J.lorensen, une entreprise à 6 cordes, 2 guitares à gagner pour les lecteurs de Presse-citron

Voilà un truc frais qui sort un peu de la routine techno-geek : Philippe, qui a lancé il y a 3 ans J.lorensen, une marque adossée à un site de e-commerce d’un genre un peu particulier, est, à l’occasion du dernier Webdeux.connect, venu gentiment me proposer de tester l’une de ses… guitares[1]. D’un genre un

Voilà un truc frais qui sort un peu de la routine techno-geek : Philippe, qui a lancé il y a 3 ans J.lorensen, une marque adossée à un site de e-commerce d’un genre un peu particulier, est, à l’occasion du dernier Webdeux.connect, venu gentiment me proposer de tester l’une de ses… guitares[1].

D’un genre un peu particulier ? Disons qu’il faut avoir une certaine dose de confiance aujourd’hui pour créer une société dont l’objet est de concevoir des guitares, et de les vendre sur internet.

Mais c’est justement là que réside toute la différence : les guitares J.lorensen sont conçues par Philippe et son équipe, et vendues directement et en exclusivité via leur site. Aucun intermédiaire, ce qui garantit des prix bas pour une qualité que l’on retrouve habituellement dans des niveaux de gammes plus élevés.

La guitare qui m’a été remise pour ce test est une Folk Acoustique LR-410S dont la prise en main et l’aspect général évoque un peu les gammes Martin. Mes connaissances en pure technique de lutherie n’étant pas immenses, je me suis plutôt concentré sur le jeu et le plaisir qu’il procure. Je vous laisserai le soin de consulter la fiche technique de l’instrument. Sachez seulement que sa table d’harmonie en épicéa massif lui procure un son clair et pêchu, avec de bonnes basses (cordes d’origine : D’Addario). Le manche est très agréable à prendre en main et offre une bonne sensation de précision et de facilité de jeu, la guitare tient très bien l’accord malgré de nombreuses sollicitations et plusieurs passages en open-tuning.

Le son offre un bon compromis entre chaleur et attaque, et sans atteindre le niveau d’une Martin (on parle d’une gratte à moins de 200 euros, là) le rendu est absolument étonnant pour cette gamme de prix, preuve que l’esprit low-cost peut aussi produire de belles choses en lutherie, qualité de finition comprise.

Et puisque nous sommes dans la passion des jolies choses, je vous conseille également le blog de J;lorensen, qui publie de nombreuses informations autour de la guitare, et notamment un guide vous aidant dans le choix de celle-ci.

J’ai enregistré hier soir un titre sur cette LR-410S afin que vous vous fassiez une idée de la bête. Notez cependant qu’il s’agit de la piste son extraite d’une vidéo prise avec mon Creative Vado, avec un son basse définition qui ne rend donc pas grâce à la vraie qualité sonore de l’instrument. Pourquoi une vidéo ? Certainement pas pour montrer ma trombine, mais juste pour que vous voyez à quoi ressemble l’instrument en action, et accessoirement pour réaliser une promesse que j’avais faite de longue date ici même : mon interprétation live de Bron-Yr-Aur de Jimmy Page (gné, pas facile facile ce fichu titre, mine de rien). Fallait bien que je prouve d’une façon ou d’une autre que c’est moi qui joue 🙂

[podcast]http://www.presse-citron.net/wordpress_prod/wp-content/media/bronyaur_ed.mp3[/podcast]

Et puisque c’est Noël, J.lorensen offre carrément 2 guitares, dont une déjà collector, aux Presse-citronnautes. Les deux guitares offertes sont une LR-400 LP (Les Paul style – Cherry sunburst, la copie conforme de la Les Paul de Jimmy Page justement, ne cherchez pas elle ne figure plus au catalogue, mais était vendue à 499,00 euros…) et… la mienne, d’une valeur de 179,00 euros.

Pour tenter de remporter l’une de ces 2 guitares, rendez-vous demain sur Presse-citron, où comme d’habitude, vous aurez à répondre à deux questions qui seront posées sous la forme de deux billets distincts publiés entre 9h00 et minuit.

[1] au prochain Webdeux.connect il faudra inviter quelqu’un de chez Porsche, sait-on jamais 🙂


33 commentaires

  1. Gaffe Eric !
    Clapton n’est pas tout-à-fait nul en picking, même s’il n’y a pas autant de talent dans ses deux mains que dans le pouce gauche de Jimy Page. Et merci de m’avoir mis sur la voie du picking, il y a déjà bien longtemps. Bises

  2. Pingback: L’avis d’Eric Dupin sur les guitares J.lorensen | J.lorensen-guitars - Blog

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies