Roulette russe

« Je m’appelle Arkady, j’ai bientôt 28 ans, je suis Russe, junkie de mon état et accessoirement professionnel de tout ce qui se fait de pire en matière d’Internet. » La suite (que j’aurais aimé écrire) ici.

« Je m’appelle Arkady, j’ai bientôt 28 ans, je suis Russe, junkie de mon état et accessoirement professionnel de tout ce qui se fait de pire en matière d’Internet. »

La suite (que j’aurais aimé écrire) ici.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. FLEURET Fabienne on

    Bonsoir,

    Normalement je suis suffisamment bien éduquée. Ceci dit la vraie éducation je la doit à mes chats.

    Moi je suis une ex-alcoolique (a présent obligée de se relire pour ne pas faire de fautes) accessoirement mère universelle sans le savoir jusqu’à il y a peu. J’ai décidé de changer de rôle, mais avant il faut que j’arrive à croire en moi même et à me sortir de l’immense bazard dans lequel je suis.

    Alors s’il m’arrivait d’être incorrecte dans mes commentaires, je vous remercie de bien vouloir me le faire savoir, si c’est possible.

    Bien à vous

    Fabienne Fleuret

  2. Pingback: Tweets that mention Roulette russe: « Je m’appelle Arkady, j’ai bientôt 28 ans, je suis Russe, junkie de mon état et accesso... -- Topsy.com

  3. Pingback: Roulette russe Presse citron (Blog) Tue, 28 Dec 2010 18:59:50 | Region MAG Non classé

  4. Finalement, c’est très moral… comme dans la vision de Houellebecq du capitalisme moderne… faire du fric ne comble pas le mal de vivre et donne la possibilité de se détruire
    Jean-Marc de Cahors

  5. Pingback: Drogues, spam et dollars | TechActu.com

  6. Je change de nom, ça fera moins officiel. Je proteste, ni droguée, ni prostituée, juste alcoolique au dernier degré et mère universelle qui donnait envie de vivre. Ca donne le temps de se retourner. Maintenant je passe par la case petite fille qui a plein de choses à apprendre. Ah mon budget, c’est pas de l’ordre du mensuel c’est de l’ordre du quinquenat avec périodes de lévitation. Tant que j’en ais dansé tournicoté cet après midi avec mes chats pas noirs du tout qui commencent à me regarder avec des yeux tout ronds. Je suis rousse, je marche au x et au z avec le chiffre 3 pour ne pas perdre la boussole.

  7. « La seule véritable limite que je me suis imposé est de ne jamais faire de pédo-pornographie; pour tout le reste, je ne me suis jamais véritablement posé de question: ce n’est que du business, et pas forcément illégal, du moins pas chez nous. »

    Sauf qu’en Russie la pornographie est interdite (mais pas la détention d’images pédo-pornographique).

  8. Personnellement j’en viens à préférer les petites histoires, tient comme celle ci que je vous livre en ce 3ème jour :

    Je ne t’ai pas dit, un jour je croise un chat dans ma rue en rentrant chez moi. Bien entendu je le salue et il vient tranquillement se faire gratouiller la tête. Puis il fait mine de me suivre. Je lui dis « non, non, chez moi c’est complet » et je poursuis mon chemin. Je me suis retournée une fois inquiète qu’il me suive, mais non. En me débattant avec ma clé pour ouvrir ma porte je regarde à nouveau. C’était un gentlecat, il ne m’a pas suivie.

    Vous suivez toujours ?

Répondre