Optimiser son site pour Google TV

Dans la bataille des terminaux qui permettent d’accéder au web, il se dit que la télévision aura prochainement une place de choix, avec notamment l’arrivée de Google TV et d’autres services, qui vont permettre de nouvelles interactions entre internet et programmes TV. Le web pour les patates de canapé Ce qui ne va pas sans

Dans la bataille des terminaux qui permettent d’accéder au web, il se dit que la télévision aura prochainement une place de choix, avec notamment l’arrivée de Google TV et d’autres services, qui vont permettre de nouvelles interactions entre internet et programmes TV.

Le web pour les patates de canapé

Ce qui ne va pas sans poser quelques questions relatives à la compatibilité des sites web avec ce « nouveau » support, qui va induire des usages inédits autour du web : on ne consomme pas internet de la même façon selon que l’on est assis à cinquante centimètres d’un monitor de PC que l’on commande avec un clavier et une souris ou que l’on est vautré dans un canapé à trois mètres d’un écran de télévision.

Google, en pointe sur la question, avait déjà lancé en juillet dernier YouTube Leanback (« YouTube allongé sur le dos »), une version de YouTube adaptée à la télévision, dans laquelle on peut naviguer parmi une sélection de vidéos HD en plein écran à l’aide des touches flèches de son clavier. Bien sûr, celle-ci s’exécute dans son navigateur web, puisque Google TV sera doté du navigateur Chrome. Google a également lancé Google TV Spotlight, une galerie de sites déjà optimisés pour Google TV, parmi lesquels CNN, Vimeo, USA Today ou encore… The New York Times.

Bref, Google est prêt. Et vous ?

Afin de vous aider à optimiser votre site pour Google TV, Google a publié un guide. Intitulé Google TV Web Site Optimization Guide, il indique en plusieurs étapes comment adapter au mieux ses pages pour Google TV afin d’en faire une « interface utilisateur à 3 mètres » (« 10-foot UI »), avec notamment des conseils sur le design pour la TV ou encore l’optimisation de Flash (tiens, tiens…).

Parmi les principaux conseils sur le design de sites pour la TV, on retiendra :

  • Distance du spectateur par rapport à l’écran.
    Celle-ci est proportionnellement plus grande que devant un PC, et qui nécessite de proposer des pages moins chargées en texte, avec des polices de caractère plus grandes, et des menus graphiques et zones de respiration plus importantes. D’autre part, un écran de TV offrant davantage d’espace horizontal que celui d’un ordinateur, il vaut mieux proposer un menu latéral vertical, ou en surimpression.
  • Performance contre effets visuels.
    Selon Google, des études montrent que les utilisateurs préfèrent la vitesse. Il est alors conseillé de privilégier une interface sobre et optimisée pour un surf rapide plutôt que les effets visuels qui ralentissent celui-ci.
  • Défilement horizontal.
    Contrairement à la norme à laquelle nous sommes habitués sur PC ou mobile, le défilement vertical à l’aide d’ascenseurs n’est pas le bienvenu sur un écran de télévision. Il vaut mieux privilégier les affichages horizontaux et les transitions visuelles par défilement entre écrans de droite à gauche.
  • Relation entre l’utilisateur et le navigateur.
    Google TV est fournie avec une « télécommande » constituée d’un clavier avec un dispositif de pointage. Cet ensemble inédit nécessite une période d’adaptation qui requiert de proposer une interface avec des surfaces de sélection assez grandes pour que l’utilisateur puisse pointer et cliquer assez facilement sans avoir à viser pendant une heure avant chaque séance de zapping.

En conclusion de son guide, Google fournit une check-list qui va permettre de savoir rapidement les points à améliorer sur son site pour le rendre convivial sur un téléviseur.

A quoi ressemble votre site sur une télé ?

Enfin, si vous ne possédez pas encore de Google TV (il y a de grandes chances pour que ce soit le cas), vous pouvez quand même tester votre site et voir son rendu sur Google TV, en modifiant quelques paramètres sur votre PC et votre navigateur :

  • sur un grand moniteur, passez votre résolution en 1920 x 1080
  • passez votre navigateur en plein écran (cliquez sur F11)
  • augmentez le zoom de votre navigateur par 1.5 : cliquez sur Ctrl + pour augmenter et Ctrl – pour diminuer, sinon, dans Firefox, allez dans Affichage > Zoom > Agrandir (ou réduire)
  • Reculez de trois fois la distance entre vous et l’écran de votre PC
  • testez

Ces quelques guidelines éditées par Google fourniront une aide précieuse aux webmasters qui souhaitent adapter leur contenu à la vision sur téléviseur. Bien sûr la multiplication des terminaux, qui induit une multiplication des standards, n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les éditeurs, mais il sera certainement possible de travailler à l’aide de feuilles de style pour proposer différentes version d’un site en fonction du support sur lequel il est « regardé ».

Il faut savoir également que ces règles concernent principalement les sites ayant un contenu principalement visuel (vidéo), et qui seront spécialement développés pour la télé, à l’image des sites qui ont éclos spécifiquement pour les écrans de mobiles.

Sources :


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Pingback: Tweets that mention Optimiser et tester son site pour Google TV sur son PC -- Topsy.com

  2. Navré Éric mais je ne souscris absolument pas à cette mode du web via la télé et pire, via une télécommande.
    C’est bel et bien fini tout ça : le web se doit d’être réactif et se manipule à la souris ou au doigt pas avec une télécommande même 3 axes.
    En plus que peut-on voir d’une page organisée pour un affichage 1024×768 sur un écran fullHD situé à 3mètres ? Que dalle !

    Et la télé me dira-t-on ? Ben c’est fait pour regarder des images animées à plusieurs comme au cinéma.
    Je ne parle même pas du son, non, uniquement de l’image animée.

    Google essaye de nous faire à une révolution alors que son truc n’est qu’un autre mediacenter de plus !
    Et XBMC est bien plus joli.

    Là où Google innoverait vraiment c’est en conservant la tablette (une galaxy tab par exemple) pour faire du web et, sur Youtube par exemple, on fait glisser le cadre de video vers l’écran de télé et hop, la video se retrouve sur la télé.
    Ca j’adhère.
    Quant à Google Tv, non. C’est has been.
    Db

  3. Pingback: La veille du week-end (troisième) | LoïcG

  4. Pingback: Optimiser son site pour Google TV | Sparkles

  5. que restera – t – il d’internet si même google souhaite transformer cet écran qui peut véhiculer du savoir en écran comme la télé, où prédominent les émotions ?
    Mathias

  6. Pingback: Optimiser et tester son site pour Google TV sur son PC « Mobiles in the City !

  7. Une autre particularité du web dans le canapé est que nous sommes souvent plusieurs devant l’écran. Faudra-t-il créer une navigation multi-utilisateurs ? Un contenu captant toute la famille ? Hors du 100% vidéo j’ai du mal à croire au succès du web sur la TV. Je préfère utiliser l’iPad tout en suivant d’un oeil une emission TV.

  8. @Dermatologue Pour que Google TV marche il faut du contenu, je vois mal les TF1, M6 et autres accepter que leurs programmes soient placarder de pub Adwords ! Et pour l’instant je préfère l’offre de C+ à YouTube est son très pauvre contenu qualitatif. Aux US, la Goole TV subit déjà les foudres des TV broacast !

  9. Plus de doute : google vise un plus gros marché publicitaire que celui du net : la télé.
    Qui pourrait leur donner tort.
    C’est à nous de ne pas laisser internet devenir une télé bis…
    Aline

  10. Ca sera un bide, comme j’avais annoncé que Google Wave serait un bide, bien que tout le monde s’enthousiasmait.
    Pour ces choses là (car j’ai d’autres exemples en poche) je ne me trompe pas souvent ;)…pourtant je m’y connais bien moins que la plupart d’entre vous sur ces sujets-là, même si je suis un lecteur occasionnel de Presse Citron. Mais l’explication vient peut-être justement du fait que je ne suis pas un vrai geek, simplement quelqu’un d’intéressé par le high-tech et l’Internet, donc du fait que j’ai un certain recul.

  11. Pingback: ecommerce : Du consommateur au superconsommateur

  12. Je reste dubitative en ce qui concerne Google TV. J’en avais déjà entendu parler. Cependant je trouve que même si l’idée de fond est assez bonne, le résultat ne m’inspire que très moyennement. J’attends donc de voir mais je doute fortement être un future adepte.
    Mathieu

Répondre