Actualités

Grâce à l’Intelligence Artificielle, l’ordinateur de demain s’améliorera avec le temps

D’ici quelques années, les ordinateurs pourraient s’avérer plus efficace au fil du temps. C’est ce qu’explique des chercheurs de Google, qui misent (encore) sur une intelligence artificielle et du deep learning pour que les systèmes informatiques s’adaptent à leurs utilisateurs.

Il y a

le

Dans un avenir pas si lointain, les ordinateurs pourrait améliorer leurs performances au fil du temps, comme le bon vin. Le secret ? Comme souvent, une intelligence artificielle avec du deep learning.

Généralement, les ordinateurs ralentissent en vieillissant, leurs processeurs ayant souvent du mal à gérer les nouveaux logiciels. Mais les chercheurs de Google ont publié les détails d’un projet qui pourrait permettre à un ordinateur portable ou smartphone d’apprendre à être plus rapide et efficace au fil du temps.

Une Intelligence Artificielle pour apprendre de vos habitudes

Les chercheurs se sont attaqués à un problème commun en informatique, appelé le prefetching. Ce mécanisme qui permet aux ordinateurs de traiter l’information beaucoup plus rapidement repose sur un algorithme qui tente de prévoir quelles sont les données  susceptibles d’être nécessaires, et les extraire à l’avance. À mesure que les ordinateurs deviennent plus puissants, cette prédiction devient de plus en plus difficile.

Dans un article publié cette semaine, Google décrit l’utilisation du deep learning (l’apprentissage en profondeur), à l’aide dune intelligence artificielle basée sur un réseau neuronal, pour améliorer le prefetching. Bien que les chercheurs n’aient pas montré concrètement le gain de temps, il pourrait être significatif, compte tenu des prouesses du deep learning dans d’autres domaines.

« Le travail que nous avons réalisé n’est que la partie émergée de l’iceberg« , déclare Heiner Litz, chercheur de l’Université de Californie. L’homme pense qu’il est possible d’utiliser de l’intelligence artificielle à toutes les parties d’un ordinateur, du système d’exploitation aux logiciels que les utilisateurs utilisent.

Un changement fondamental qui prendra du temps

De telles avancées seraient bienvenues. Tim Kraska, professeur agrégé au MIT, qui étudie également comment le deep learning peut améliorer le fonctionnement des ordinateurs, explique que cette approche pourrait également être utile pour les algorithmes de haut niveau. Par exemple, une application pourrait apprendre à répondre plus efficacement aux habitudes d’un utilisateur. Selon lui, l’apprentissage en profondeur permet de personnaliser et d’adapter un système en fonction des données et des habitudes de l’utilisateur.

En revanche, il averti aussi que cette technologie reste onéreuse. Son adoption prendra donc du temps, mais pourrait « fondamentalement changer la façon dont nous élaborons les systèmes informatiques« . Pour Litz, « La grande vision est un système qui se surveille et apprend constamment. C’est vraiment le début d’un tournant de majeur. »

Source

Cliquez pour commenter

Populaires