Suivez-nous

Sciences

La NASA capture les anneaux de Saturne, avant qu’ils ne disparaissent

Le télescope de la NASA est parvenu à prendre une photo incroyable de Saturne mettant parfaitement en valeur ses anneaux.

Il y a

  

le

 
saturne-NASA
© NASA, ESA, A. Simon (GSFC), M.H. Wong (University of California, Berkeley) and the OPAL Team

Ce matin, nous évoquions le fait que des chercheurs ont découvert de la vapeur d’eau à la surface d’une exoplanète située à plus de 110 années-lumière de la Terre. Cette trouvaille a été possible grâce à l’observation menée pendant 1 an par le télescope Hubble appartenant à la NASA.

Le 20 juin dernier, alors que Saturne se situait au plus près de la Terre, tous les télescopes étaient braqués sur la sixième planète de notre Système solaire. Il faut dire qu’un tel événement n’arrive pas souvent, il faudra attendre 378 jours pour que Saturne revienne au plus près de nous. Hubble a pu photographier Saturne de manière très visible, puisque la planète était parfaitement éclairée par le Soleil. Si ce cliché n’a pas forcément un grand intérêt scientifique, il permet d’en apprendre un peu plus sur l’atmosphère de Saturne. Quoi qu’il en soit, cette image de Saturne avec son système d’anneaux reste impressionnante.

En plus d’en savoir plus sur l’atmosphère de Saturne, la Wide Field Camera 3 du télescope a réussi à capturer de nouveaux phénomènes météorologiques comme cette forme hexagonale autour du pôle Nord. Futura Sciences explique qu’il « s’agit d’un élément de vent stable et persistant ». Cet élément a été aperçu pour la première fois lors du survol de la sonde de la NASA, Voyager 1. Cette forme est si grande qu’elle peut contenir l’équivalent de quatre fois notre Terre.

Cette image permet surtout d’apercevoir clairement les anneaux de Saturne, un spectacle toujours impressionnant. La principale caractéristique de Saturne est composée de particules de glaces et des roches dont la taille peut atteindre plusieurs dizaines de milliers de kilomètres avec une épaisseur très faible. Les anneaux de Saturne ont la particularité de former de larges bandes, qui présentent plusieurs zones qui ressortent plus ou moins scintillantes.

Selon la NASA, les anneaux de Saturne sont relativement jeunes et pourraient – selon une récente étude – disparaître d’ici 100 millions d’années. De plus, la NASA espère mener d’ici 2026 sa mission Dragonfly, qui consiste à envoyer un robot sur Titan, la plus grande lune de Saturne. A son origine, cette dernière qui ressemble étrangement à notre Terre.

16 Commentaires

16 Commentaires

  1. Ducky

    15 septembre 2019 at 22 h 50 min

    avant quils NE disparaissent….

  2. Dodutils

    15 septembre 2019 at 23 h 31 min

    Alors reprenons « Il faut dire qu’un tel événement n’arrive pas souvent, il faudra attendre 378 jours, un événement annuel n’est pas vraiment ce que l’on qualifie de « pas souvent » comme on pourrait le faire avec la comète de Halley et sa période de 76 ans.

    Ensuite les anneaux sont donnés pour une présence de plusieurs millions d’années alors où est donc la nécessité de se dépêcher « avant qu’ils disparaissent » ? vu qu’on a d’après l’article une occasion chaque année ?

    Sans compter que l’article stipule « ce cliché n’a pas forcément un grand intérêt scientifique » alors pourquoi cette nécessité ?

    Et d’ailleurs nulle part je n’ai trouvé dans l’article source le fait que la NASA doivent prendre des photos « avant qu’ils ne disparaissent » cette nécessité a été inventée par l’auteur de cet article ?

  3. Aitor

    16 septembre 2019 at 0 h 46 min

    « la NASA capture les anneaux de Saturne avant qu’ils NE disparaissent ».
    Vous êtes sensés maîtriser au moins les bases du français en tant que supposés « journalistes ».

  4. bib

    16 septembre 2019 at 1 h 10 min

    qu’est ce que c’est que ce titre ? vous nous apprenez qu’il nous reste cent millions d’années pour les prendre en photo… donc ça va on a encore un peu le temps non ?

  5. GATTACA

    16 septembre 2019 at 4 h 20 min

    Par ailleurs, votre traduction du tweet de la NASA laisse aussi à désirer puisqu’il dit : « nous voyons les anneaux de Saturne au bon moment. Les scientifiques estiment que ce phénomène n’est pas très vieux. Pas plus de 100 millions d’années. Une courte période dans la vue du système solaire. Cependant, les anneaux ne dureront pas éternellement. « …
    Ce qui ne dit pas du tout la même chose que » les anneaux disparaitront dans 100 millions d’ années. »
    Je ne saurai trop vous conseiller de regarder la chaîne de Astronogeek et plus particulièrement la vidéo sur la lune noire. Vous comprendrez pourquoi tous les médias, dont vous faites partie, on une côte de crédibilité proche du 0.

  6. Williams

    16 septembre 2019 at 6 h 42 min

    Les bases scientifiques n’ont plus : Saturne est 1 500 000 km du soleil ou 10 unités astronomique s (soit 10 fois.la distance Terre – Soleil) mais pas 110 années-lumière. Sinon Saturne, planète de notre système solaire serait plus éloigné que l’étoile la plus proche de nous (Alpha du Centaure à 4,4 années lumière) !

    • Julie Chrétien

      16 septembre 2019 at 7 h 39 min

      Bonjour, je crois comprendre que c’est une exoplanète qui est mentionnée en début d’article et non saturne.😉

    • Ben

      16 septembre 2019 at 7 h 43 min

      Ils parlent d’une exoplanete pas de saturne..

    • Luciano

      16 septembre 2019 at 8 h 16 min

      Lire l’article aurait été un plus, non ? Avant de critiquer les connaissances de quelqu’un, c’est encore mieux. Il est précisé  » des chercheurs ont découvert de la vapeur d’eau à la surface d’une exoplanète située à plus de 110 années-lumière de la Terre » o_o

    • Freestyle

      16 septembre 2019 at 8 h 29 min

      Vite la NaSa !! Reste que 100 millions d’années !!! Pfff

    • Patrice

      16 septembre 2019 at 9 h 14 min

      Il ne parle pas de Saturne en ce qui concerne les 110 années lumières.

    • Blob

      16 septembre 2019 at 10 h 24 min

      Autre bourde de ce commentaire : la terre étant elle même située à 150 000 000 km du soleil en moyenne, il est improbable que Saturne ne soit distante que de 1,5 millions de km de notre étoile…

  7. payeur

    16 septembre 2019 at 8 h 22 min

    @williams
    « Ce matin, nous évoquions le fait que des chercheurs ont découvert de la vapeur d’eau à la surface d’une exoplanète située à plus de 110 années-lumière de la Terre »

    Ils ne parlent pas de saturne là …

  8. sophiucus

    16 septembre 2019 at 12 h 47 min

    Les anneaux ne disparaîtront pas dans 100 mais bien 300 millions d’années, c’était écrit dans le lien du tweet de la nasa il suffisait de lire, en diagonale ça m’a pris 20 secondes (et encore, elles étaient petites) en comptant le chargement de la page. Faites votre travail au lieu de montrer que vous vous êtes arrêté au tweet que votre anglais approximatif vous a fait comprendre de travers quand il dit qe les anneaux de saturne ont à peine 100 millions d’années. Je ne veux pas faire le pinailleur mais là c’est quand même la base, il fallait juste recopier ! Avec ce qu’on voit dans les médias en ce moment on se dit que le journalisme c’est vraiment devenu la formation poubelle pour les titulaires de bac L qui ne savent pas quoi faire de leur vie… désolé pour les mots durs mais à un moment quand la base du travail de journaliste n’est pas fait, à savoir donner des informations exactes au moins quand elles sont disponibles publiquement, il faut le faire remarquer, et comme ça arrive trop souvent de partout ça devient un manque de respect de la profession envers ceux qui leur font confiance. C’est un peu comme si on apprenait que les médecins généralistes rompaient le secret professionnel à tour de bras, c’est craignos quand même… L’erreur est humaine, mais la paresse est un vilain défaut. Et l’intro est hors sujet, c’est vraiment du journalisme bas de gamme auquel on assiste là. Bravo presse citron, vous touchez le fond (ça rime en plus).

  9. Fab

    16 septembre 2019 at 13 h 16 min

    l homme n a jamais mis les pieds sur la lune ,comme il n a jamais été dans l espace , que la station internationale iss n existe pas ,que la derniere mission de la chine pour poser un engin sur la lune est un echec , que Elon musk n a pas envoyé sa tusla dans l espace , que tout ce qu on nous raconte cest des mensonges….alors qu est ce qu on en a a fiche de ce qui se passera dans 100 millions d années sur saturne , l homme aura deja disparu depuis tres longtemps de la surface de la terre et n ira pas coloniser et foutre le bordel , polluer une autre planete
    il y a plus important dans la vie et maintenant ,comme le bien etre des populations
    bref article inutile

  10. Alain Dubus

    16 septembre 2019 at 13 h 47 min

    110 années lumières, vous êtes sérieux ? Il s’agit d’une planète de NOTRE système solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests