Le vrai magnat de la presse a 26 ans et il règne sur 25 millions de titres

Dans la série « j’ai 26 ans, le monde entier utilise mes services et je suis CEO, bitch », il n’y a pas que Mark. Il y a Matt, aussi. Matt Mullenweg, une autre personnalité charismatique du web. Vous savez, le petit gars qui a créé WordPress, et qui dirige aujourd’hui Automattic, la boîte qui édite le

Dans la série « j’ai 26 ans, le monde entier utilise mes services et je suis CEO, bitch », il n’y a pas que Mark. Il y a Matt, aussi. Matt Mullenweg, une autre personnalité charismatique du web. Vous savez, le petit gars qui a créé WordPress, et qui dirige aujourd’hui Automattic, la boîte qui édite le système de gestion de contenu le plus connu au monde.

En fait, même si mon titre force un peu le trait, il y a de cela dans Mullenweg : avoir créé un support de publication facilitée gratuit destiné à tous ceux qui ont quelque-chose à dire et à écrire, puis à en faire un business rentable. WordPress motorise (fièrement) aujourd’hui plus de vingt-cinq millions de blogs dans le monde. Mais il serait un peu réducteur de parler uniquement de blogs : des milliers de sites qui n’ont pas grand chose à voir avec des blogs sont bâtis sur WordPress, qu’il s’agisse de sites d’entreprise ou d’information.

Cette vidéo, publiée justement sur le blog de Matt Mullenweg, retrace le parcours de l’aventure WordPress et de son boss, et montre qu’avant l’argent, la passion du code et de la publication sont les deux principaux moteurs de cet entrepreneur atypique qui ne rate pas un occasion d’exprimer son attachement au logiciel libre. Le Citizen Kane du blog, en quelque sorte, ou du code, qui comme chacun sait n’est que poésie.


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Effectivement on parle davantage de l’outil que de son concepteur… (enfin lui aussi n’était pas seul)

    Absence de réelle monétisation (à la différence de Facebook), un slogan « Le code est poésie »… et pourtant à mes yeux je place WordPress comme un outil plus utile que ne l’est Facebook (Même si j’en conviens il y a un tel potentiel commercial / marketing ds Facebook…)

    (Pas bon de comparer choux et carottes le lundi matin !)

  2. Le petit gars qui a créé WordPress a commencé par b2, et WordPress n’est qu’un fork de b2.

    WordPress a vu le jour en 2003 comme une évolution, ou « fork », du logiciel « b2 » créé par Michel Valdrighi en 2001. Le logiciel « b2 » a également donné naissance à « B2evolution ». Source Wikipédia, et confirmé sans le dernier Livre WordPress 3 : Toutes les clés pour créer, maintenir et faire évoluer votre site web

    Cocorico

  3. @Philippe: Pourquoi est-il aussi important pour vous de parler de b2 ? Je trouve WordPress très bien comme outil… grace à lui, le monde d’internet est devenu encore plus democratique…

  4. J’ai rencontré Matt au WordCamp à Paris l’année dernière. C’est incroyable de constater sa disponibilité et sa gentillesse au regard de l’importance de la société qu’il dirige. A mon avis, la culture américaine permet vraiment à des jeunes entrepreneurs d’avoir un succès planétaire et de rester « cool ». Et c’est aussi la raison de l’immense popularité de WordPress.

  5. Pingback: Le vrai magnat de la presse a 26 ans et il règne sur 25 millions … - Courrier Blog

  6. La presse c’est d’abord du contenu. Finalement Matt Mullenweg n’a pas plus d’importance dans la presse que les arbres n’en ont pour le presse écrite, où ces arbres sont pourtant utile pour fabriquer le papier…

  7. Le point commun que je constate surtout entre ces entrepreneurs, c’est qu’ils ne sont surtout pas en France, où si on a le malheur de vouloir monter une petite entreprise pour développer une idée, on se retrouve submergé de taxes en tout genre. Et quand je vois ce qu’on vient de nous pondre pour remplacer la taxe professionnelle, il y a que quoi être écoeuré d’avoir des idées…

  8. Il y a pas dire c’est vraiment un très bel outil ce wordpress, j’avais d’abord commencé par un joomla, mais le jour ou j’ai installé un wordpress, ma vie a changé

  9. @romana kryza, c’est juste que WordPress est un fork de b2 et que l’on a tendance à l’oublier, pour moi WordPress n’est pas une création, mais une transformation, remarque bien que c’est un logiciel que j’utilise de plus en plus.
    Mais ça n’a pas d’importance, il s’agissait juste d’une remarque.

  10. Intéressant de voir que les nouveaux super riche sont ceux qui vendent des produits super gratuit 🙂
    En tout cas il le mérite, wordpress est facile d’utilisation, clean, hyper modulable et en perpétuel évolution. Ce n’est pas un hasard que 99% des blogs soit « fièrement propulsé » par wordpress et personnellement je n’utilise plus que ça pour mes blogs et sites vitrines. Si ils se penchaient sérieusement sur la création d’un contenu adapté au marchand (petit marchand principalement) il y a fort à parier que ça ferait un carton.

  11. Cette histoire fait rêver quand même. travailler au départ avec une passion, et pouvoir la faire monétiser, je trouve ça plus passionnant que de vouloir tout de suite monétiser un concept.
    D’ailleurs comme tu le dis, il y a un nombre conséquent de blog utilisant wordpress, mais il y a aussi un certains nombre de site entreprises basés sur wordpress, dont certaines agences web que j’ai pu voir

  12. Pingback: Espace Direct – le Blog » Revue de web #5

  13. Pingback: CPC Adwords, Sauvegardez son compte Twitter… [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  14. Pingback: [CMS] – Quel CMS Choisir ? | Blog UWL-Communication

Répondre