Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo

Les applications Android sur la tablette BlackBerry PlayBook, ça fonctionne : la preuve en vidéo.

RIM n’a peut-être pas dit son dernier mot avec sa tablette BlackBerry PlayBook, que d’aucuns ont parfois tendance à enterrer un peu trop vite.

Tout d’abord parce-qu’en dépit de la pauvreté de son écosystème et quelques lacunes logicielles, elle reste certainement l’une des meilleures tablettes du marché (la meilleure avec l’iPad à mon humble avis), mais aussi parce-qu’elle va bientôt recevoir un nouveau système d’exploitation BBX, et surtout parce-qu’elle devient compatible avec les applications Android.

Lorsque RIM avait annoncé il y a quelques mois la possibilité future de faire tourner les applications Android sur le PlayBook, nombre d’observateurs étaient sceptiques, certains allant jusqu’à entonner en chœur le refrain célèbre du « fake » ou du « ça ne marchera jamais ».

Il n’aura finalement pas fallu attendre très longtemps pour voir les premiers développeurs travailler sur le sujet et proposer des démonstrations d’Android sur PlayBook. C’est le cas de cette vidéo shootée par un site allemand, Macberry.de, qui montre – entre autres nouveautés de BlackBerry PlayBook OS V2.0 – un pack d’applications Android dont certaines, comme Kindle, semblent tourner de façon très fluide et réactive sur la tablette de RIM, même si des progrès restent à faire puisque visiblement Gmail et Google Maps ne semblent pas fonctionner.

D’autre part, dans les nouveautés de BlackBerry PlayBook OS V2.0, on peut voir par ailleurs que le classement par dossiers des applications fait son apparition, ce qui de mémoire n’était pas le cas dans la version précédente lors du mon test du BlackBerry PlayBook.

Pour les développeurs et ceux que cela intéresse, voici également une vidéo officielle BlackBerry montrant comment fonctionne BlackBerry Packager for Android, le programme qui permet de convertir et faire fonctionner les apps Android sur le PlayBook.

(source)


17 commentaires

  1. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo | Tablettes, Smartphones (Android, WebOs, iOS) | Scoop.it

  2. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo | Veille Techno Autrement | Scoop.it

  3. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo « L'Info Autrement cftc hus

  4. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo | Actualité mobile | Scoop.it

  5. BlackBerry c’est fini… S’ils n’ont pas dit leur dernier mot, ils ont dit leur avant dernier…
    Chaque point supplémentaire de part de marché que prend ANDROID est un point de moins pour RIM/BlackBerry depuis 2 ans, et la hausse d’ANDROID n’est pas prête de s’arrêter, donc… la chute de BB devrait continuer au même rythme.
    RIM va finir comme PALM.
    Essayer de se rattraper aux applications ANDROID est un leurre. La qualité et la compatibilité (totale) ne seront surement pas au rendez vous. Pourquoi choisir BlackBerry lorsqu’on peut choisir ANDROID, avec un choix énorme de matériel (de qualité), et la possibilité de récupérer toutes ses données et tous ses paramètres, si on change de marque de smartphone. Ca ne changera rien au fait que RIM est un système fermé, mono constructeur. Le seul modèle comparable est l’Iphone. Mais là, on compare deux choses incomparables.
    RIM n’est actuellement qu’un suiveur, et n’a pas les moyens de passer à une dimension supérieure. Il ne peut pas se battre sur le plan de la qualité et des spécifications hardware par rapport aux autres constructeurs (sur les smartphones, c’est essentiel).
    Une société qui a un système d’exploitation propriétaire, et qui ne vend presque plus de smartphones ne peut pas espérer vendre des tablettes (car on choisit presque toujours un couple smartphone/tablette avec le même OS).
    De plus les chiffres de fiabilité des smartphones aux USA ont fait apparaitre que RIM était le plus mauvais en termes de fiabilité.
    RIM n’a eu du succès que parce que pendant des années, il n’y a eu aucune concurrence sur le créneau des smartphones à clavier. Mais ca c’est fini… Adieu RIM…

  6. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo vidéo | Blog informatique | Scoop.it

  7. Le type qui a un Blackberry n’est pas un Geek, il s’en fiche royalement des apps, il adore son clavier, il va sur twitter et facebook et utilise BBM qui est pour lui la meilleur app sur Blackberry, le discours RIM est mort parce qu’il a du retard par rapport à Apple ou Google est un discours de Geek, pas un discours d’utilisateur de Blackberry, d’ailleurs les utilisateurs Blackberry ne changeraient pour rien au monde leur téléphone.

  8. Eric

    @Steve : je ne serais pas aussi optimiste que toi, j’ai lu un article récemment (je ne le retrouve plus) indiquant que les clients BlackBerry, même les plus anciens et fidèles, quittaient le navire en masse, et que dans les entreprises, qui est le territoire naturel de RIM, les DSI étaient sous pression de leurs collaborateurs pour passer sur iPhone ou Android…

  9. Pingback: Les applications Android sur Blackberry PlayBook dans une démo ... | Blackberry News | Scoop.it

  10. Je possède actuellement un Blackberry Curve 9300 que je compte remplacer bientôt par un android (en l’occurrence un HTC One X) car je trouve l’OS mobile vieillissant, mais je possède également la Blackberry playbook, que je ne changerais pour rien au monde, du moins pour l’instant, car c’est pour moi la meilleure des tablettes 7 pouces à l’heure actuelle (OS incroyablement fluide et bien pensé, finition exemplaire…). Pour moi, Blackberry devrait travailler sur un OS mobile largement inspirer de son OS tablette, et pourquoi pas, intégrer l’android market a cet OS, pour palier au manque d’applications.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies