Starcraft2 : du jeu vidéo au phénomène de société [Noobs&PGM*]

Chose relativement rare sur Presse-Citron, nous allons parler de jeux vidéo.

Si je vais rapidement dresser un descriptif de ce qu’est StarCraft2, l’idée derrière ce billet est de vous parler le plus simplement possible du phénomène qui accompagne ce jeu, dans le monde mais aussi en France.

En préambule, j’ajouterai que je ne suis pas un bon joueur, mais que j’ai choppé le virus SC2 il y a seulement quelques mois.

Chose relativement rare sur Presse-Citron, nous allons parler de jeux vidéo.

Si je vais rapidement dresser un descriptif de ce qu’est StarCraft2, l’idée derrière ce billet est de vous parler le plus simplement possible du phénomène qui accompagne ce jeu, dans le monde mais aussi en France.

En préambule, j’ajouterai que je ne suis pas un bon joueur, mais que j’ai choppé le virus SC2 il y a seulement quelques mois.

Starcraft, premier opus, a été lancé en 1998 par Blizzard qui depuis est connu du grand public pour être le studio responsable de World Of Warcraft.  Starcraft c’est vendu à plus de 11 millions d’exemplaires ce qui en fait le 3eme jeu PC le plus vendu de l’histoire, derrière WoW et la série des Sims.

StarCraft 2 est sorti en juillet 2010 et environ 3 millions de copies auraient été vendues hors Asie dont les chiffres ne sont pas dispo. A noter que comme souvent chez Blizzard, le jeu est disponible sur Windows et MacOS.

Les Starcraft sont des jeux de stratégie temps réel (RTS – Real Time Strategy). Dans ce type de jeux, les joueurs débutent avec des armées réduites au minimum et doivent collecter des ressources pour se développer et produire de nouvelles unités pour au final battre l’adversaire. Si vous avez déjà joué à Age of Empire ou Command & Conquier vous avez le principe.

Dans Starcraft, 3 races s’affrontent : les Terrans, les Zergs et les Protoss, chaque race à ses particularités, ses forces, ses faiblesses et bien sûr son style de jeu. Le méchanisme de jeu repose – pour simplifier – sur pierre/papier/ciseaux : une unité est efficace contre une autre et inutile contre une autre. Le joueur doit donc établir une stratégie mais aussi savoir s’adapter rapidement à l’adversaire.

Une partie peut durer 5 mins comme 1 heure, les réflexes, la connaissance du jeu et du sang froid sont donc nécessaires pour gagner. Le jeu est donc stratégique et exigeant et c’est pour ça que les gens aiment.

Starcraft a aussi été un des jeux qui a fait décoller le Pro Gaming. Oui, oui, il existe sur Terre des personnes qui sont payées pour jouer et surtout pour gagner. Le pays le plus en avance dans le domaine du sport électronique est la Corée du Sud. Là bas, depuis 10 ans, les joueurs sont des stars, ils ont de bons salaires, des fans, des groupies comme des footballers sur notre vieux continent. Les entreprises locales sponsorisent des équipes pour s’assurer une visibilité. Certes c’est un autre pays, une autre culture.

Les Etats Unis ont emboité le pas il y a déjà quelques années, plutôt en mode « sport extrême » c’est à dire en organisant des tournois  dans un lieu physique (LAN), en invitant du public et en offrant des récompenses aux meilleurs qui peuvent se compter en dizaine de millier de dollars.

L’Europe est en train de suivre le mouvement et on trouve de bons joueurs en Allemagne, depuis peu en Espagne et bien sûr en France. Pour l’instant, les joueurs sont sponsorisés par des entreprises spécialisés dans le matériel pour joueurs mais aussi par les fabriquant de composants informatiques ou de grands constructeurs d’ordinateurs qui proposent parfois des gammes dédiés aux joueurs.

Les jeux vidéos sont un des moteurs de l’évolution de nos machines domestiques, les joueurs doivent suivre l’évolution pour profiter à 100% et ils renouvellent donc plus souvent leur matériel et achètent plus cher. Ils sont donc une bonne cible marketing.

Et là j’imagine que vous vous posez la question de savoir ce que peu bien faire le public dans cette histoire. En réalité, il regarde des matchs de Starcraft comme tout le monde peut le faire avec un sport traditionnel. Les matchs des meilleurs joueurs mondiaux sont disponibles sur YouTube quand ils sont pas commentés en direct. Vous avez bien lu, la plupart du temps, le public regarde les parties commentées par des spécialistes du jeu, capables de décrypter les actions des joueurs, d’expliquer certains choix et de faire vivre les parties avec l’enthousiasme d’un commentateur de foot brésilien.

Je pars du principe que vous n’avez jamais vu un replay et encore moins que vous ayez joué et pour vous prouver que je vous raconte pas des histoires, voici quelques chiffres. Les commentateurs américains les plus connus atteignent des scores incroyable, les célèbres Day9, HDStarcraft ou Husky atteignent très régulièrement les 200 000 VU sur YouTube et certaines vidéos ont été vu 1 500 000 fois… Et je parle bien de parties de Starcraft2.

En France, donc en français, l’offre de VOD grandit de jour en jour et nos stars actuelles sont Pomf et Thud qui publient 1 vidéo par jour du lundi au vendredi et qui atteint quotidiennement 50 000 VU.

StarCraft2 est donc en train de tirer vers le haut de sport électronique dans le monde mais aussi en France reste la question épineuse du sens de tout ça. Je suis joueur, je regarde ces vidéos, je me documente pour devenir meilleur et j’aime ça. J’avoue donc que je ne peux pas être impartial sur la question.

Pour finir, pour nos amis amoureux du social media, les plateformes de jeux comme Battle.net pour Blizzard ou Steam de Valve, les forums dédiés sont des lieux de rassemblement d’une communauté extrêmement dynamique, au très gros potentiel mais qui dévorera tout cru le moindre communiquant/CM trop sûr de lui.

* Noob(s) : joueur débutant – peu parfois être une insulte – PGM : ProGamer / joueur pro


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Malheureusement, Starcraft 2 a tué Counter-Strike et c’est bien dommage car niveau jeu d’équipe/stratégie il n’existe pas mieux sur cette planète 🙁

  2. Bonne introduction, souligne un esprit d’ouverture multi-disciplinaire du web et des tendances qui le parcourent.

    Petite coquille : il s’agit de Pomf et Thud (et non Pumf).

    Cordialement

  3. Oh il reste quand même pas mal de joueurs sur CS, on trouve toujours de quoi faire une partie! La vérité c’est que l’offre du jeu en réseau s’est multipliée, entre les CoD, Battlefiel, L4D, les RPG et le catalogue blizzard, la coop est un peu partout quoi…

  4. Et en parlant de Blizzard, battlenet est quand même un exemple et qui sait un précurseur pour ce qui est des communauté « contrôlé » en interne.

    @f0rest : Je ne vois pas trop comment un rts tuerai un fps (ni un mmorpg d’ailleurs) à mon avis counterstrike à perdu par manque d’évolution graphique malgré sa qualité stratégique

  5. Rfly

    @F0rest : je joue aussi à CS:S mais je pense comme @Michou, entre un RTS et un FPS on est pas dans le même contexte. et moi non plus je trouve pas que cela soit difficile de trouver des joueurs… Peut être plus des bons serveurs sans campeurs 😉
    @Centelm : y aussi ça, les joueurs ont le choix.
    @Renaud : je corrige et merci 🙂

  6. Pourquoi est ce que la mise en page dans le flux RSS ne garde pas les paragraphes ? Cela rend la lecture tres désagréable…

  7. Il reste même bcp de serveurs plutôt cool sur CSS avec du team play et tout.
    Suffit de fouiner un peu 🙂

  8. @Richard : Je parle la de Counter-Stike 1.6 et non pas de Counter-Strike Source qui lui est beaucoup moins developpe dans l’univers professionel des jeux-videos. Je sais tres bien qu’un RTS c’est pas un FPS je dis juste que le jeu CS1.6 perd nettement de la puissance depuis la sortie du celebre opus de blizzard car les sponsors, en toute logique, ont tendance a suivre un jeu qui a pris une ampleur folle et ca depuis sa sortie… Enfin bon on pourrait en parler pendant des heures 🙂

  9. Moi ce que je trouve hallucinant, c’est qu’il y a encore (moins depuis la sortie de SC2) beaucoup de joueurs de starcraft premier du nom.

    C’est quand même incroyable d’arriver a « vendre » un jeu, plus de 12 ans aprés sa sortie …

    La serie SC, comme quelques trés rare titre aura a mon avis marqué l’histoire du jeu, et de l’eSport.

  10. A propos de Starcraft en Corée du Sud, c’est vrai qu’ici il y a une chaine TV consacrée à Starcraft 1 (et quelques autres jeux) et que les joueurs arrivent a en tirer un salaire décent pour leur jeune âge. Mais bon on est très très loin de la renommée des sportifs traditionnels et de la visibilité par exemple du baseball, du golf, du volley-ball en Corée du Sud (qui ont beaucoup plus de chaines TV)
    Récemment il y a eu un scandal : des défaites monnayées en league pro, une petite dizaine de joueurs ont été sanctionnés.
    Cela dit c’est intéressant à regarder à la TV de temps à autre. Les joueurs sont d’un niveau technique, une dextérité et un sang froid hallucinant. Et puis c’est beaucoup moins chiant qu’un match de foot^^

  11. Bonjour,
    les meilleurs européens sont ukrainiens allemands, et suédois.
    Pas espagnols, et en france on se défend mais pas tant que ça.
    Pour preuve il suffit de regarder les vidéos du match par équipe de la Corée du sud contre le reste du monde.
    Il n’y a pas de français.

  12. Deux petites remarques sur un article intéressant:
    – Pourquoi écrire « et bien sûr en France » en parlant de l’existence de bons joueurs ? Cela me paraît un peu chauvin, comme si tout ce qui se fait en Europe se fait automatiquement mieux en France…
    – Il faut lire « partial » et non « impartial » dans l’avant dernier paragraphe.

  13. Rfly

    @f0rest : oulà hardcore quand même là
    @Thomas : très bonne question 🙂
    @Sam : merci pour les précision, on fantasme un peu la réalité sur la Corée.
    @Vincent : non je voulais indiquer que l’on a des joueurs en France, je ne pensais pas que cela pouvait paraitre chauvin 😉 (j’ai corrigé pour partial)

  14. C’est clair qu’il n’y a aucun rapport entre le Fps et le Rts je vois pas pourquoi Stcrft 2 aurait tué CS ^^

    Même si le pgming arrive en Europe je pense que pour l’instant les sommes en jeux sont tellement dérisoire que ça doit être difficile d’en vivre !

    ps :Sa fait du bien de voir un peu de jeux sur presse citron 😀

  15. Hello, sympa l’article,
    cependant, ce n’est quand même pas nouveau le phénomène Lan aréna en France il y a 10 ans déjà il en était organisé. certaines teams représentaient la France lors de tournois un peu partout dans le monde (je pense aux GG notamment :p)

    le bon vieux temps!!! :p

    a+

  16. @J0han : si tu as des IP de bons serveurs, je suis preneur.
    @f0rest : depuis la 1.6, CS se fait tirer vers le bas. Beaucoup de joueurs ont pas mal gueulé car la sensation, la jouabilité étaient moindres que dans la 1.5. Steam a été pas mal pris à défaut aussi à ses débuts. Ce qui explique cela.
    Comme le soulignait @Richard Malterre CS n’a pas évolué graphiquement, si ce n’est CS:S qui d’ailleurs me redonne un peu l’impression d’une 1.5. Faut évoluer avec son temps et non s’enterrer dans un jeu qui n’évoluera plus. Du coup ça n’est pas SC2 qui a enterré CS, mais plutôt les joueurs eux-mêmes.
    @Richard Malterre Bonne article, sympathique. Ca change !

  17. Il y avait déjà eu pas mal d’articles sur StarCraft premier du nom et son succès, notamment en Corée du Sud – un exemple ici : http://pablecno.wordpress.com/.....e-societe/ (notez la similitude des titres :D)

    En lisant cet article, je ne suis pas plus avancé sur le pourquoi et le comment : pourquoi ça a marché avec StarCraft et pas un autre jeu ?

    Et puis faire un article sur la scène StarCraft 2 et arriver à ne pas mentionner la GSL, ça fait tâche. Comme si je parlais foot sans parler de la Coupe du Monde ou de la Ligue des Champions…

  18. La France a tout de même fourni Elky, qui s’est exilé en Corée en 2001 pour devenir joueur pro de Starcraft. C’est par suite qu’il a pu percer dans le poker..
    Depuis Starcraft 2, il a d’ailleurs fait quelques tentatives de retour, mais reste loin des meilleurs : Elky et Starcraft 2

  19. Rfly

    Merci pour les remarques positives 🙂

    Comme je l’indique en début d’article il y a pas beaucoup de jeux vidéo sur Presse-Citron, j’ai essayé de montrer aux personnes extérieures à cet univers ce qu’il est en train de se passer maintenant.
    Je suis d’accord avec vous, il y a pas mal de choses qui existent depuis un moment, mais là il me semble que SC2 est en train de faire bouger pas mal de choses.

    C’est vrai que je n’ai pas parlé de la GSL, ni de la création de la MLG, de l’eOSL, ni de GG, des aAa…

    Le sujet est vaste et passionnant, on en reparlera 🙂

  20. 1.6 est aussi vieux que SC1 (ou presque) et de (très) nombreuses personnes y jouent encore … et c’est vrai que niveau fps, il manque un équivalent récent. Pour preuve que les sponsors ont en effet un peu attaqués CS1.6, il suffit de voir sur le site d’esl les nouvelles répartitions des récompenses. SC1 est aussi intéressant qu’1.6 sur la question: pourquoi un tel succès dans le temps ?
    L’article est très bon je trouve, mis à part les citations des pays d’europe que quelqu’un a déjà rectifié. Les replay de SC2 sont très intéressants à regarder je trouve, même en étant pas joueur (je connais d’autres str cela dit).

  21. Pingback: Brink : fps multi joueurs avis et test

Send this to a friend