No sushi

Les sushis sans souci avec le Sushie Tube, machine à fabriquer les sushi, et qui, comme la plupart des gadgets de cuisine censés vous faciliter la vie, va trè probablement prendre un plaisir sadique à vous la compliquer (le riz collant, ça colle partout…). Il faut déjà être un peu maso pour manger des sushi,

Les sushis sans souci avec le Sushie Tube, machine à fabriquer les sushi, et qui, comme la plupart des gadgets de cuisine censés vous faciliter la vie, va trè probablement prendre un plaisir sadique à vous la compliquer (le riz collant, ça colle partout…).

Il faut déjà être un peu maso pour manger des sushi, alors pour les fabriquer…


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Maki saumon, mes préférés, d’ailleurs sur la photo la main prépare un maki… je me suis fait avoir une fois un achetant un « sushi maker »…ça ressemble un peu à cette chose, ça marche accidentellement 1 fois sur 100, bref rien ne vaut la bonne vieille méthode que j’avoue encore ne pas maitriser (pour les makis, l’algue au milieu et le riz autour, ce sont des choses qui arrivent quand on a deux mains gauche)

    Bon je me décongèle mes makis de chez Picard pour ce soir pour la peine. ^^

  2. Snif…
    On invente la déconstruction du raffinement. D’accord avec le premier commentaire : tout dans le sushi est dans la préparation, et d’ailleurs en général à avec un ou deux « ratés », on peut se gaver avant de commencer à manger, ce qui fait très classe une fois à table (d’autant que c’est comme ça que ça coute le moins cher : en les faisant soi-même).

  3. Déjà, c’est pas des sushis là, c’est des makis.

    Et pour Mr Dupin, le poisson cru, c’est très bon, et pour la santé aussi, peu peu que le poisson soit bien sur de très bonne qualité 😉

    En passant, cet ustensile me fait penser à une poignée de sabrolaser.

  4. Pour ceux qui ne supportent pas le poisson cru mais qui adore les sushis, les fait-maison restent la seule alternative, et c’est délicieux ! =^+^=
    Mais de là à utiliser un gadget pareil….

  5. Eric

    @Imrallion je connais les vertus diététiques du poisson (pas seulement cru d’ailleurs) mais j’aime pas du tout les sushi, rien que l’odeur du poisson cru et de l’algue, pouah. Et comme en plus je ne suis pas fana du riz, il ne reste pas grand chose 🙂

  6. Adrien Larouzée on

    De deux choses l’une… Déja on dirai un sabre laser (geek inside), et en plus c’est pour faire des makis, pas des sushis… si je ne m’abuse.

  7. Je vois que je ne suis pas seul à ne pas aimer les sushi, maki comme vous voulez, ou plutôt l’algue qui les entoure… par contre le poisson cru bien préparé c’est un régal!

  8. Je ne comprends pas du tout en quoi cela est maso de manger des sushis. On dit pas c’est pas bien mais on n’aime pas…
    Dire ça c’est ne pas (ou peu) reconnaître les autres cultures ou déprécier ce qui s’y rapportent à savoir la gastronomie. Les Japonais ont de la matière avec nos tripes, langues et cervelles…
    No ?

  9. Et faire des makis (car ce ne sont pas des sushis pour le coup) c’est assez simple quand on a les feuilles d’algue le riz et le vinaigre !! Oui ça colle un peu mais c’est tellement bon…
    C’est une vraie adepte qui vous parle 🙂

  10. Les Makis étant des Sushis je ne vois pas le problème de ce point de vue. Par contre c’est que cette « machine »-sabre laser fait plutôt peur. JAPAN IS SUPERIOR après tout ^^

  11. Pingback: Les liens de la semaine | ShigaBlog

  12. pour ceux qui répètent « ce ne sont pas des sushi mais des makis » le mot « sushi » regroupe : les makis, les nigiri, les sashimi, etc… c’est un terme générique =)

Répondre