol dépend bien sûr des conditions atmo, mais tu peux faire des mission de +ieurs heures ! (prévoir de faire pipi avant…)

  6. Ce sont les paparazzis qui vont être contents …
    Est-on propriétaire du volume d’air au-dessus de nos terrains privés ? Et jusqu’a quelle hauteur ? 😉
    Nos législateurs risque d’avoir encore des cas tordus à résoudre …

  7. Par contre il me semble qu’il faut des autorisations de vol pour la plupart des cas. Pas question de voler au dessus d’une ville. Si l’IGN doit pouvoir obtenir les autorisations facilement, je suis pas certain que l’amateur le puisse. Il y a cette petite société qui fait des films avec un hélico radio commandé : http://www.sysmicfilms.com/flash/french/Main.html
    Mais bon l’hélicoptère, qui est assez gros dans leur cas, a aussi des contraintes de sécurité… Si les pâles se détachent avec des gens dans le périmètre, c’est pire que massacre à la tronçonneuse.

  8. @canardlebarbare : tout à fait exact, tout lieu public (donc qui n’est pas votre propre jardin) survolé devrait faire l’office d’une autorisation délivrée par le ministère de l’Intérieur, et la loi est pire pour les utilisateurs de modèles réduits plus puissants car certains sont capable de perturber les couloirs du trafic aérien !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.